Louis Carbonel aurait-il pu quitter le Rugby Club Toulonnais ? Il se confie sans langue de bois

Louis Carbonel aurait-il pu quitter le Rugby Club Toulonnais ? Il se confie sans langue de bois

18 décembre 2020 - 12:27

2 Commentaires

Publicité

Formé au Rugby Club Toulonnais, Louis Carbonel est devenu l’un des meilleurs ouvreurs de France, au point d’intégrer le groupe France et de réaliser sa première sélection avec les Bleus lors de la Tournée d’automne.

Selon les dernières rumeurs, Louis Carbonel et Jean-Baptiste Gros auraient récemment prolongé leur contrat avec le RCT jusqu’au mois de juin 2023. Mais pour l’heure, le club n’a pas encore communiqué sur le sujet.

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, l’ouvreur Varois a indiqué que si Toulon n’avait pas modifié sa politique au cours des dernières années, il aurait certainement été contraint de quitter le club pour gagner du temps de jeu ailleurs. Extrait:

« Toulon a connu dix ans de recrutements stratosphériques et de stars du monde entier, mais j’ai eu la chance d’avoir 18 ans au moment où le RCT changeait de philosophie et décidait de faire confiance à ses jeunes. Ça se serait peut-être déroulé différemment cinq ans plus tôt. Ou pas, d’ailleurs, on ne le saura jamais. Mais j’ai eu la chance d’arriver à une époque où les jeunes étaient au cœur du projet. »

Il ne le cache pas : si les portes ne s’étaient pas ouvertes au RCT, il aurait été forcé de changer de club. Extrait:

« Toulon est mon club de cœur, mais mon rêve était avant tout de devenir pro. Je suis heureux que les portes se soient ouvertes à Toulon, mais si elles avaient été fermées à double tour, j’aurais accepté de changer mon fusil d’épaule. »

Il se dit très fier de pouvoir défendre les couleurs du Rugby Club Toulonnais, son club de cœur. Mais si un jour le RCT ne voulait plus de lui, alors il n’hésiterait pas à écouter les propositions qui lui seraient faites. Extrait:

« Je suis attaché à la région, à mon mode de vie, à mes amis et à tout ce que j’ai construit depuis vingt ans à Toulon. Mais je n’ai pas plus de rêves au RCT que j’en aurais ailleurs. J’ai toujours porté les couleurs Rouge et Noir, j’en suis fier, mais si demain pour une raison X ou Y le RCT ne veut plus de moi, ce sera ainsi… Maintenant je n’ai pas envie de changer d’air, tout se passe bien et Toulon est mon club de cœur. Que j’y joue ou non. »

Désormais, Louis Carbonel ne rêve que de soulever un trophée avec le Rugby Club Toulonnais. Extrait:

« Après avoir goûté au Top 14, je rêvais de devenir un joueur régulier et maintenant j’aimerais aller chercher le niveau supérieur… Je rêve de remporter un titre avec le RCT. Ce serait incroyable. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. captain swing 18 décembre 2020 at 12h- Répondre

    Il aura encore des propositions….

    … alors qu’il s’en serve pour garder-obtenir un haut contrat à Toulon.

    Puis, si un ou les titres attendus avec les potos en rouge et noir n’arrivent pas,
    le titre de Champion du Monde avec les collègues d’EdF t’ira à merveille.

  3. Mayol 18 décembre 2020 at 20h- Répondre

    Pourtant il avait défait un pied à Lyon…

  4. Publicité