Le RCT échoue de peu à Paris et accueillera La Rochelle en barrage !

Le RCT échoue de peu à Paris et accueillera La Rochelle en barrage !

9 juin 2024 - 0:40

8 Commentaires

Publicité

Ce samedi, le Rugby Club Toulonnais défiait le Stade-Français Paris au Stade Jean-Bouin à l’occasion de la 26ème journée du Top 14.

Seul le vainqueur de cette rencontre pouvait décrocher son billet directement pour les demi-finales du championnat.

Et ce sont les Parisiens qui se sont imposés à domicile contre le RCT sur le score étriqué de 23 à 20.

Chacune des deux équipes a inscrit deux essais : Etien (5′) et Habel-Kuffner (38′) côté Parisien, Isa (58′) et Fainga’anuku (76′) côté Toulonnais.

Le RCT pourra s’en mordre les doigts.

Auteur d’un début de match totalement manqué, les Rouge et Noir étaient menés 17 à 3 à la pause.

Les hommes de Pierre Mignoni se sont accrochés au cours de la seconde période de jeu pour revenir au score et essayer de l’emporter.

Malheureusement, le RCT échoue à trois petits points.

L’arrière Toulonnais Melvyn Jaminet était dans un jour sans.

Entre un coup de pied directement tapé en touche, un autre directement en sortie d’en-but et trois pénalités manquées (9 points), l’arrière Varois n’a pas permis à son équipe de passer devant au tableau d’affichage.

Le Stade-Français Paris se qualifie donc directement pour les demi-finales du Top 14.

De son côté, le Rugby Club Toulonnais devra jouer un barrage au Stade Mayol, le week-end prochain.

Le RCT accueillera le Stade Rochelais à Mayol pour un barrage qui s’annonce bouillant !

Publicité

8 Commentaires

  1. FanRCT 9 juin 2024 at 05h- Répondre

    Certes Jaminet était un jour sans, Je trouvais qu’à chaque fois un joueur adverse était bien près de notre buteur à chaque pénalité, dans l’axe et se mettait à bouger dès que Malwin prenait son élan (sans aller vers lui), est-ce que cela l’a perturbé je ne sais pas… mais aussi deux chandelles ratées, un ballon en ballon mort et une réception de chandelle loupée…
    La charnière n’a pas du tout été à la hauteur en 1ère mi-temps et Enzo Hervé a livré une bien mauvaise prestation, coups de pied trop profonds ou direct en touche, tergiversations, passes interceptées…
    Serin a aussi je trouve évolué un ton en-dessous et n’a pas pesé sur le mach comme à son habitude même si, comme toujours il reste précieux en défense.
    On a également à nouveau perdu plusieurs touches avec les lancers de Singleton, heureusement tout s’est arrangé avec la rentrée de Baubigny.
    Duncan n’a pas été transcendant également, au contraire d’Isa qui a fait un gros match, même s’il nous coûte trois points avec une faute au sol bien évitable, surtout quand l’arbitre lui ordonne deux fois de lâcher le joueur et de ne pas contester le ballon
    On est quand même pas passé loin, même si du bord du terrain, à chaque fois qu’on revenait à trois ou quatre points, les approximations ou fautes permettaient à chaque fois à Paris de rester serein.
    Bien, maintenant rendez-vous à Mayol pour le plus beau et plus important match que va disputer notre RCT depuis longtemps, espérons simplement que nos blessés majeurs seront aptes, Priso, Ribans, Ollivon, Tuicuvu et on aura besoin de Gabin

  2. diabolo7 9 juin 2024 at 07h- Répondre

    je crois qu il ne faut pas etre trop decu par la defaite de ce soir , on jouait chez le second et l essentiel été de prendre le bonus defensif pour recevoir .on aura un beau match de phase finale a mayol et c est dejas pas mal vu les resultats des années precedentes .

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  3. Pilou06 9 juin 2024 at 07h- Répondre

    Le plan était presque parfait Personne ne pouvait prévoir la défaillance de melvin En même temps mieux vaut qu’il se loupe sur ce match que sur ceux qui arrivent

  4. Nono006 9 juin 2024 at 08h- Répondre

    Pour le coup on s’est vraiment pas facilité la vie, les enfants.
    La Rochelle, même à Mayol c’est une montagne..
    Toulouse en demi-finale, c’est l’Everest.
    Et si t’es encore en vie après ça, il faut te peler une finale…
    Mais bon, il y quelques mois on aurait payé pour avoir ce genre de problème.

    J'aime 13
    • Pilou06 9 juin 2024 at 08h- Répondre

      C’est sûr qu’on n’a pas le chemin le plus simple Mais bon on peut quand même y croire ! Si notre équipe arrive à enchaîner 3 matchs de très haute intensité tout peut arriver !

    • Eddy 9 juin 2024 at 09h- Répondre

      Je te rejoins, c’est dommage, car il y avait vraiment la place….
      Manque d’ambition dans la compo aussi, c’est bien de vouloir remettre des mecs dans le coup, mais sur un vrai 1/4 de finale…
      Je n’ai rien contre Enzo mais il n’était plus rentré depuis longtemps, et il était un peu perdu.
      C’est bien de jouer vite les pénalités à la main, mais quand tu as Jaminet, même dans un mauvais jour, tu vas en touche et tu avances.
      Et pour finir quand on y croit enfin, on se fait manger en mêlée…

  5. jeandenis 9 juin 2024 at 08h- Répondre

    En mettant juste la moitié de l’equipe type , on leur filait 40 pions

    Tout le monde a fait n’importe quoi , on se serait cru revenu au mois de janvier

    LR, puis eventuellement le ST , c’est vrai que c’est super

    L’UBB jouera le Racing et le SF en demi, tant mieux pour eux

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  6. Le dacquois 9 juin 2024 at 10h- Répondre

    je prefere ne faire aucun commentaire sur le denouement de ce top 14, je souhaite garder mon calme pour cette fin de saison ,et puis je n ai pas envie d etre censure , une chose est sure je connais le club que je vais soutenir ! …et je ne suis vraiment pas inquiet pour eux !