Les observateurs français en admiration devant Meafou

Les observateurs français en admiration devant Meafou

22 janvier 2023 - 13:51

11 Commentaires

Publicité

Emmanuel Meafou, le deuxième-ligne australien du Stade Toulousain, est devenu l’un des sujets les plus discutés du moment après une prestation monstrueuse en Coupe des champions face à Sale (victoire 5-27) et les déclarations du sélectionneur français, Fabien Galthié, qui a révélé le suivre de très près. La question qui se pose est de savoir si Meafou sera sélectionnable pour les Bleus avant la prochaine Coupe du monde, alors qu’il est arrivé en France en novembre 2018. Selon les règles de World Rugby, il devrait y avoir une présence de cinq ans dans son pays d’adoption pour être éligible, mais les dérogations sont fréquentes dans ce domaine. Cependant, il est indéniable que Meafou est un joueur très convoité, qui a peu d’équivalents dans le monde à son poste de numéro 5.

Meafou est avant tout un gabarit impressionnant, avec ses 2,03 m pour 145 kg. Christian Labit, ancien numéro 8 toulousain, déclare dans l’Equipe : « Sa force, c’est son physique. Il avance sur tous les impacts et sait se protéger. » Meafou a également connu des difficultés à gérer sa robustesse, comme l’explique le manager général toulousain Ugo Mola : « Il fut un temps où sa force était sa faiblesse. Il se battait parfois contre son poids. »

Aujourd’hui, Meafou est un joueur qui avance. L’ancien deuxième-ligne international Fabien Pelous déclare dans l’Equipe : « Il est hyper pénétrant grâce à sa force brute. Ce n’est pas hyper spectaculaire, mais c’est d’une efficacité redoutable parce qu’il est très difficile à faire tomber. » Le pilier gauche Cyril Baille ajoute : « Il prend beaucoup de place en mêlée, et je crois que Dorian Aldegheri est content de l’avoir derrière lui pour pousser. »

Ce qui est encore plus incroyable, c’est que Meafou semble n’avoir pas encore exprimé tout son potentiel. Christian Labit explique dans l’Equipe : « Il a une marge de progression évidente. Il peut progresser en utilisant un peu plus le ballon loin de la zone de combat, et en défense. Quand ça va vite autour de lui, il est un peu largué. Il doit peut-être perdre un peu de poids, ce qui lui permettrait de franchir encore un cap. »

Nul doute que les instances françaises vont tout tenter jusqu’au bout pour tenter d’arracher un passeport français en urgence pour Meafou…

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. dan 22 janvier 2023 at 16h- Répondre

    Ah ,si le RCT pouvait jouer aussi bien que le Stade

  3. MIG 22 janvier 2023 at 16h- Répondre

    Allez le Munster !!

    J'aime 3
    J'aime pas 13
    • ANDRE 22 janvier 2023 at 20h- Répondre

      Et voilà le week-end de MIG l’aigri de service automatiquement modéré est encore gâché, quelle tristesse

    • D.A. 22 janvier 2023 at 20h- Répondre

      Il ne faut pas oublier qu’ils ont eu un trou entre 2012(Titre de champion de FRANCE contre le RCT en pleine montée en puissance) et 2019 (Titre de Champion de FRANCE).
      Ils ont travaillé et renoué avec ce qui a toujours fait leur force LA FORMATION.
      Et la ils sont meilleurs que nous tout simplement !!!!
      Il n’y a qu’à voir les résultats des jeunes du RCT et du ST depuis 10 ans et vous comprendrez pourquoi ils sont aujourd’hui les meilleurs.
      Eux bossent chez les jeunes, le RCT vit des saisons toujours plus difficiles avec des querelles en internes permanentes.
      Merci

    • Lulu 22 janvier 2023 at 20h- Répondre

      Vous confondez avec le Camembert ?

  4. dede89 23 janvier 2023 at 08h- Répondre

    Face aux secondes lattes du Munster il avait beau être grand , fort et costaud, à part quelques faux placages , il ne referme pas les bras, l’a montré pas grand chose le gros!

    J'aime 2
    J'aime pas 6
    • ST 23 janvier 2023 at 20h- Répondre

      C’est bizarre il n’y a que dede qui voit de mauvais gestes que personne ne voit et le ST mal jouer. Ah oui pardon, c’est un joueur du ST! L’arbitre ne peut que fermer les yeux… Quoi, c’est un arbitre anglais? Bouscatel doit bien parler anglais 🙂

      J'aime 1
      J'aime pas 1
    • Jo07 23 janvier 2023 at 21h- Répondre

      Le match était Pourtant sur France 2 non? Pourquoi avoir regardé le curling en crypté sur canal+ ?

      Enfin je vois pas d’autre explication sans incriminer ton ophtalmologue (médecin spécialisé dans le bon usage des yeux)

    • pjj34 24 janvier 2023 at 08h- Répondre

      On peut ce que l’on veut mais personne pour rivaliser avec Meafou. Et il n’a pas tout montre.
      Il fermera leur bec aux abrutis.

  5. Publicité