Louis Carbonel et Swan Rebbadj, les deux grands absents du groupe France ?

Louis Carbonel et Swan Rebbadj, les deux grands absents du groupe France ?

7 mars 2021 - 20:48

10 Commentaires

Publicité

Ce dimanche après-midi, le sélectionneur du XV de France, Fabien Galthié a dévoilé la liste des 31 joueurs retenus dans le groupe France pour préparer le match contre l’Angleterre, programmé samedi prochain à Twickenham, à l’occasion de la 4ème journée du Tournoi des Six-Nations.

Malheureusement, deux joueurs Varois ont été oubliés par le technicien des Bleus : Louis Carbonel et Swan Rebbadj.

Auteur d’une très belle prestation samedi soir, Louis Carbonel a marqué 20 des 25 points inscrits par le XV de la Rade.

Très bon ballon en main, le joueur de 22 ans a également soulagé son équipe grâce à des coup de pied très bien calibrés et une belle longueur de jeu au pied, chose qui a cruellement manqué au RCT ces dernières semaines.

Auteur d’un 100% face aux perches, Louis Carbonel a également permis à son équipe de concrétiser les actions et de conserver l’avantage au tableau d’affichage tout au long de la rencontre.

Mais dans la tête de Fabien Galthié, la hiérarchie des numéros 10 est effectuée depuis longtemps et cela n’est donc pas près de changer : Romain Ntamack est le titulaire indiscutable et Matthieu Jalibert son remplaçant. Louis Carbonel n’arrive qu’en troisième position.

Et pour cause, le joueur Toulonnais n’a pas réussi à convaincre lors de son entrée contre l’Italie, à l’occasion de la première journée du Tournoi des Six-Nations. Entré en jeu pour les 20 dernières minutes de jeu contre l’Italie, Louis Carbonel s’était emmêlé les pinceaux et n’a pas marqué les esprits pour les bonnes raisons. Et en interne, on dit que ça n’a pas plu à Fabien Galthié.

Avec le retour de Romain Ntamack à la compétition, et malgré une prestation en demi-teinte du Toulousain, c’est Louis Carbonel qui trinque et qui manque le bon wagon pour le Crunch.

L’autre grand absent est le deuxième ligne Swan Rebbadj. Auteur d’une nouvelle énorme prestation contre le Racing 92 ce samedi soir, le deuxième ou troisième ligne du RCT n’a pas été rappelé par Fabien Galthié. Pourtant, le Varois avait été contacté par Fabien Galthié pour préparer le match contre l’Ecosse. Mais étant donné qu’il était considéré comme « cas contact », il n’avait finalemelnt pas pu rejoindre le groupe Tricolore.

Au four et au moulin contre les Franciliens, Swan Rebbadj aurait clairement mérité sa place dans le groupe France. Mais Fabien Galthié lui a préféré le Bordelais Cyril Cazeaux.

Mais nul doute que le jeune Toulonnais sera très prochainement rappelé par le staff Tricolore. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Publicité

10 Commentaires

  1. Publicité

  2. Ovalie 7 mars 2021 at 20h- Répondre

    A l’heure actuelle aux yeux du sélectionneur il sont vu au mieux comme des doublures. Donc ils auraient rejoint le groupe France que pour faire les entraînements avec opposition et se seraient retrouvé en costume les jours de match.
    Même si je peux comprendre que pour eux ça doit être une déception je pense que pour eux comme pour le RCT c’es5 un mal pour un bien.
    Et si ils réitère à chaque match leurs prestation d’hier il y retourneront forcément un jour en EDF

  3. HL1315 7 mars 2021 at 21h- Répondre

    Personne n’est parfait.
    Peut-être Rebbadj devrait être testé aux buts.
    Qui sait, il serait peut-être capable de passer des pénalités de 60 m.

  4. Jfs 7 mars 2021 at 21h- Répondre

    Malheureusement c’est une bonne nouvelle pour nous.

  5. Whiskyspirit! 7 mars 2021 at 21h- Répondre

    Dommage pour nos deux talents, mais à voir l’état de forme de N tamack et dans le pack les blessures sont légions.
    Encore quelques bonnes apparitions et certain qu’on les reverra vite en bleus.
    Allez, focus sur le LOU pour un huitième de final !

    • Moccot 8 mars 2021 at 07h- Répondre

      Qu’ils restent au club!Les supporters toulonnais ,eux, les apprécient..le reste..PFFF!Un tournoi de m..de, inintéressant, un statut d’international qui au fond n’est que de la poudre aux yeux!A-t-on besoin d’être international pour bien vivre son rugby??

  6. Astolfi 7 mars 2021 at 22h- Répondre

    Triste pour eux mais tellement contente pour nous
    Ils nous sont indispensables en ce moment

  7. FuManchu 8 mars 2021 at 02h- Répondre

    Quand je pense qu’il y a encore des ahuris pour critiquer Rebbadj…il est éblouissant depuis un an au moins, sortie après sortie. En 4 comme 6, je ne vois pas mieux pour l’EDF. Mais en 2e ligne, Galthié gardera Le Roux…au poids, et à l’ancienneté…et en 3e ligne je pense qu’il veut s’en tenir là, déjà que Cretin et Jelonch ont remis en question certains titulaires (Cros, et Ollivon quand même sous pression…)

  8. Michel Fery 8 mars 2021 at 08h- Répondre

    Et au passage deux *Présents* de grande valeur du *Groupe R.C.T* pour les délicates rencontres à venir !…

  9. Marie 8 mars 2021 at 08h- Répondre

    Ils sont jeunes et vont encore progresser. En EDF ils cirent le banc ou bien jouent à la baballe aux entraînements. En club ils jouent pour de vrai pour notre plus grand plaisir, alors oui c’est égoïste mais au moins ils se font plaisir en étincelant. Merci les minots !

  10. Raymond 8 mars 2021 at 10h- Répondre

    La valeur d’une sélection en EDF est bien connu lorsque qu’on connait la fourberie que Toulouse a dû déployer pour que le grand « dadet » soit titulaire du record de France du nombre de sélections. Alors que Sella a mérité les siennes (et largement).
    On connait tous les vantardises toulousaines ?

  11. Publicité