Lucas Tauzin explique sa décision de quitter Toulouse pour Clermont

Lucas Tauzin explique sa décision de quitter Toulouse pour Clermont

7 juin 2024 - 10:29

11 Commentaires

Publicité

L’ailier ou centre Lucas Tauzin va quitter le Stade-Toulousain dès la fin de la saison actuelle.

Ce-dernier s’est engagé en faveur du club de Clermont pour les saisons à venir.

Interrogé via Actu Rugby, Lucas Tauzin a avoué avoir ressenti beaucoup d’émotions pour sa dernière au Stadium avec le maillot Toulousain. Extrait:

« Quand j’ai vu les « merci » sur les écrans géants, les supporters scander mon nom, ma famille, les coéquipiers me porter… Cela a provoqué pas mal d’émotion. C’était un super moment. Je me rends compte, avec du recul, que ces moments-là sont assez fous, que j’ai la chance d’être dans un club de fous, et que tout est fou ici. Je suis fier de tout ce que j’ai fait à Toulouse. »

Souvent contrarié par des blessures, Lucas Tauzin a dû rester fort pour ne pas sombrer.

Il explique que ces blessures l’ont forgé sur le plan mental. Extrait:

« J’ai eu un entourage qui m’a toujours permis de me remettre dans le bain quand cela n’allait pas. Oui, j’ai eu des blessures problématiques et handicapantes. Cela n’a jamais été simple pour revenir. J’ai eu la chance de garder la confiance du staff et Ugo Mola. J’ai essayé de m’accrocher.

Mentalement, cela m’a forgé. C’était soit je m’enfermais dans le travail, soit je déprimais. Il y a eu des moments plus durs, ou je n’avais pas envie, ou j’ai douté, mais je me suis accroché. Avec le recul, j’ai bien fait. Il ne faut jamais lâcher dans la vie. »

Il officialise dans la foulée son départ pour Clermont et explique son choix. Extrait:

« Je me suis questionné un peu, mais le choix a été rapide et presque évident dans la tête. Je sentais que j’en avais besoin à 26 ans. J’ai été honoré qu’un tel club s’intéresse à moi. Le choix a été limpide et plus facile à faire.

Ce club se relance, bâtit un projet et il commence à tourner de nouveau après la fin d’une grosse génération. Après 8 ans à Toulouse, j’avais peut-être besoin d’un nouveau challenge, de voir autre chose, et d’essayer de gratter du temps de jeu. Je sais que je vais devoir me battre, mais j’ai envie de ça. C’est excitant de découvrir autre chose, se relancer, voir des nouveaux coéquipiers, une nouvelle façon de s’entraîner, et de se remettre en difficulté. »

Publicité

11 Commentaires