Le reconversion voulue par Gervais Cordin va vous surprendre

Le reconversion voulue par Gervais Cordin va vous surprendre

23 février 2022 - 22:17

10 Commentaires

Publicité

L’ailier ou arrière du Rugby Club Toulonnais, Gervais Cordin s’est confié dans les colonnes du journal Var-matin pour évoquer sa carrière et sa future reconversion, une fois sa carrière termineé.

Ce-dernier avait annoncé en 2020 sa volonté d’ouvrir une boucherie à l’issue de sa carrière.

Il confirme ce désir en ce début d’année 2022. Extrait:

« Je suis né et j’ai grandi de Bourgogne, j’ai pas mal de copains dans le vin, on m’a toujours fait goûter de la bonne viande… C’est culturel, voilà tout: la Bourgogne est une région d’épicuriens (sourire). Me concernant, j’ai toujours apprécié de boire un bon vin et de manger une bonne pièce de viande avec un ami. C’est aussi ma vision d’un bon moment. Alors quand tu es professionnel, tu ne dois pas faire n’importe quoi, pas faire d’excès. Maintenant, je pense qu’il est important de savoir se faire plaisir une fois de temps en temps, pour réussir à couper de la pression. C’est ce qui te permet d’être bon le week-end. Ce n’est pas parce que tu te couches une fois tous les trois mois à deux heures du matin que tu vas être mauvais. En revanche, c’est ce qui peut t’aider à être bien dans ta tête.

J’aimerais bien ouvrir une belle boucherie, avec de bons produits, tout en mettant une ou deux tables dans l’arrière-boutique. Là, on proposerait une vingtaine de couverts, et les amateurs pourraient venir manger, rigoler et se lâcher. »

Publicité

10 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pat Cracker 23 février 2022 at 22h- Répondre

    Le boucher de Nuits Saint Georges.

    J'aime 26
    J'aime pas 1
  3. Johnythebest! 24 février 2022 at 07h- Répondre

    « Boucherie ovalie » pour le clin d’œil

    J'aime 14
  4. Guignolo 24 février 2022 at 09h- Répondre

    Samedi, tu pourras goûter aux douceurs de la boucherie corrézienne

    J'aime 18
    J'aime pas 1
  5. Félix 24 février 2022 at 10h- Répondre

    Pour les plus anciens il y a déjà eu un boucher au RCT . Au sens propre comme au sans figuré : Baldachino .
    Il pourra lui demander conseil .
    Il avait aussi un bon coup de fourchette au sens propre comme au sens figuré .
    C’était une autre époque .

    J'aime 17
    J'aime pas 1
    • Jo Bijoba 24 février 2022 at 11h- Répondre

      Ferdinand de son prénom. « Il pourra lui demander conseil », écrivez-vous. Il aura du mal, il est décédé en 2015.

    • degun des basses alpes 24 février 2022 at 17h- Répondre

      Bonsoir, lui et Ballatore, qui sait déguster les oreilles du pack d’Agen, en finale du Du manoir en 1969 (je crois ?)

  6. La colombe columerine 24 février 2022 at 12h- Répondre

    Association avec Arthur retiere

  7. Brique 24 février 2022 at 13h- Répondre

    J.C Orso fait d’excellents légumes.
    Une bonne pièce du boucher accompagné d’une roquette ( la salade, hein..) bio…miam!

  8. pitou 24 février 2022 at 14h- Répondre

    Discours rafraichissant qui sort des banalités écrites par un communiquant et lues par un joueur qui s’en fout.
    Cohérent avec sa personnalité sur le terrain

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  9. delio83 24 février 2022 at 16h- Répondre

    Moi aussi j’en connais un autre de « boucher, au sens propre comme au sens figuré » : Bakkies The Butcher ! https://www.bakkiesthebutcher.co.za/

  10. Publicité