Les mots forts de Christophe Urios : « laborieux », « épuisés mentalement »

Les mots forts de Christophe Urios : « laborieux », « épuisés mentalement »

18 mai 2024 - 21:44

8 Commentaires

Publicité

Ce samedi après-midi, Clermont s’est imposé à domicile contre le Castres Olympique à l’occasion de la 24ème journée du Top 14.

Interrogé via La Montagne à l’issue de la rencontre, le manager de Clermont, Christophe Urios a réagi à la victoire des siens.

Ce-dernier n’a pas forcément apprécié la prestation de son équipe.

Il a trouvé ses joueurs épuisés mentalement. Extrait:

« C’était un match difficile. Je nous ai trouvés laborieux et épuisés mentalement. Cela m’a rappelé un peu le match de Toulon. Mais contre Toulon, il y avait aussi eu un manque d’humilité. Il ne faut pas oublier que l’on a fait un enchaînement de neuf rencontres dont trois de phase finale. Et là, nous étions un peu sans ressort. Après, nous avons dominé, on a marqué vite mais… (il souffle) Je m’attendais à un autre match. »

Il reste cependant très content de cette victoire bonifiée qui le rapproche de l’objectif de l’ASM : intégrer le top 8 pour se qualifier pour la prochaine Champions Cup. Extrait:

« Maintenant, je suis très content de la victoire et du bonus. Nous savions qu’il fallait passer par cela pour assurer le top 8.  Ces joueurs sont étonnants dans un sens comme dans l’autre. Nous grandissons, nous sommes sur la bonne page et je le dis depuis janvier.

Nous avons connu de mauvaises périodes. Je pense à celle entre La Rochelle et Oyonnax. Il y a eu le match à Bordeaux que je ne m’explique pas trop. Mais je nous sens mieux. On a de meilleures connexions, c’est plus facile. On gagne des matchs importants en marquant des essais, on se crée des occasions…

On avance. Ce qui m’a fait plaisir aujourd’hui, c’est la prise de responsabilité des mecs. On a perdu ce bonus deux fois et on est allé le chercher deux fois. Ce n’était pas propre, ce n’était pas top, mais on ne s’est jamais désunis. On a grandi aujourd’hui. Car nous n’avions pas forcément les ressources, mais on a su aller chercher ce match. On a gagné petit sans forcément jouer la partition que l’on avait prévue. Ce qui est important, c’est la victoire. Et c’est en ce sens que nous avons grandi. 

Maintenant, il reste deux matchs. Il reste dix points à distribuer. Il faudra en prendre le maximum pour assurer ce top 8″. »

Publicité

8 Commentaires