Marie-Alice Yahé analyse la défaite du RC Toulon à Mayol, contre Castres

Marie-Alice Yahé analyse la défaite du RC Toulon à Mayol, contre Castres

6 février 2022 - 0:14

11 Commentaires

Publicité

La consultante du Canal Rugby Club, Marie-Alice Yahé s’est exprimée au micro de Canal + à l’issue de la défaite du Rugby Club Toulonnais concédée à domicile contre le Castres Olympique, à l’occasion de la 17ème journée du Top 14.

Celle-ci a analysé la défaite Varoise.

Selon elle, Toulon n’a pas su pratiquer un jeu organisé et a subi la défense agressive du CO. Extrait:

« Il y a des exploits individuels mais ils ne peuvent pas faire tout le jeu. Ils se sont appuyés sur Wainiqolo qui pouvait faire la différence mais le collectif ne pouvait pas faire la différence car ils n’étaient pas si bien organisés que cela. Ils ont parfois utilisé une forme de jeu à droite à gauche sans vraiment être totalement organisés.

Ils ont subi cette défense agressive sans avoir la possibilité de varier leur stratégie et leur placement pour faire avec cette défense très agressive. On les a vu perdre beaucoup de ballons avec des soutiens souvent en retard et ne pas avoir de la continuité dans leur jeu pour espérer mettre en danger la défense Castraise. »

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. Tomprice83 6 février 2022 at 07h- Répondre

    J’essaierai WAINIQOLO au centre. Il a été le meilleur toulonnais.Rapide, casse les lignes avec LABORDE ( PAIU A… j’y compte plus.. pfff) et KOLBE à l’aile pour finir les actions et LUC à l’arrière. Si on compare les deux salaires de ces deux joueurs en rapport à leur prestation…..

    J'aime 28
    J'aime pas 2
    • Eric 6 février 2022 at 09h- Répondre

      D’accord aussi. Je le disais dans un précédent post. Luc à l’arrière et Kolbe à l’aile me semblerait plus efficace.Quoiqu’il en soit je pense que le point faible est la mêlée où nous n’avons pas assez de puissance. A partir de là les carottes sont râpées.
      La fln de la saison risque d’être longue pour tous.
      Après il me semble que les joueurs doivent s’arracher et se battre.
      Quand je vois l’attitude de Acebes de l’usap, je me dis qu’il manque ce type de joueurs chez nous sur le terrain. Joe reviens.
      Dernier point. A l’ouverture Carbo est absolument transparent et ne crée plus rien. (faute à quoi ?), la faiblesse de la mêlée est un des éléments certes mais pas le seul.
      J’ai envie de dire à notre ouvreur lâche toi et fait parler ta classe et oublies le reste. Sinon tu auras des regrets. Tente
      Eric
      Pilou Pilou

      J'aime 16
      J'aime pas 3
    • marc 6 février 2022 at 10h- Répondre

      C’est à tester mais il est tellement friable en défense que perso çe m’inquiète de le mettre au centre…

      J'aime 4
      J'aime pas 3
    • Urbasil 6 février 2022 at 14h- Répondre

      Tant qu’il y aura les deux physico -bourricots que sont Isa et Lakafia il n’y aura jamais de continuité dans le jeu.
      Il ne font jamais une passe, ils vont systématiquement au sol ça qui arrête tout mouvement. Ils ne jouent pas du tout en équipe, ce sont des individualistes.

      J'aime 2
      J'aime pas 3
  3. Chacha 6 février 2022 at 10h- Répondre

    Et il n’a toujours pas de pied, les touches trouvées à 15 m ras le bol

  4. salacroup, 6 février 2022 at 10h- Répondre

    Toulon aurait mieux fait d’acheter une paire de demis plutôt qu’investir 1 million d’euros sur un ailier pour lequel le ST se frotte les mains d’avoir vendu à un tel prix !

    J'aime 13
    J'aime pas 1
  5. salacroup, 6 février 2022 at 10h- Répondre

    Quand je pense que certains voyaient Carbonel comme le 10 titulaire de l’EDF, alors qu’il pourrait être tout au plus le 10 titulaire de l’Equipe Espoirs de la Seyne !

    J'aime 14
    J'aime pas 8
    • mica 6 février 2022 at 13h- Répondre

      Il y a peut être mieux à la Seyne!!

      J'aime 4
      J'aime pas 3
      • Thierry 7 février 2022 at 15h- Répondre

        J adores les jugements de clown qui se la raconte ,aller retourne au comptoir…

  6. RCTWINNER 6 février 2022 at 15h- Répondre

    Analyse juste et pertinente de Marie-Alice Yahé.

    On joue trop sur un rugby au petit bonheur la chance, sans véritablement chercher à déstabiliser l’adversaire.

    On dispose d’un jeu facile à lire ce qui complique encore plus la tâche d’aller au bout, et quand nous y sommes, nous faisons une débauche d’énergie énorme, sans toutefois arriver à conclure proprement.

    Hier soir il y a eu quelques satisfactions sur les ballons portés, mais sans conclusion franche sur la ligne de marque.

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  7. jean CAZALS 7 février 2022 at 09h- Répondre

    Et oui Azéma n’amène rien par rapport à Collazo.
    Le problème c’est les joueurs. Carbonel vraiment pas bon.
    1 ère ligne pas terrible. 3eme ligne tout le temps au sol. Envoyez les jeunes

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  8. Publicité