Louis Bielle-Biarrey explique être épaté par l’un de ses coéquipiers : « Je m‘inspire toujours de lui »

Louis Bielle-Biarrey explique être épaté par l’un de ses coéquipiers : « Je m‘inspire toujours de lui »

12 mai 2024 - 11:54

2 Commentaires

Publicité

L’ailier Bordelais Louis Bielle-Biarrey a effectué une grosse prestation contre le Stade Rochelais, ce samedi soir à l’occasion de la 23ème journée du Top 14.

Interrogé via Midi Olympique, explique être très satisfait de cette victoire remportée contre les Maritimes. Extrait:

C’est vrai. On voulait gagner ce match sur le plan comptable, mais aussi pour nous. Nous étions conscients que l’UBB avait beaucoup de mal à battre La Rochelle à Bordeaux depuis quelques années. C’est chose faite, on sait désormais qu’on peut battre ce genre d’équipes.

On a peut-être un peu souffert sur les zones de rucks, le point fort de l’adversaire, mais on avait mis l’accent sur ce secteur pour leur résister. On a réussi à les contrer notamment sur les phases défensives car ils ont beaucoup tenu la balle. Et en plus ils sont puissants, alors notre boulot en défense au sens large, ça reste un point très positif.

Il raconte ensuite son très bel essai juste avant la mi-temps. Extrait:

Oui, quand je vois Damian qui joue vite pour s’échapper, je me dis que ça peut potentiellement rebondir sur mon aile. Mais sur cette action, Damian et Matthieu ont joué très bien joué le coup, Yoram Moeafana aussi, et moi je n’avais plus qu’à finir.

On s’était dit qu’il fallait mettre du rythme face à une équipe comme ça, très costaude. Il ne fallait pas aller les chercher sur leurs points forts. Mais c’est sûr que jouer une pénalité comme ça rapidement dans ses cinq mètres, c’est une grosse prise de risque. Ça aurait pu mal se finir mais au final, ce fut très audacieux.

Il confirme que la ligne de trois-quarts de l’UBB se trouve très bien quand le jeu se débride. Extrait:

Oui, on arrive à bien se trouver dans ce jeu-là. Tout le monde est câblé pour ce genre d’actions. Et je crois que nous y prenons tous beaucoup de plaisir.

Cependant, il estime que son équipe n’a pas été parfaite ce samedi soir. Extrait:

Non, puisque nous avons encaissé un essai sur une interception. Et c’est bien la preuve que tout n’est pas parfait. Mais je pense que plus ça va aller, plus on va se trouver et je pense que nous allons gommer toutes ces imperfections.

Il évoque la suite de la saison. Extrait:

Non, il nous reste trois matchs, dont deux déplacements à Perpignan et au Stade Français qui seront très difficiles. Mais c’est vrai, on veut se qualifier le plus haut possible. Nous avons eu peu d’avance, mais on sait que ça peut revenir très vite.

Pour conclure, Louis Bielle-Biarrey avoue être épaté par Damian Penaud. Extrait:

Oui, ce qui m’impressionne chez lui, c’est sa science du timing. Il est toujours bien placé, toujours dans la bonne course et dans le bon espace. Et je m‘inspire toujours de lui, du moins j’essaie.

Publicité

2 Commentaires

  1. DJANO 12 mai 2024 at 13h- Répondre

    Avec les prestations de louis bielle biarrey en ce moment cela ne fait pas les affaires de gabin villière qui voit l’équipe de FRANCE s’éloigner

  2. André 12 mai 2024 at 13h- Répondre

    N’oublions pas que LBB n’a que vingt ans et que jouer aux cotés de D Penaud de qui il a encore à apprendre pourra encore étoffer sa pertinence dans le jeu. Avec ses qualités naturelles de vitesse et sa polyvalence, tout espoir lui est permis.