Les faits accablants reprochés à Bernard Laporte et Mohed Altrad

Les faits accablants reprochés à Bernard Laporte et Mohed Altrad

18 janvier 2022 - 15:27

24 Commentaires

Publicité

L’information est signée L’équipe.

Le journal sportif a réussi à prendre connaissance du rapport de synthèse effectué par la BRDE (Brigade de répression de la délinquance économique) dans l’affaire concernant Bernard Laporte et Mohed Altrad.

Et selon quotidien, les faits reprochés aux deux hommes serait accablants.

Le 23 janviers 2018, les policiers de la BRDE débarquaient à Marcoussis pour fouiller les bureaux de la Fédération Française de Rugby et mener leur enquête préliminaire pour suspicion de favoritisme entre Bernard Laporte président de la Fédération Française de Rugby et Mohed Altrad président du club de Montpellier.

Quatre ans plus tard, l’enquête est terminée et les deux hommes vont être jugé au mois de septembre 2022.

Outre Bernard Laporte et Mohed Altrad, deux autres responsables de la FFR seraient concernés par cette affaire : Claude Atcher et Serge Simon.

Après avoir effectué des perquisitions, après avoir auditionné d’autres témoins et après avoir placé Laporte, Simon et Atcher sur écoute, les enquêteurs ont conclu que des faits étaient susceptibles de caractériser certains délits.

Et les chefs d’accusation sont multiples pour Bernard Laporte : 

« corruption par personne chargée d’une mission de service public, trafic d’influence par personne publique, abus de confiance au préjudice de la FFR, prise illégale d’intérêts, recel d’abus de biens sociaux au préjudice d’AIA (Altrad Investment Authority), abus de biens sociaux au préjudice de (sa propre entreprise) BL Communication (compte courant débiteur). »

Pour Mohed Altrad : 

« corruption active sur personne chargée d’une mission de service public, trafic d’influence actif, abus de biens sociaux au préjudice d’AlA. »

Contacté par L’équipe, l’avocat de Bernard Laporte déplore une enquête à charge et assure que son client fournira tous les documents nécessaires à sa décharge.

Ce qui est réellement reproché à Bernard Laporte et Mohed Altrad ? Le contrat d’image signé entre les deux hommes, l’intervention de Bernard Laporte auprès de la Commission d’appel de la FFR pour faire baisser la sanction attribuée au club de Montpellier ou l’attribution du sponsoring maillot du XV de France au groupe Altrad.

Le journal L’équipe révèle ce qui est reproché à Bernard Laporte et à Mohed Altrad concernant le contrat de sponsoring du maillot Tricolore. Extrait:

« En l’absence de mise en concurrence des sponsors potentiels, compte tenu de la confidentialité de la négociation du prix, la question de la juste valeur de ce sponsoring était soulevée. » S’appuyant sur un courriel de Delphine Violette, responsable commercial et marketing de la FFR, les policiers ont relevé que le « 15 juin 2017, M. Simon recevait les représentants des quatre partenaires officiels (GMF, Orange, Société Générale, BMW) pour proposer une offre à 9,9 millions d’euros par saison. » Quasiment au même moment, « Claude Atcher (pour la FFR) faisait une proposition à Mohed Altrad, apparaissant sur un courriel entre Mme. Violette et M. Atcher du 21 juillet 2017, pour un montant de 6,2 millions d’euros par saison. »

Les policiers suspectent une volonté de favoriser Mohed Altrad dans ce dossier. Le contrat sera effectivement attribué à l’entrepreneur héraultais pour 6,8 millions d’euros par saison. Au détriment de la FFR ? Le montant de la somme engagée se situe en tout cas en deça des 9,9 millions d’euros proposée par les partenaires dits « historiques ».

Publicité

24 Commentaires

  1. Publicité

  2. Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    Il se trouve que les « partenaires historiques » ne donnaient pas suite , ce moment là, car ils estimaient l’enveloppe trop élevée ..

    (l’équipe de France était au plus bas dans l’opinion publique !)

    Pour l ‘objectivité ne pas compter sur L’Equipe, Laporte c’est le diable !!!!
    C’est pas nouveau !

