Le XV de France 1er du classement IRB : Bernard Laporte se confie !

Le XV de France 1er du classement IRB : Bernard Laporte se confie !

11 juillet 2022 - 19:35

3 Commentaires

Publicité

Pour la première fois de son histoire, le XV de France est leader du classement IRB.

C’est grâce à ses deux victoires remportées contre le Japon et les défaites des Blacks contre l’Irlande et celle de l’Afrique du Sud contre le Pays-de-Galles que les hommes de Fabien Galthié ont hissé l’équipe de France à la première place du classement World Rugby.

Interrogé via RMC Sport, le président de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte a confié sa satisfaction. Extrait:

« Même si c’est symbolique, ça fait énormément plaisir. Ça montre encore une fois que le XV de France se porte bien. Quand on est dans les quatre premiers du classement, ça veut dire que les résultats sont performants, qui plus est quand on est premier. Ça ne nous était jamais arrivé. Bravo au staff et aux joueurs. Je suis très, très fier d’être leur président. Tant mieux pour le rugby français, puisque cela donne une bonne image de notre sport. C’est merveilleux. »

Il rappelle que l’objectif absolu est d’être compétitif pour la Coupe du monde. Extrait:

« Ce que l’on veut, c’est être compétitif pour la Coupe du monde. Et je pense que nous le serons. Après, être champion du monde, ça tient à pas grand-chose. Ce qu’il faut, c’est être sur la ligne de départ, et être capable de l’être. C’est le plus important. Au vu des jeunes joueurs en train d’exploser et ceux qui n’étaient pas en tournée, je pense que l’on aura un groupe compact, conséquent et performant. Les voyants sont au vert, et il faut continuer. Nous sommes à un an de la Coupe du monde et c’est vrai que le passage est aujourd’hui positif. »

Ce-dernier est ensuite revenu plus en détails sur les deux victoires contre le Japon. Extrait:

« Quand on laisse un certain nombre de joueurs et que l’on emmène plusieurs jeunes, il faut qu’ils emmagasinent de nouvelles formes de travail qu’imposent ce staff. Le premier match a été très intéressant avec une très grosse deuxième mi-temps. Le deuxième match a été moins intéressant à regarder, nous étions certainement moins présents dans l’engagement physique. Et malgré tous les remaniements, l’équipe continue de gagner. Il y a un super groupe, les nouveaux sont ravis. »

Dans la foulée, Bernard Laporte explique pourquoi le XV de France se porte bien. Il ne manque d’ailleurs pas de remercier le président de la Ligue Nationale de Rugby, René Bouscatel. Extrait:

« C’est un ensemble de choses, d’abord grâce au staff et aux joueurs, mais aussi grâce aux relations saines entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby. Un avenant a été signé dans l’intérêt général du rugby. Je remercie René Bouscatel, le président de la LNR, mais aussi les membres de la LNR et surtout les présidents de Top 14 et Pro D2 qui jouent le jeu. C’est un ensemble de choses. Si on va plus loin, le fait d’avoir supprimé le pôle France a été pour moi très important. On laisse aujourd’hui les meilleurs joueurs dans les clubs et ils progressent à vitesse grand V parce qu’ils s’entrainent avec les professionnels, les meilleurs du monde. C’était une hérésie de les laisser entre eux à Marcoussis pendant un an ou deux. Ça explique que de plus en plus de jeunes éclatent, c’est normal. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. MG2183 11 juillet 2022 at 22h- Répondre

    en fait LAPORTE a toujours du bol ou alors il se trouve au bon poste au bon moment…
    LAPORTE le sioux! ou tout simplement providentiel….
    et certains du côté de Toulouse, en pensent quoi ?

    J'aime 3
    J'aime pas 6
    • Sylvestre Twester 12 juillet 2022 at 09h- Répondre

      Les gens en général ne pensent rien de Laporte. Ce n’est certainement pas ce clown qui est à l’origine de la superbe saison des Bleus. La France bénéficie d’un alignement des planètes avec la mise en place des quotas Jiffs qui ne sont pas l’œuvre de Laporte, lui il préférait faire jouer 13 étrangers par match quand il entraînait. C’est grâce au prédécesseur de Bouscatel qui a été combattue par Laporte. Il en tire une certaine gloire maintenant et fanfaronne.

      J'aime 3
      J'aime pas 4
    • ST 12 juillet 2022 at 21h- Répondre

      Ceux du côté de Toulouse pensent que les circonstances sont bénéfiques aux clubs qui ont beaucoup d’internationaux dans leur rang et encore plus quand ils ont été formés au club. Il y a le quota sur les JIFFs, des soutiens de salaire pour les internationaux qui sont appelés en EDF, des allégements de Salary Cap quand les internationaux ont été formés au club, les internationaux remplissent les stades car bien connus pendant les matchs de l’edf, les étrangers moins intéressant quand ils sont là que pour 6 mois, les internationaux s’entraînent et jouent à très haut niveau et en font profiter à toute l’équipe .Bref, tout est fait pour soutenir les clubs comme le ST.
      Après, il y a l’inconvénient des matchs de doublons et du manque de fraîcheur en fin de saison, on l a vu la saison dernière bien que le Covid avec un match perdu sur tapis vert et deux matchs de doublons supplémentaires, y sont pour beaucoup et quand on veut jouer sur tous les tableaux, il faut être bien armé . C’est pour cette raison que le ST s’est bien renforcé pour 2023. Le but ultime est d’avoir 2 équipes très compétitive pour pouvoir faire tourner sans trous d’air. On verra ce que 2022/2023 va nous apporter mais j’ai vraiment hâte d’y être!

  3. Publicité