Les secrets de la signatures de Patrice Collazo à Brive

Les secrets de la signatures de Patrice Collazo à Brive

26 décembre 2022 - 12:26

17 Commentaires

Publicité

C’est officiel depuis la semaine dernière : Patrice Collazo est le nouveau manager du CA Brive.

Depuis son licenciement du Rugby Club Toulonnais en octobre 2021 en raison des mauvais résultats de l’équipe, Patrice Collazo n’avait pas retrouvé de club.

Mais voilà que le technicien Français effectue son grand retour en Top 14 et succède ainsi à Jeremy Davidson à la tête du CA Brive.

Pourtant, il y a deux mois, ce-dernier avait démenti tout contact avec le club Corrézien.

Depuis le départ de Jeremy Davidson, Arnaud Mela a pris les commandes de l’équipe première. Ce-dernier savait très bien que les dirigeants Corréziens étaient à la recherche d’un homme fort pour reprendre l’équipe. Et c’est ce qui s’est passé avec la signature de Patrice Collazo.

Selon Midi Olympique, plusieurs techniciens ont été sondés avant Patrice Collazo dont notamment Yannick Bru, Laurent Labit ou Christophe Urios.

Il se dit également que le profil de Gregor Townsend, l’actuel sélectionneur de l’écosse dont le nom circule sur le marché français pour l’après-Mondial, plaisait en interne.

Toujours selon Midi Olympique, Patrice Collazo ne semblait pas être une option retenue. Mais dès les premiers échanges avec Patrice Collazo, les dirigeants Brivistes ont été comblés.

Après avoir rencontré le directeur général Xavier Ric, Jean-Luc Joinel (l’ancien troisième ligne international est membre du directoire) et Sébastien Bonnet, qui est à la tête du centre de formation, Patrice Collazo a échangé avec le président Simon Gillham. C’est à ce moment-là que sa candidature a pris beaucoup de poids.

Enfin, il se dit que Patrice Collazo a effectué une visioconférence avec le nouvel actionnaire principal de Brive, Ian Osborne, durant laquelle il s’est entièrement exprimé en anglais. Cela a énormément plu en interne.

Avant d’engager Patrice Collazo, le président Briviste a contacté son homologue Rochelais Vincent Merling pour demander des informations sur Patrice Collazo. Extrait:

« J’ai profité de cet événement pour demander à Vincent Merling, pour qui j’ai un profond respect, ce qu’il en pensait. Il m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit : «Prends-le, Patrice est exactement l’homme qu’il vous faut. Chacun connaît la réussite de Vincent à la tête de son club, lui qui n’a pas de leçon à recevoir, et sa réponse m’a suffi. J’ai aussi eu une discussion franche avec Bernard Lemaître, qui m’en a dit beaucoup de bien. Le fait que ses deux anciens présidents parlent de lui de cette façon en dit long. »

Avant de signer son contrat, Patrice Collazo a souhaité échanger avec Arnaud Mela. Et là encore, les échanges ont été très positifs.

Patrice Collazo a signé un contrat de 18 mois avec le CA Brive, soit jusqu’au mois de juin 2024.

S’il doit y avoir des changements dans l’encadrement, il ne devrait donc avoir lieu que durant l’intersaison estivale. à noter par exemple que Jean-Baptiste Péjoine, en charge des trois-quarts, sera en fin de contrat en juin.

Par ailleurs, l’effectif ne devrait pas évoluer dans les semaines à venir.

Publicité

17 Commentaires

  1. Publicité

  2. GG 26 décembre 2022 at 12h- Répondre

    Le président de la Rochelle ainsi que le notre ont dit beaucoup de bien de PC mais ils l’ont licencié. Je pense pourtant qu’ils sont sincères et qu’ils l’ont viré sous la pression !

    J'aime 44
    J'aime pas 15
    • Aldo 26 décembre 2022 at 12h- Répondre

      Mdr!

