Les confidences de Franck Azéma avant le match contre Pau

Les confidences de Franck Azéma avant le match contre Pau

3 décembre 2021 - 8:58

6 Commentaires

Publicité

Ce jeudi midi, le manager du Rugby Club Toulonnais, Franck Azéma s’est confié en conférence de presse pour évoquer le match à venir contre la Section Paloise, programmé ce samedi après-midi au Stade du Hameau, dans le cadre de la 12ème journée du Top 14.

Ce-dernier a notamment affirmé qu’une bonne énergie régnait à l’entraînement cette semaine, au sein de son groupe. Extrait:

« Bien sûr qu’il y a une bonne énergie après la victoire contre Lyon. C’est essentiel, ça permet d’accélérer le travail et les acquis. Cela donne confiance. Mais j’ai trouvé que le groupe a très vite évacué le match pour basculer sur le prochain et se concentrer plutôt sur Pau. Mais c’était évidemment plus agréable pour les joueurs j’imagine, de travailler après une victoire. »

Il précise cependant que, pour l’heure, l’équipe n’a pas encore de certitude sur son jeu. Extrait:

« Les certitudes, on peut dire qu’on en a quand on arrive à les répéter. On va voir s’il y a des choses que l’on revoit apparaître, on pourra alors dire que c’est acquis, solide et cimenter. C’est ça des certitudes. Donc il y a de bonnes choses sur ce que nous avons entrepris. On a confiance en cela. Maintenant, il faut répéter cela dans un autre contexte et face à une autre adversité. »

Il a ensuite dévoilé les axes de travail avant ce match contre Pau. Extrait:

« Ce qui m’intéresse c’est tout ce qui est jeu sans ballon, travail de l’ombre et cohésion. Tout ce qui tourne autour de la solidarité. Ceux qui étaient sur le banc des remplaçants ont apporté beaucoup de punch sur le match. Ceux qui ont aidé à préparer le match la semaine également. Ce matin encore certains sont montés en intensité et ont augmenté le volume. C’est ce qui fait grandir l’équipe. Il faut travailler le qualité de nos soutiens, la qualité de nos supports autour du porteur de balle, il faut augmenter la qualité de nos standards sur les choix que nous faisons. Il faut enlever tout ce qui est superflu. »

Contre les Béarnais, il s’attend à un match très féroce. Extrait:

« On s’attend à un match âpre car cette équipe de Pau va nous attendre avec vraiment de la férocité. Il faut que l’on soit prêt dans le combat par rapport à cela. Il faudra être discipliné également, mais je m’attends aussi à beaucoup d’intensité de la part de mon groupe. Pau est capable d’absorber ce genre de pression, et il faut arriver à faire déjouer cette équipe de Pau car elle est très en place dans toutes les formes de jeu. »

A Pau, le match devrait d’ailleurs se jouer sous la pluie. Extrait:

« Il y aura encore de la pluie à priori. Jusqu’à présent on s’en est plutôt pas mal sorti avec la pluie. C’est comme ça, ça fait partie d’une saison. A Pau, ils sont aussi servis de ce côté-là. Il faudra s’appuyer sur des choses fondamentales et basiques de ce sport dans ce contexte. »

Lorsqu’un journaliste lui demande si le RCT ne rencontre pas un problème psychologique avec les matches à l’extérieur depuis le début de la saison, Franck Azéma répond du tac au tac. Extrait:

« Honnêtement, je me concentre sur ce que l’on peut produire de bien en ce moment et ce que l’on prépare pour le match contre Pau. Je n’entre pas dans la tête des joueurs pour savoir s’il y a un problème psychologique lors des matches à l’extérieur. Ce sera le résultat de notre travail et je m’arrête à cela. »

Pour conclure, Franck Azéma explique vouloir enchaîner les matches avec le même groupe pour gagner de la cohérence et connaitre de la continuité. Extrait:

« Ce qui m’intéresse, c’est d’avoir de la cohérence et de la continuité dans ce que l’on fait. Il faut avoir un maximum de cohésion. Cela, ça s’acquiert en ayant beaucoup de repères à l’entraînement et lors de la compétition. Mais il faut aussi continuer de faire vivre la concurrence à l’intérieur. Ce n’est pas de la concurrence entre eux mais comment amener de l’émulation et pouvoir compter sur un groupe assez élargi qui aura envie de gagner peu importe où c’est. Il faut qu’ils se préparent pour cela et qu’on ne soit pas dépendant de seulement quelques joueurs. Il faut avoir envie de batailler partout où l’on va. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. m 3 décembre 2021 at 09h- Répondre

    Il n’a encore rien prouvé mais sur le discours et les idées, je le bade. C’est clair, c’est ni catastrophiste, ni béat d’optimisme. Il arrive avec une vision et pas des certitudes. Bref, j’espère que ça va se confirmer sur le terrain.

    Sur le terrain, c’est encore un peu fragile. J’attends particulièrement l’équilibre entre engagement et discipline à l’extérieur. Les arbitres sont toujours plus sévères, c’est là que c’est compliqué.

    J'aime 23
    J'aime pas 4
    • Ovalie 3 décembre 2021 at 09h- Répondre

      Je te rejoins. Dans le discourt on sent quand même un grand changement.
      On sent un entraîneur intelligent qui a une méthode et qui donne aux joueurs de la sérénité, des outils et un plan de jeu. il ne les laisse pas partir sur le terrain livré à eux même.
      Bien sur les effets ne vont pas être immédiat mais s’ils suffisent à nous permettre d’éviter de jouer le maintien cette année ça sera déjà super et de construire la saison prochaine pour enfin vivre une saison pleine ou on rivalisera sur la durée avec les cadors

      J'aime 15
      J'aime pas 2
  3. Annenath 3 décembre 2021 at 09h- Répondre

    Ses analyses et sa vision des choses me redonnent confiance pour la suite de la saison
    Demain apm, ça va être très compliqué mais un groupe se forge toujours dans la difficulté
    Selon moi il nous faut récupérer 5 points perdus depuis le début de saison pour revenir dans les clous Pau peut être le déclic….pilou pilou

    J'aime 15
    J'aime pas 4
  4. Isidore 3 décembre 2021 at 10h- Répondre

    TAD,
    La qualité du contenu des interviews change aussi et traduit une réalité de travail de groupe avec ses points forts et ceux à renforcer.

    J'aime 12
    J'aime pas 1
  5. AllezToulon 3 décembre 2021 at 10h- Répondre

    Azema est un entraîneur consensuel, rassembleur et méthodique. Ce n’est pas un excite ou un rêveur. Je pense pour ma part que c’était l’entraîneur qu’il nous fallait pour retrouver la sérénité et un bon niveau de jeu. J’ai une très grande confiance en lui. S’il n’y arrive pas c’est que nos joueurs sont des pipes surcôtés qui n’ont rien à faire chez nous. Ce que je ne croie pas.

    J'aime 10
    J'aime pas 2
    • Azema le Sauveur LOL 3 décembre 2021 at 12h- Répondre

      oh je m’inquiète pas trop non plus avec le retour de Beka Gros, Alainu, Parisse serin, ollivon, Kolbe, Villières Timani, Etzebeth etc etc……. ça devrait le faire un peu mieux que sans eux.

      J'aime 5
      J'aime pas 7
  6. Publicité