L’idée insolite d’Emile Ntamack : Autoriser les bagarres dans le rugby pour relâcher la pression

L’idée insolite d’Emile Ntamack : Autoriser les bagarres dans le rugby pour relâcher la pression

18 mai 2024 - 14:15

7 Commentaires

Publicité

Le week-end dernier, l’ouvreur de l’Union Bordeaux-Bègles, Matthieu Jalibert a fait polémique après avoir chambré son adversaire Grégory Alldritt en lui touchant la tête après un essai signé Damian Penaud.

Ce geste a largement été relayé sur les réseaux sociaux et l’ouvreur Bordelais en a pris pour son grade.

Il faut dire que le Bordelais est un récidiviste.

Il avait déjà chambré l’arrière Castrais Julien Dumora en 2020 et n’avait pas assumé.

Interrogé via L’équipe, Emile Ntamack a évoqué le chambrage dans le rugby.

Il explique qu’il est irrespectueux de chambrer de nos jours car les chambreurs se savent protégés par les caméras. Extrait:

« Avant, il fallait peser le pour et le contre avant de chambrer car on s’exposait physiquement. Aujourd’hui, c’est plus facile car, même si on est parfois sanctionné, on est protégé des représailles par l’arbitre, les caméras.

Pour cela, c’est presque encore plus irrespectueux, surtout quand il y a un contact physique, il y a quelque chose d’humiliant. Bien sûr, dans l’euphorie, cela peut arriver mais, quand ça se répète, c’est un manque d’intelligence. »

Emile Ntamack a alors une idée : autoriser les bagarres pour permettre aux joueurs de relâcher la pression. Extrait:

« Il faudrait faire comme au hockey sur glace, en NHL, où les bagarres sont tolérées pour permettre aux joueurs de relâcher la pression et aussi remettre en place ceux qui sont trop agressifs. »

Publicité

7 Commentaires