      J'aime 7
      J'aime pas 19
    • Hervé31 26 décembre 2022 at 13h- Répondre

      Merling n’a pas licencié Colazzo

      J'aime 28
    • marc 26 décembre 2022 at 15h- Répondre

      Oui bien sûr, les résultats ou les conflits internes n’y étaient pour rien du tout. Evidemment. Vilains supporters.

      J'aime 15
      J'aime pas 16
    • Pierro 26 décembre 2022 at 21h- Répondre

      Marc et Aldo, les seuls qui guettent tout ce qui se dit sur PC ou BL. les frères jumeaux… D’ailleurs je me demande si vous êtes pas la même personne.? et bien sûr les conflits internes… ce doit être les joueurs qui doivent avoir raison..!

      J'aime 3
      J'aime pas 1
      • marc 27 décembre 2022 at 10h- Répondre

        Tu veux pas t’occuper de tout ce qui se dit sur Nice, le Niçois, toi plutôt ?

        J'aime 2
        J'aime pas 2
    • moulin 27 décembre 2022 at 16h- Répondre

      Pourquoi Azema il est sorti par la grande porte de clermont Altrad a vite compris a qu’il avait affaire et clermont l’on viré aussi!!!

  3. Nandor 26 décembre 2022 at 12h- Répondre

    Attention au grand jeu des chaises musicales (pour les joueurs) : le 2eme ligne recule, l’ailier à l’arrière, l’arrière au centre…

    J'aime 15
    J'aime pas 9
  4. Michael Jackson 26 décembre 2022 at 12h- Répondre

    Un l’a viré pour embrouille avec ses adjoints et l’autre pour embrouille avec ses joueurs bref il devra etre moins sanguin à Brive car c’est sûrement l’une de ses dernières chances.

    J'aime 16
    J'aime pas 4
    • André 26 décembre 2022 at 18h- Répondre

      A Brive avec Mela/Carbonneau tout Collazo qu’il est il n’aura pas le dernier mot !! Collazo a c’est sur intérêt a changer de mode de management ou alors les explications vont être houleuses Mela et même Carbonneau sont des types entiers avec qui il faut parler vrai cela peut très bien passer et la il va être compliqué d’aller a Brive gagner ils ont récupéré une bonne partie des joueurs blessés et surtout des joueurs cadres le RCT est averti danger à Brive !!

      J'aime 14
      J'aime pas 1
  5. fabdu91 26 décembre 2022 at 14h- Répondre

    Un tremplin avant de signer au stade Toulousain.

    J'aime 13
    J'aime pas 5
  6. Philippe Darracq 26 décembre 2022 at 15h- Répondre

    C est un bon choix pour le maintien

    J'aime 13
    J'aime pas 4
  7. PLATON 26 décembre 2022 at 15h- Répondre

    on va avoir droit a une reception a brive bien musclee….

    J'aime 24
    J'aime pas 1
  8. marc 26 décembre 2022 at 16h- Répondre

    Ah après avoir été recalé par les autres noms cités, c’est donc son anglais qui les a convaincu aux British… On se doutait que ça pouvait pas être trop pour ses qualités rugbystiques.

    J'aime 10
    J'aime pas 25
    • mm8382 2 janvier 2023 at 10h- Répondre

      T’es définitivement un pauvre type, toi…

  9. ANDRE 26 décembre 2022 at 16h- Répondre

    Moi, je me souviens du joueur puissant et rude du temps du CABBG : c’était pas hier, mais c’était déjà un leader de l’équipe.

    J'aime 16
    J'aime pas 1
  10. Danslaverte 26 décembre 2022 at 19h- Répondre

    Vous continuez à le descendre au lieu de lui souhaiter bonne chance à lui et au CABBG. Franchement je comprends pas. Il est parti on tourne la page. Est-ce que vous en voulez autant à Carbonel de ne pas avoir tenu parole ? Lui qui devait tout dire sur son départ ? Alors faites pareil pour Collazo lâchez lui la grappe !

    J'aime 11
    J'aime pas 5
  11. Publicité