Les supporters Toulonnais attendent les phases finales depuis trop longtemps

Les supporters Toulonnais attendent les phases finales depuis trop longtemps

30 mai 2024 - 17:13

12 Commentaires

Publicité

Il ne manque pas grand-chose aux Toulonnais pour s’inviter à nouveau en phases finales du championnat. 6 ans après leur dernière apparition, le RCT chasse ces derniers points qui valideront leur qualification.

Chahutée en milieu de saison, la flotte toulonnaise a retrouvé de la sérénité autour d’un collectif fort et d’une défense solide. Avec 5 victoires sur les 6 dernières rencontres, les Toulonnais sont l’équipe la plus en forme du Championnat… un drôle de déplacement en perspective pour les Auvergnats eux aussi dans la course.

Le public toulonnais attend ce moment depuis trop longtemps. 6 ans, une éternité pour les « fadas de la Rade » et l’ensemble des supporters du club varois qui après des années de succès ont connu un temps creux. Celui-ci est en train d’être comblé par Pierre Mignoni et ses hommes qui ne sont qu’à quelques points de composter définitivement leur billet pour un retour en phases finales (les Toulonnais ont 7 points d’avance sur le septième avec 10 possibles à distribuer).

Cela donne le ton de ce déplacement au bord de la Méditerranée qui sera tout sauf un voyage touristique pour les Auvergnats qui devront livrer une âpre bataille face à la deuxième meilleure attaque de la saison à domicile (392 points inscrits, soit près de 33/match). Le RCT version 2023-24 est probablement l’une des équipes les plus complètes et homogènes du championnat avec également la troisième défense du championnat et la plus disciplinée (les Toulonnais commettent 9,21 en moyenne par match personne ne fait mieux que leurs 221 pénalités concédées).

Solides en conquête, rigoureux en défense et aussi réalistes face aux perches (85% de réussite au pied 2ème du Top 14 derrière Bayonne, 88% pour Melvyn Jaminet depuis son retour au RCT), les Toulonnais ont tous les voyants au vert alors que la phase qualificative arrive à son terme. Plus performants, les joueurs de Pierre Mignoni sont restés attachés à leur identité culturelle basée sur le combat. Ainsi, le jeu du RCT est toujours aussi agressif et frontal comme en témoignent les 50% d’essais marqués sur le premier temps de jeu où les Clermontois devront être particulièrement vigilants.

Restructurés autour d’un collectif fort et certains leaders comme les précieux Baptiste Serin et Charles Ollivon, véritables baromètres et régulateurs du RCT, les Varois possèdent des sérieux arguments dans leur effectif avec des recrues efficaces dans différents domaines comme Esteban Abadie (parmi les meilleurs contreurs en touche : 11 ballons volés) ou l’ailier All-Black Leicester Fainga’anuku (35 défenseurs battus, Toulonnais le plus dangereux de l’effectif).

Les Varois peuvent également compter sur le retour au pays de Melvyn Jaminet qui inscrit 15,7 points en moyenne par match ou sur la jeune garde incarnée par Gaël Drean (le Toulonnais qui franchit le plus cette saison : 16).

Autant de dangers que les hommes de Christophe Urios devront contenir pour rester au contact dans un match que les supporters de Mayol voudront faire une fête. Il faudra une très grosse performance auvergnate pour la gâcher… Les Toulonnais avaient bien su le faire au lendemain de la victoire clermontoise à Montpellier lorsque ce fut le moment de la confirmer.

Via asm-rugby

Publicité

12 Commentaires