Les grosses confidences de Pierre Mignoni sur son départ du LOU pour le RC Toulon

Les grosses confidences de Pierre Mignoni sur son départ du LOU pour le RC Toulon

25 novembre 2022 - 9:49

7 Commentaires

Publicité

Le directeur du rugby du Rugby Club Toulonnais, Pierre Mignoni s’est confié dans les colonnes du journal régional Var-matin pour évoquer son retour à Toulon, lui qui avait quitté le club en 2015 afin de rejoindre le LOU Rugby.

Il affirme dans un premier temps avoir refusé une grosse offre de prolongation du LOU Rugby afin de rejoindre le RCT l’été dernier. Extrait:

« J’avais déjà fait sept ans à Lyon et j’avais une proposition pour prolonger de cinq saisons. Mais j’ai refusé. Etais-je la bonne personne pour poursuivre le projet ? Je ne sais pas mais je n’avais pas envie de faire la saison de trop. Le club est où il est aujourd’hui, j’ai fait ce que j’avais à faire, mais ce n’est plus mon histoire. »

Il explique dans la foulée sa décision de revenir à Toulon. Extrait:

« C’est un choix de projet, bien avant d’être un choix de coeur. Mais je ne peux pas dire que je n’avais pas cette volonté de revenir à Toulon. Je suis né à Mayol, j’ai grandi au Port marchand, j’ai joué et j’ai terminé ma carrière ici, je suis devenu entraineur à Toulon. Quand je suis parti en 2015, j’avais envie d’évoluer en tant qu’homme, qu’entraineur. Et je pense être revenu cet été bien meilleur entraineur que je ne l’étais à mon départ.

Je n’ai jamais calculé dans ma carrière. Et je ne devais pas rentrer à Toulon. En tout cas pas maintenant. Franck Azéma était là, et je n’avais pas de raison particulière de revenir au RCT. Mais entre l’équipe pro et le RCT Passion, le projet que l’on m’a présenté m’est apparu comme incroyable. Cela m’a stimulé donc je suis revenu. »

Aussi, Pierre Mignoni révèle la vérité concernant son départ du RCT, en 2015. Il affirme avoir refusé une offre de prolongation de Mourad Boudjellal pour rejoindre Lyon. Extrait:

« On peut entendre n’importe quoi, mais quand je suis parti de Toulon, j’avais une proposition de prolongation de Mourad Boudjellal de trois ans pour travailler avec Diego Dominguez. Et il n’y avait aucune raison que je parte. Mais finalement, en avril, on m’a présenté le projet Lyonnais. Au départ, je ne voulais absolument pas accepter. Je venais d’être champion d’Europe et on me parlait de Pro D2. Et finalement, on voit ce qu’il s’est passé. Est-ce que j’aurais dû rester ? On ne le saura jamais mais j’ai beaucoup appris à Lyon. Je suis arrivé jeune entraineur et j’ai découvert tant de choses. »

Désormais de retour au RCT, Pierre Mignoni est très heureux de pouvoir travailler de nouveau à Toulon. Extrait:

« Je me suis rendu compte que même si le site est nouveau, j’ai rapidement retrouvé mes repères. Que ce soit la façon d’organiser mon quotidien, la culture du club. Je n’ai pas eu à me forcer, c’est revenu naturellement. Puis j’ai pris beaucoup de plaisir à revoir des personnes que je n’avais pas vues pendant toutes ces années. Dans les bureaux notamment. Et ce qui ne m’avait pas manqué ? Rien ! J’étais content de retrouver tout ce que j’ai retrouvé. Ce club est différent, particulier et j’avais envie de regoûter à ce qu’on dépeint parfois comme excessif. »

Pour conclure, Pierre Mignoni indique ne pas avoir peur de se relancer dans une aventure avec le XV de la Rade. Extrait:

« Je n’ai pas peur. Si tu as peur, les joueurs le voient et ça te fragilise. Je ne dis pas que parfois je n’ai pas de doutes. D’ailleurs, j’en ai beaucoup. Et tout le temps. Mais tant que j’ai des doutes, c’est que ça va. Si un jour je n’en ai plus, ça voudra dire qu’il est temps de changer de club, de métier. »

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Captain swing 25 novembre 2022 at 10h- Répondre

    Donc se faire jeter par Mourad reste une invention de malvanus ou malvenants !!!

    Allez Toulon

    J'aime 20
    J'aime pas 4
    • Le Moulinon 25 novembre 2022 at 10h- Répondre

      Si Mourad lui avait proposé de devenir n°1, tu crois qu’il serait parti pour aller entraîner en proD2?

      J'aime 11
      J'aime pas 6
      • BAYARD 25 novembre 2022 at 11h- Répondre

        bien vu c’est ce que je pense et peut etre aussi l’intéressé

        J'aime 3
        J'aime pas 3
    • MarVivo 25 novembre 2022 at 10h- Répondre

      Peu de gens pensaient à l’époque qu’il fallait lui donner le poste de numéro.
      Seul ceux qui le pensaient, et c’était mon cas, pourraient se permettre de le lui reprocher. Mais pour ma part, je ne lui reproche rien, il a reconnu son erreur ce qui montre son intelligence.

      J'aime 12
      J'aime pas 3
  3. MarVivo 25 novembre 2022 at 10h- Répondre

    Actuellement a Toulon, la valeur ajouter principale des entraineurs est de constituer un groupe équilibré et compétitif.

    Quand ce sera le cas on pourra parler de stratégie, de pas se mentir, de prendre confiance, de prendre les bonnes décisions à deux, etc…

    Tout ça ça fait la différence mais uniquement à effectif plus ou moins équivalent.

    Pour le moment, il faut remplacer WAESEA et recruter en 3eme et 2eme ligne.

    Quand on aura un groupe compétitif, je n’ai pas de doute sur la valeur ajouté qu’apporteront nos entraineurs…

    J'aime 5
    J'aime pas 3
  4. Johndoeuf 25 novembre 2022 at 22h- Répondre

    C est quoi le projet de Toulon ?

  5. P'tilou 25 novembre 2022 at 23h- Répondre

    Pierrot, doit-on te remercier ??? (Le club est où il est aujourd’hui, j’ai fait ce que j’avais à faire) oui effectivement , le club que tu as laissé est là où il est , mais surtout , là où tu l’as laissé !!! Et là pour le coup , sans vouloir t’en faire la critique , il faut reconnaître que tu l’as laissé un peu dans la misère
    Ce n’est que mon avis , mais Merci pour cette coupe d’Europe . Bonne chance à Toulon, fait juste attendre et voir la suite

  6. Publicité