Les clubs du Top 14 ne sont plus obligés d’aligner des joueurs professionnels en SuperSevens : Explications !

Les clubs du Top 14 ne sont plus obligés d’aligner des joueurs professionnels en SuperSevens : Explications !

20 août 2022 - 16:16

2 Commentaires

Publicité

Vous vous en êtes probablement rendus compte ces derniers jours : les clubs du Top 14 ne sont plus obligés d’aligner trois joueurs professionnels lors de l’In Extenso SuperSevens.

En effet, la Ligue Nationale de Rugby a décidé d’alléger sa réglementation.

Désormais, les clubs du Top 14 peuvent ne pas envoyer de joueurs professionnels pour disputer cette compétition de rugby à VII.

Et d’ailleurs, la plupart des clubs décident de ne pas envoyer de pro afin de les préserver pour le Top 14.

Forcément, la compétition perd un peu de son intérêt puisque les noms se font désormais moindre.

Lucien Simon, celui qui s’occupe du SuperSevens au sein de la LNR sort du silence via Sud-Ouest. Extrait:

« On nous mettait des 2e ligne ou des piliers… Ce que nous voulons, c’est que les gens se régalent. Je veux enlever les contraintes pour que les gens s’investissent, réagit l’Aixois. Au départ, on voulait de l’éclairage sur le 7, on se disait que plus il y aura des noms connus du Top 14, plus ça séduirait. Mais au bout de deux ans, il y a une émancipation par rapport au 15. 

Des clubs ont compris que pour exister à 7, il faut y jouer, et pas simplement envoyer les meilleurs joueurs à 15 possibles. L’UBB a choisi d’aligner des joueurs issus de la région bordelaise ; Pau met de très bons joueurs et en recrute véritablement pour le 7 ; le Racing a pris deux Fidjiens champions du monde ; Clermont a mis en place un staff de très haut niveau et très spécialisé. La grande révolution, c’est ça : ces clubs ont un véritable projet. »

Lucien Simon réagit ensuite à la faible affluence lors de la première étape qui s’est jouée à Perpignan, le week-end dernier. Extrait:

« Août n’est pas idéal pour jouer au rugby, beaucoup de gens sont en vacances, ça a lieu le samedi, convient l’Aixois. On aurait aimé plus mais il faut trouver le bon équilibre entre les contraintes sportives pour les clubs et médiatiques pour notre diffuseur. 5 000 personnes un 13 août, ce n’était pas mal du tout. »

On remarque malheureusement que cette compétition a perdu beaucoup d’intérêt. Il faut dire que les résultats sont souvent fleuves avec une différence de niveau beaucoup trop forte entre les équipes.

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pat Cracker 20 août 2022 at 17h- Répondre

    Ils se sont seulement rendus compte, que ça ne branchait pas les clubs du Top14, aussi le gus il peut dire ce qu’il veut ou pas, quand on voit qu’il y a plus de juniors ou espoirs dans les 3 journées de ce tournoi, on comprend bien que ceux qui organisent ces journées ne peuvent que constater l’absence de vedettes, aussi ils auraient été capables d’ouvrir la compétition aux cadets rien que pour leur tournoi existe. Les clubs sont en pleine préparation pendant cette période d’août et comme la compétition commence début septembre, ils ne vont pas aller faire les fifrelins rien que parce que quelques dirigeants ont voulu se faire briller en attirant le public aoutien avec ce tournoi. Si les entraineurs du Top14 avaient la parole, en peu de temps ils feraient comprendre qu’ils s’en tapent allégro et préfèrent préparer leur effectif pour le championnat.

  3. marc 20 août 2022 at 20h- Répondre

    ça intéresse personne, fermez le ban…

  4. Publicité