L’USAP menacée de relégation en Pro D2 : François Rivière contraint de mettre la main à la poche !

L’USAP menacée de relégation en Pro D2 : François Rivière contraint de mettre la main à la poche !

21 juin 2022 - 20:24

7 Commentaires

Publicité

C’est une information importante que relaie le journal régional L’Indépendant ce mardi soir.

Ces-derniers jours, le club de Perpignan était menacé de relégation en Pro D2 par la DNACG.

Le gendarme financier du rugby professionnel a constaté que l’USAP était déficitaire sur la saison 2021 / 2022.

Pour combler le trou et assurer la place du club Catalan en Top 14, le président de l’USAP, François Rivière a dû mettre une nouvelle fois la main à la poche.

Ainsi, François Rivière a augmenté le capital social du club Catalan de 620 000 euros, condition requise par la DNACG pour le maintien de Perpignan en Top 14. Extrait:

« J’ai assumé personnellement cette augmentation de capital. Les 620 000 euros sont sur le compte de l’USAP. C’est essentiel pour valider le maintien en Top 14 obtenu sur le terrain. Et, pour tout dire, c’est cohérent. Je le dis et le répète, chacun doit assumer son rôle.

C’est la huitième ou neuvième fois que j’assume une augmentation de capital. Ce n’est jamais agréable, mais le montant est moins important. Il a été jusqu’à 3 millions d’euros avant cela. À chaque fois, j’ai assumé les 100%. »

Questionné sur le budget de l’USAP, François Rivière affirme viser les 20 millions d’euros. Extrait:

« Je veux le porter à 20 millions pour la saison qui arrive. Mais, il faut savoir que cette saison nous comptabilisons 1,5 million d’euros d’entrées exceptionnelles avec la prime de montée de Pro D2 en Top 14 (600 000 €), les primes Covid et les départs de Jaminet et Delguy. Chacun doit faire des efforts donc. »

Avec 20 millions de budget, l’USAP affichera un des deux plus petits budgets du Top 14 avec Brive. Bayonne, le promu, en annonçant un à 21,5 M€.

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. Isidore 22 juin 2022 at 00h- Répondre

    J’aimerais connaître la recette de la potion magique financière de Castres, qui avec un budget de 23 millions, soit 5% de plus que l’Usap, arrive à être, 1 er de la saison régulière et en finale cette année ????

    J'aime 8
    J'aime pas 2
    • Trompette 22 juin 2022 at 09h- Répondre

      ben ils ont pas le contrat de Kolbe, déjà…

      J'aime 3
      J'aime pas 6
    • math1907 22 juin 2022 at 11h- Répondre

      Dans le budget de la plus part des clubs, il y les frais de fonctionnement du cdf et des installations d’entraînement de l’équipe première.
      J’ai cru comprendre que c’était mis gracieusement, ou à un tarif excessivement compétitif par rapport à la qualité des installations, à disposition du CO par le groupe Fabre !!??
      À confirmer .
      Mais si c’est le cas ça fait beaucoup d’argent qui n’ont pas a apparaître dans ton budget.
      La construction et le remboursement du foncier, les frais de fonctionnement, l’achat l’entretien et le renouvellement des équipements qui y sont à disposition…..

      Ensuite il faut également voir les conditions de la location du stade par la mairie.
      On le voit avec le BO et sa mairie qui lui fait la guerre en coupant toutes Les utilités.
      Une mise à disposition du stade toutes charges comprises peut vite correspondre à Une très belle subvention.
      Là encore elle n’apparaitrait pas dans le budget.

      Mais au final c’est ta capacité à dépenser sur le poste « masse salariale » prise en compte par le salary cap qui fait ta force.

      Et au delà du fait que le CO travaille plutôt bien en terme de recrutement en trouvant quasiment tous les ans des joueurs peu onéreux qui vont se révéler très bon voire excellent, ils ont surtout la même puissance financière à disposition pour utiliser jusqu’au dernier euro autorisé par le salary cap, le tout sans jamais mettre en péril l’équilibre financier du club !!!!!!!!

      • Bonnus2013 22 juin 2022 at 15h- Répondre

        @math1907 Excellent!!

  3. boom09 22 juin 2022 at 09h- Répondre

    A qui appartient le CO au groupe FABRE ! un des leaders de la cosmétique entre autres activités touchant la pharmacie ! tout comme MICHELIN AVEC l’ ASM ,mais cependant avec une rentabilité bien superieure et surtout de nombreuses filiales et participation à L ‘ETRANGER !Le president RIVIERE ne joue surement pas dans la méme division avec ses parkings !

  4. [email protected] 22 juin 2022 at 15h- Répondre

    La compréhension budgétaire liée avec le groupe existant permet à certains clubs de mieux jongler que d’autres. Le tout est très bien ficelé par des « experts » .

  5. Muxu 23 juin 2022 at 13h- Répondre

    Comme dans n’importe quelle entreprise les clubs de rugby s’ils veulent perdurer à moins d’avoir des mécènes qui ont la carte bleue facile, la recette est très facile il ne faut pas mettre ses œufs dans le panier c’est à dire que si tu es tributaire uniquement d’un seul sponsor (ou d’un seul mécène) c’est très casse-gueule on l’a vu avec le BO dès l’instant que Capgemini s’est retiré, les ennuis sont arrivés

  6. Publicité