    J'aime 22
    J'aime pas 26
  3. Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    En 2018 l’équipe écrivait :

    L’Equipe révèle sur son site internet que les quatre principaux sponsors de la FFR : GMF, Société Générale, Orange et BMW, ont cosigné une lettre envoyée à la FFR mettant en garde la Fédération suite aux nombreuses affaires (Laporte / Altrad, BMW prêtée par Laporte à un associé, licenciement “brutal” de Guy Novès, affaires extra-sportives…) qui ternissent largement l’image du rugby, et donc par ricochet la capacité de ces sponsors à capitaliser sur les belles Valeurs du Rugby.

    closevolume_off
    Les quatre sponsors critiquent également l’arrivée, “sans consultation préalable” d’Altrad en tant que sponsor principal. Preuve de la mauvaise ambiance qui règne entre la FFR et ses partenaires, la GMF a dépêché un huissier de justice, accompagnés de policiers, avant le match France – Italie, afin de vérifier si la visibilité des publicités GMF, étaient en accord avec les contrats signés. Ambiance.

    Orange et BMW négocieraient à la baisse leur engagement auprès de l’Equipe de France de Rugby. Ils estiment que la forte présence d’Altrad diminuerait leur visibilité. D’autant qu’Altrad aurait signé pour une présence sur le maillot durant 9 matchs pour 1,5M d’euros, alors que la FFR leur avait proposé un tarif de … 1M d’euro par match (sic) !

    Fort heureusement pour la FFR, les Bleus ont réalisé une deuxième partie de Tournoi qui pousse à l’optimisme. Une bouffée d’oxygène inespérée pour Bernard Laporte et Serge Simon, en difficultés de toutes parts.

    J'aime 4
    J'aime pas 11
  4. ttoutou5 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    A force de marcher sur l’eau on en oublie de garder les pieds sur terre…

    J'aime 20
    J'aime pas 5
    • Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

      C’est le genre de réflexion qui permet de botter en touche, sans aborder le fond de l’affaire !

      J'aime 2
      J'aime pas 7
    • ST 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

      C’est ça et Bernard finira par prendre La porte:-)

      J'aime 9
      J'aime pas 1
      • Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

        ST, Stade Toulousain ?
        Quel humour !!!!!!!!!!!

        J'aime 3
        J'aime pas 5
  5. Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    Paru dans SBB le 24/01/2017…

    Sponsor maillot du XV de France – Entre 6M€ et 10M€ annuel espérés

    « C’était une mesure annoncée pendant la campagne de Bernard Laporte. Nous sommes la dernière nation à ne pas le faire, c’est une source de revenus supplémentaires non négligeable. Nous sommes dans une fourchette entre 6 et 10 millions d’euros annuel. autant de ressources qui peuvent aider aux réformes structurelles portées par Bernard Laporte » commente Serge Simon. « Aujourd’hui, les plus grandes nations, en terme de performances et de portages de valeurs rugbystiques comme les Blacks ou la traditionnelle Angleterre, ne se posent plus la question. Pour une fois, c’est nous qui sommes excentriques. C’est un débat qui était légitime mais qui ne l’est plus. »

    J'aime 3
    J'aime pas 11
  6. Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    SBB…..29/03/2019

    Ce midi, la Fédération Française de Rugby (FFR) a officialisé la fin de son partenariat avec BMW un an avant la fin du contrat initial signé jusqu’en 2020. Le constructeur automobile allemand ne sera plus associé à la FFR à la fin du mois de juin 2019.

    J'aime 3
    J'aime pas 11
  7. Farondan 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    SBB 3/12/2018

    La semaine dernière, la Fédération Française de Rugby (FFR) a officiellement annoncé la prolongation de 4 partenariats historiques.

    Partenaires Officiels, la GMF , Société Générale et Orange poursuivront l’aventure avec la FFR jusqu’au moins 2024. De son côté, la marque de ballons Gilbert a également prolongé son contrat de fournisseur officiel sur la même période.

    « Avec cette reconduction, la FFR peut dorénavant compter sur l’accompagnement de 5 de ses partenaires officiels jusqu’en 2024 : GMF, Société Générale, Orange, le coq sportif et Altrad » précise le communiqué.

    J'aime 2
    J'aime pas 6
  8. Pechouille 18 janvier 2022 at 16h- Répondre

    Mais qui est ce Farondan? Encore un à qui BL s as prêté une voiture?

