Maro Itoje prend une décision radicale !

Maro Itoje prend une décision radicale !

25 mai 2022 - 11:01

16 Commentaires

Publicité

Le deuxième ligne emblématique de l’Angelterre, Maro Itoje a pris une décision ferme cette semaine.

Ce-dernier a tout simplement indiqué qu’il ne chantera plus le chant « Swing Low, Sweet Chariot ».

L’international Anglais l’affirme : ce chant lancé par les supporters dans les stades depuis 1980 a des origines esclavagistes.

Son refrain, « Swing Low, Sweet Chariot / Coming for to carry me home » (« Balance-toi doucement, doux chariot / Venu m’emporter chez moi ») représenterait en effet l’espoir des esclaves américains de trouver un réconfort dans l’au-delà, comme le prophète Élie qui aurait rejoint le paradis en chariot.

Maro Itoje a expliqué sa décision. Extrait:

« Je ne vais pas dire aux gens ce qu’ils doivent faire ou non mais, personnellement, je ne chanterai plus cette chanson. Je l’ai chantée auparavant quand j’étais naïf et ne connaissais pas ses origines mais, sachant désormais le contexte à la création de Swing Low, Sweet Chariot, ce n’est plus un hymne que je vais reprendre. »

Voilà qui est dit.

Publicité

16 Commentaires

  1. Publicité

  2. michel barbier 25 mai 2022 at 11h- Répondre

    viens plutôt signer a Toulon, tu vas te régaler

    J'aime 45
    J'aime pas 11
    • Pitoumacfly 25 mai 2022 at 11h- Répondre

      Comme cela il chantera le Pilou 😉

      J'aime 40
      J'aime pas 2
  3. Sud34 25 mai 2022 at 11h- Répondre

    Et oui il chantera la coupo santo

    J'aime 27
    J'aime pas 2
  4. JODU13 25 mai 2022 at 11h- Répondre

    c’est lui qu’il nous faudrait

    J'aime 23
    J'aime pas 2
    • Gebi831 25 mai 2022 at 13h- Répondre

      Tu fais le chèque, et il arrive boire le pastaga….

      J'aime 8
      J'aime pas 2
      • Purux 25 mai 2022 at 15h- Répondre

        meme avec le cheque je suis pas sur qu’il vienne

        J'aime 7
        J'aime pas 2
  5. Miles 25 mai 2022 at 11h- Répondre

    Je me demande jusqu’où on va aller dans le domaine de la connerie. Franchement, c’est effrayant de voir ce que notre monde devient. Comme le disait Einstein : « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. » Itoje le confirme.

    Le mec est d’origine …. nigériane. L’esclavage était pratiqué au Nigeria par les tribus locales jusqu’en 1901 avant d’être aboli par les Anglais. Alors que ses ancêtres aient été confrontés à l’esclavage, c’est certainement le cas. Reste à savoir s’ils étaient esclaves ou esclavagistes, il ne doit même pas le savoir. En tout cas, il n’a pas plus à voir avec l’esclavage aux USA que moi. A moins de penser que sa couleur de peau le rende « frère » des descendants d’esclaves afro-américains. Bref, à moins d’essentialiser les individus selon la couleur de leur peau (la définition même du racisme).

