Les vérités d’Anthony Belleau sur son départ vers Clermont et son retour à Mayol

Les vérités d’Anthony Belleau sur son départ vers Clermont et son retour à Mayol

18 septembre 2022 - 14:47

3 Commentaires

Publicité

L’ouvreur international Français Anthony Belleau a quitté le Rugby Club Toulonnais cet été afin de rejoindre Clermont.

Ce-dernier s’apprête à effectuer son retour à Mayol ce dimanche soir dans le cadre de la troisième journée du Top 14. Il s’est longuement confié dans les colonnes du journal Var-matin.

Dans un premier temps, Anthony Belleau a expliqué son arrivée à Clermont avec Julien Hériteau. Extrait:

« Même si on connaissait un peu de monde, c’est vrai qu’on restait pas mal ensemble au début. C’était bien de découvrir ça avec lui, ça aide quand il y a une tête que l’on connait parfaitement. »

Il rappelle avoir pris la décision de rejoindre Clermont très tôt contrairement à Julien Hériteau. Extrait:

« J’ai annoncé très tôt mon choix. Lui, ce n’était pas forcément prévu. Au début, on en rigolait, mais plus le temps passait, plus ça devenait une possibilité pour lui. Il me posait des questions sur comment j’avais ressenti les choses. Puis c’est devenu concret pour lui. »

Il explique ensuite son envie d’effectuer un nouveau départ dans sa carrière et sa décision de quitter Toulon. Extrait:

« Quand je suis arrivé à Toulon, je partais de chez moi, je devais grandir, j’étais jeune, je découvrais le monde professionnel. Là, j’avais besoin de me rechallenger, de relever un nouveau défi, avec des responsabilités dans un nouveau club. A chaque fois, je suis venu chercher quelque chose. Ca a été le cas à Toulon, et ce nouveau départ à Clermont est une nouvelle page. J’espère que ce sera aussi une réussite.

J’ai pris beaucoup de recul pendant ma blessure. Même si je n’envisageais pas un départ à l’époque, j’ai beaucoup appris sur moi-même. Cette saison, en fin de contrat, quand j’ai eu différentes options, je pense qu’à la vue de ma situation au club, tout cela m’a fait dire que c’était le moment de découvrir autre chose. A côté de cela, le projet de Clermont collait parfaitement. »

A Clermont, Anthony Belleau affirme avoir une véritable responsabilité dans la conduite du jeu et cela lui plait énormément. Extrait:

« Les cultures Clermontoises et Toulonnaises sont vraiment différentes. En venant ici, je savais aussi qu’à mon poste, il y avait une vraie responsabilité dans la conduite du jeu. Cela me pousse à avoir une autre philosophie. On me l’a aussi fait comprendre dès les premiers entrainements. J’ai dû être très présent, j’ai été inclus dans le projet de jeu. Je pense aussi que le club a envi de se reconstruire, de développer certaines choses. JE suis monté dans le train, il est parti et on va voir où ça va me mener. »

Questionné sur son retour à Mayol, il l’avoue : venir jouer à Mayol sous d’autres couleurs va forcément lui faire bizarre. Extrait:

« Ca devait bien arriver à un moment. Cela m’a fait bizarre, déjà, quand je suis revenu lors du match amical. C’était d’ailleurs au Stade Léo-Lagrange, là où j’ai commencé avec les Espoirs de Toulon. Là, ce sera un match officiel à Mayol, ce sera forcément bizarre après tant d’années passées ici. Il faudra passer par là. Je m’y prépare. Mais une fois le coup de sifflet donné, je basculerai.

Ce sera bizarre de se retrouver face à eux. Je sais qu’ils ne me feront pas de cadeau. Ca fait partie du jeu. Une fois sur le terrain, tout le monde voudra gagner. Après, beaucoup de choses ont changé à Toulon, avec la réorganisation en interne. Même s’il y a des choses que l’on connait, on ne peut pas tout anticiper. Je me concentre sur mon rôle et voir ce que je peux apporter à l’équipe. Je connais bien le stade, mais ce sera différent avec un autre maillot. Ca reste une enceinte particulière, ça doit forcément changer si on joue pour Toulon ou l’équipe adverse. »

Il s’attend d’ailleurs à un gros match face au RCT. Extrait:

« Pour avoir passer de nombreuses années à Toulon, je sais un peu ce qui a pu se passer cette semaine, et comment réagir. Je m’attends à un gros test, c’est un premier match à 21h00 pour nous. Et ce choc garde une saveur particulière pour tout le monde. JE sais par expérience que ces matches-là, à Mayol, commencent devant, avec du combat et de l’engagement. On sait à quoi s’attendre. »

Pour conclure, Anthony Belleau explique avoir repris le restaurant Le Besagne, anciennement appelé La Tribune, juste à côté de la tribune Lafontant de Mayol. Extrait:

« Avec Justine Benoit la team manager du RCT, nous avons repris l’établissement Le Besagne. Cela s’est fait très vite durant la deuxième partie de la saison. Je garde beaucoup d’attaches à Toulon. C’était une opportunité de m’associer avec Justine qui est une amie. Nous avons tout bien pensé malgré mon départ. Depuis mon plus jeune âge j’avais cette envie. Ca commençait par passer des diplômes. Durant ma carrière, j’ai vu des joueurs qui ont été contraints d’arrêter et qui n’avaient pas forcément prévu cela. Ca ne tombe pas que sur les autres. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Al 18 septembre 2022 at 15h- Répondre

    La tête sur les épaules Anthony Bellot. Je regrette son départ.

    J'aime 23
  3. Aldo 18 septembre 2022 at 15h- Répondre

    Le président ne voulait pas garder Belleau,
    car il a fait une mauvaise propo …

    Ils se sont bien retrouvé dans la m…. Du coup
    Perdre 2 ouvreurs internationaux , JIFF , veille de coupe du monde
    Et prendre un vieux , buteur moyen et étranger
    C eST vraiment de l INCOMPÉTENCE !!!!!!!

    J'aime 21
    J'aime pas 13
    • mm8382 18 septembre 2022 at 17h- Répondre

      T’étais en copie du contrat envoyé à Belleau ?

      J'aime 3
      J'aime pas 5
  4. Publicité