Marc Lièvremont sans langue de bois : « C’est dingue de perdre de cette façon ! »

Marc Lièvremont sans langue de bois : « C’est dingue de perdre de cette façon ! »

9 juillet 2021 - 19:35

4 Commentaires

Publicité

L’ex-sélectionneur du XV de France, Marc Lièvremont s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer la défaite des Bleus contre l’Australie, mercredi dernier à Brisbane (23-21).

Ce-dernier n’a pas hésité à exprimé son dépit suite à cette défaite sur le fil.

Il revient notamment sur cette dernière action et ce cafouillage entre Teddy Iribaren et Melvyn Jaminet.

Il regrette énormément cette action finale qui a été fatale aux Bleus. Extrait:

« C’est dingue de perdre de cette façon. On peut toujours se poser la question : « Pourquoi ne pas avoir joué ce dernier ballon à la main ? ». Ou « pourquoi n’a-t-on pas été chercher une touche plus longue ? » C’est comme ça. Ça tombe sur Iribaren qui venait de rentrer, qui est un mec expérimenté, qui a la tête sur les épaules, qui est un stratège. Il a sûrement paniqué, filé le ballon comme une patate chaude à Jaminet qui ne s’y attendait pas. Et voilà. C’est quand même couillon car cette équipe avait fait ce qu’il fallait pour débuter sa tournée de la meilleure des manières. Quand je pense que ça fait plus de trente ans qu’une équipe de France n’a plus gagné en Australie… »

Selon lui, les joueurs se sont peut-être relâchés en toute fin de rencontre estimant que le match était gagné. Extrait:

« Inconsciemment, les mecs se sont peut-être dit qu’une fois la conquête du ballon acquise, c’était gagné. Mais franchement, c’est tellement dingue… »

Par ailleurs, Marc Lièvremont estime que l’arbitre de la rencontre a été étonnamment indulgent avec les joueurs Français sur cette rencontre. Extrait:

« Même si les Bleus ont commis beaucoup de fautes, ça n’a jamais été des fautes énormes d’antijeu. Et puis, il fallait bien que les Australiens réagissent, ils ont été tristes pendant un long moment en première mi-temps. Voir même pathétiques. De façon étonnante, pour un arbitre de l’hémisphère Sud, il a été très tolérant avec nos joueurs. Sur les trois ou quatre fautes successives dans la zone de marque juste avant la mi-temps, d’autres arbitres auraient sorti un carton jaune. L’équipe de France s’en est quand même bien tirée. »

Pour conclure, Marc Lièvremont juge le coaching de Fabien Galthié. Selon lui, ce coaching est arrivé un peut tardivement. Extrait:

« J’ai trouvé qu’il avait été tardif. Mais bon… Le staff, grâce aux GPS, a bien plus de données que nous, qui sommes à l’autre bout du monde. Mais je m’attendais à un coaching plus rapide, notamment avec six avants sur le banc des remplaçants. Peut-être dès le début de la seconde période. »

Publicité

4 Commentaires

  1. langue fourchuet' 9 juillet 2021 à 21h- Répondre

    LIEVREMONT le magicien des ames celui qui a mené l’équipe de france en finale en restant à l’hotel pour pleurer sur son manque de charisme le meme qui se permet de casser l’EDF qui s’est vautrée c’est clair sur une action banale , qui maintenant casse galthié pour son manque de réactivité qui blame l’arbitre de ne pas avoir puni plus sévérement les fautes de l’EDF … avec des commentateurs de son calibre il vaut mieux ne pas etre son ami … la mémoire de ce mec est trop imparfaite pour donner des leçons …. LE DERNIER COUP DE PIED EN TOUCHE N’ETAIT PAS ASSEZ LONG …. CARTOUCHE CONTRE CARBONEL … ha si c’était mr ntamack le résultat de ce match aurait été la victoire
    PAUVRE TYPE CE FALSIFICATEUR EST A VOMIR

  2. Sylvestre Twester 10 juillet 2021 à 08h- Répondre

    Le manque d’expérience du Staff français a été préjudiciable sur la fin du match. Maintenant sur les deux essais marqués il y a avant de passé, donc on ne peut pas dire que c’est rageant d’avoir perdu car en dehors des 10 premières minutes, l’EDF a été complètement bouffée.

  3. La Rafale 10 juillet 2021 à 09h- Répondre

    Les joueurs désignés coupables sur la dernière action sont des joueurs à 0 sélection. Galthié qui ne change jamais ses joueurs importants quand le match est serré là choisi de faire sortir Couilloud pour faire rentrer un joueur inexpérimenté pour gérer la fin de match.
    Du coup il doit garder son dernier trois quart Bouthier sur le banc et laisser un autre joueur inexpérimenté à l’arrière
    Lièvremont soulève une erreur de coaching sur les avants mais il me semble que celle là nous fait perdre le match.

  4. Jean l'Ouïe 10 juillet 2021 à 23h- Répondre

    Langue fourchuet’
    Galthié a tout à prouver en réussite internationale. Lièvremont n’a plus rien à prouver, il fait du journalisme avec toute l’objectivité que cela laisse entendre. Mais je crois me souvenir qu’il a fait -sans charisme comme tu l’indiques- une demie finale de coupe du monde. Alors si c’est ça qui te fait gerber, soigne toi bien, car tu n’as peut-être pas fini…