    Encore plus cocasse, cette chanson a été écrite par un esclave affranchi… indien et rendue célèbre par un groupe de chanteurs noir-américain, les Fisk Jubilee Singers durant une tournée aux USA et en Europe. Quand il refuse de la chanter, il le fait au nom de quoi? Parce que l’esclavage c’est mal et que cette chanson a été écrite par un ancien esclave alors qu’elle n’évoque en rien l’esclavage. Elle a été inspirée par le Mississippi. Au nom de quoi, faudrait-il s’interdire de profiter des œuvres réalisées par un ancien esclave ? Pour la petite histoire : Cette chanson fit son apparition lors du dernier match de l’Angleterre de la saison 1987-1988 contre l’Irlande au Stade de Twickenham. L’Angleterre avait alors perdu 15 de ses 23 derniers matches dans le Tournoi des Cinq Nations et les spectateurs de Twickenham n’avaient vu qu’un seul essai anglais en deux ans. L’Irlande menait 3 points à 0 à la mi-temps, mais les Anglais se réveillèrent en seconde période, et inscrivirent six essais pour gagner 35 à 3. Trois des essais vinrent de Chris Oti, un joueur noir qui faisait ce jour-là ses débuts à Twickenham. Un groupe venu de l’école bénédictine de Douai (en Angleterre) commença à chanter l’hymne gospel favori de leur club de rugby, le Swing Low, Sweet Chariot, en honneur de leur nouveau héros, et tout le stade se joignit à eux. Depuis, les spectateurs anglais entonnent ce chant, devenu l’hymne officieux du XV de la Rose, dès que leur équipe prend le dessus dans un match.

    J'aime 60
    • Patrick 25 mai 2022 at 14h- Répondre

      Merci

      J'aime 18
    • Dranix 25 mai 2022 at 18h- Répondre

      Merci pour toutes ces précisions et cette tranche de culture.
      À notre époque, les gens expriment trop souvent des opinions sans même savoir de quoi ils parlent. C’est d’ailleurs l’essence même du wokisme dont, je pense, Itoje s’est inspiré…

      J'aime 14
      J'aime pas 1
      • Ovale13 25 mai 2022 at 20h- Répondre

        Enfin un consensus avec en plus des explications pétries d’intelligence et de connaissances. Merci messieurs. Respect.

        J'aime 12
    • un_petit_pet_dans_la_mêlée 26 mai 2022 at 09h- Répondre

      @Miles
      Merci pour ces explications, sous couvert de grandeur d’esprit, l’idéologie woke n’est que destruction de la véritable culture.

  6. Seb` 25 mai 2022 at 12h- Répondre

    L’espace d’un instant, j’ai eu le malheur de rêver qu’il voulait venir en France (qui plus est chez nous) et tirer un trait sur la sélection. Mince !
    La prochaine fois !

    J'aime 6
    J'aime pas 2
  7. Mayol/Canalhistorique 25 mai 2022 at 13h- Répondre

    Quand j’ai lu le titre je pensais que sa décision radicale était de ne plus jouer contre Eben.

    Ses deux derniers affrontements face à notre monstrueux Bok auront été un supplice pour lui.

    J'aime 14
    J'aime pas 1
  8. Baky 25 mai 2022 at 13h- Répondre

    C’est bien de démystifier un peu le monde…..

    D’apprendre aux gens à comprendre la signification des choses . Un dur programme auquel je m’atèle depuis toujours. Je me heurte toujours au formatage des cerveaux mais comme l’Empire est vaincu partout par les russes et qu’il ne peut enrayer son effondrement le processus est engagé et les peuples s’affranchiront.

    C’est une guerre à long terme et la victoire est certaine. Par contre d’ici-là avec l’énergie du désespoir le Pouvoir va nous martyriser autant qu’il peut.

    Pour continuer leurs injections la  » variole du singe  » arrive….

    J'aime 7
    J'aime pas 10
  9. Isidore 25 mai 2022 at 16h- Répondre

    Pour info,pour ce qui sont curieux
    les bouquins de Brighelli et Dumerget, sur « la fabrique des cretins ».
    Ainsi que le livre de T.N’Diagne sur l’esclavage intra- africain.
    Et enfin «  la soumission librement consenti » de Beauvois et Joules.

    J'aime 7
    J'aime pas 2
  10. Baky 25 mai 2022 at 18h- Répondre

    Pour ceux qui sont curieux, effectivement , il faut lire  » La fabrique du consentement  » de Noam Chomsky, grand classique et bien sûr Gustave le Bon et son  » Psychologie des foules  » que j’ai souvent cité ici aussi.

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  11. Publicité