Les appréciations attribuées à Gabin Villière suite à son match contre l’Angleterre

Les appréciations attribuées à Gabin Villière suite à son match contre l’Angleterre

6 décembre 2020 - 20:39

2 Commentaires

Publicité

L’ailier du Rugby Club Toulonnais, Gabin Villière était titulaire contre l’Angleterre, ce dimanche après-midi à Twickenham à l’occasion de la finale de la Coupe d’automne des Nations.

Le joueur Varois a joué l’intégralité de la rencontre.

Sur son site, Rugbyrama attribue une note de 7,5/10 à Gabin Villière.

Voici l’appréciation accordée au joueur Toulonnais par le site spécialisé. Extrait:

« Le Toulonnais a décidément des talents très multiples, héritages du VII. S’il n’a guère eu l’occasion de faire étalage de ses qualités offensives, il s’est démultiplié par ailleurs. En défense ou dans les rucks, il s’est démené corps et âmes : on l’a vu monter en pointe pour contrecarrer les lancements adverses ou rivaliser avec les plus costauds, comme sur cette charge de Maro Itoje sur son aile (54e). L’ancien septiste a répondu présent dans le jeu aérien, aussi, et a gratté un ballon pour offrir une précieuse pénalité à Louis Carbonel (69e). Le Normand s’impose de plus en plus comme un titulaire en puissance. »

De son côté, le journal L’équipe donne un 7/10 au joueur du XV de la Rade.

Voici l’appréciation accordée à Gabin Villière par le journal sportif. Extrait:

« L’ailier gauche tricolore n’a pas eu beaucoup de ballons d’attaque à se mettre sous la main, mais il s’est démultiplié en défense (9 plaquages) et a beaucoup dézoné, au point de se trouver à plusieurs reprises au coeur du combat, au milieu de ses avants. On l’a vu notamment retourner George Ford sur la ligne lors de l’épatante séquence défensive de la fin de la première période (40e) et gratter un ballon crucial au sol sur Watson (68e). À noter aussi deux bons ballons hauts volleyés à la suite de renvois de Jalibert (13e, 52e). »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Holly 6 décembre 2020 at 20h- Répondre

    C’est un chien, ce joueur. Domi sort de ce corps.

  3. Mocodéro 7 décembre 2020 at 00h- Répondre

    Gabin m’a fait plaisir. On voyait son casque rouge virevolter aux 4 coins du terrain.

  4. Publicité