    J'aime 21
    J'aime pas 2
    • Ysembe 18 janvier 2022 at 18h- Répondre

      C’est Daniel du Mont Faron.

      J'aime 6
      J'aime pas 2
    • Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

      Commentaire aussi stupide qu’inutile et gratuit…

      J'aime 3
      J'aime pas 10
    • Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

      Et Pechouille, c’est qui ?

      J'aime 1
      J'aime pas 6
      • Ysembe 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

        Celui qui se gratte les…………. Tu penses ?

        • Pinpippe 18 janvier 2022 at 21h- Répondre

          Farondan tu veux pas être le directeur de campagne d’ Hidalgo sur qu elle gagnerait un quart de point

          J'aime 1
          J'aime pas 1
  9. Ysembe 18 janvier 2022 at 18h- Répondre

    Et on va faire la CDM avec ces pieds nickelés!!! Que va faire la ministre des sports s’il y a condamnation car il va faire appel et ça va durer plusieurs années. Fallait bien se douter que si les 2 complices ont tout fait pour être élus, c’est que l’os à ronger était encore garni. Certain ici parle de mafia cassoulet mais là c’est pas une blague, c’est bien la mafia parisienne qui règne. Si je me souviens bien ils ont commencé par s’augmenter les salaires dès leur arrivée il me semble. BL je sais pas mais l’autre Dalton je mettrai pas ma main à couper.

    J'aime 13
    J'aime pas 3
  10. Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

    Pour clore la journée rappelons que la présomption d’innocence est encore en vigueur dans ce pays, á priori pas pour tous !

    J'aime 5
    J'aime pas 7
    • Ysembe 18 janvier 2022 at 20h- Répondre

      Vu leur carrière ce sont pas des innocents c’est sûr. Présumés innocents les concernant me paraît pas justifiés. Présumés coupables ne veut pas dire qu’ils sont coupables. Pourquoi donc dire présumés innocents alors qu’ils sont loin d’êtres idiots.

  11. ST 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

    A mon petit niveau, j’ai reçu sensibilisation sur les cadeaux qui fallait refuser de la pars des sous-traitants pour ne pas se retrouver hors la loi et Bernard reçoit un virement de 150 000€ provenent d »ALTRAD sans ce poser de question… Qu’est ce qu’il croyait?

    • Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

      Pour mémoire, certain l’on courte, il s’agissait d’un contrat signé plusieurs mois plutôt (et prestations effectuées) bien avant l’élection à la FFR.
      Toute peine mérite salaire, c’est vrai pour tout le monde…

      J'aime 2
      J'aime pas 7
  12. Farondan 18 janvier 2022 at 19h- Répondre

    Paru dans sport.fr

    « Il renonce au contrat dans le but « de faire cesser toute forme de suspicion à l’encontre des instances nationales du rugby » et « de préserver les valeurs du groupe Altrad », se dit « conscient de l’émotion légitime suscitée par la diffusion d’informations véridiques ou parfaitement erronées » depuis la révélation par le JDD, le 13 août, de l’existence de ce contrat. Selon le Journal du Dimanche, Mohed Altrad avait acquis pour 150.000 euros « l’exploitation de l’image » de l’ancien sélectionneur du XV de France (2000-2007) et secrétaire d’État aux Sports (2007-2009), redevable de quatre interventions ou séminaires »

    J'aime 1
    J'aime pas 6
    • kolbe 18 janvier 2022 at 20h- Répondre

      Farondan
      Claque un peu ta G….
      Tu casses les C….

      J'aime 6
      J'aime pas 3
      • Farondan 19 janvier 2022 at 14h- Répondre

        Et oui, il n’y a que la vérité qui fâche ….
        Je suis libre d’intervenir, au même titre que les haineux, nous restons encore, dans une démocratie

    • ttoutou5 18 janvier 2022 at 22h- Répondre

      Effectivement toi tu vas au fond de l’affaire; si B.L cherche une buse qui se prend pour un avocat il saura ou la trouver.
      A te lire je comprends que les enquêteurs qui sont sur cette affaire depuis 2018 sont de véritables burnes et que le procès à venir n’a pas de fondement.
      Merci pour tes éclaircissement.

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  13. Publicité