Matthias Halagahu : « Il faudra faire honneur à ce maillot, au stade, être présent dans l’engagement »

Matthias Halagahu : « Il faudra faire honneur à ce maillot, au stade, être présent dans l’engagement »

20 janvier 2023 - 8:50

9 Commentaires

Publicité

Le jeune deuxième ligne du Rugby Club Toulonnais, Matthias Halagahu s’est confié en conférence de presse pour évoquer le match à venir contre Zebre, programmé vendredi soir au Stade Mayol à l’occasion de la quatrième journée de la Challenge Cup.

Ce-dernier explique espérer terminer cette phase de poules de la meilleure des façons. Extrait:

« On a bien commencé la phase de poules et maintenant il reste le match contre les Zebre. Ce serait bien de faire un bon match comptablement, prendre un maximum de points et faire un bon match pour nos supporters. On veut leur donner l’envie de venir la semaine prochaine contre Pau. »

Même avec une victoire bonifiée contre Zebre, Toulon pourrait ne pas terminer premier de sa poule puisque Cardiff est également très bien placé. Matthias Halagahu avoue ne pas tout comprendre. Extrait:

« La compétition, je ne la comprends pas totalement. Je sais que même en gagnant avec cinq points on n’était pas forcément premier car Cardiff peut aussi finir premier. On maitrise ce que l’on peut maitrise. Si on peut prendre cinq points on les prendra. Mais déjà en prendre quatre avec la manière, ce serait bien. Cinq ce serait top. »

Il se veut très prudent avant ce match contre Zebre. Extrait:

« On peut presque perdre le match à la fin et au final on gagne avec le bonus contre Bath. A Zebre c’était pareil. Ce match peut remettre de l’émulation dans l’effectif, ça relance tout le monde et ça lance quelques jeunes. Pour le groupe c’est bien, tout le monde se sent concerné. C’était un peu compliqué en Top 14 donc la Challenge Cup permet de mobiliser tout le monde.

On fait une bonne première mi-temps, on a un petit passage à vide ensuite. En début de seconde mi-temps on a du mal à enchaîner. Jules Danglot nous a fait du bien avec ce jeu au pied, il dynamise bien le jeu. C’est facile de jouer derrière lui. Lakafia a fait 1000 plaquages, Charles Ollivon aussi. Si chacun fait ce qu’il a à faire, on n’est pas très loin. Chacun doit faire son travail. »

Dans la foulée, le Varois est revenu sur les passages à vide du XV de la Rade au cours des matches. Extrait:

« Ce n’est pas baisser la tête mais ce qui est handicapant, c’est que l’on fait tous un ou deux erreurs en même temps donc oui ça fait un trou d’air. C’était un peu mieux à Bath car on a réussi à compenser certaines erreurs. Contre Bayonne, sur l’essai que l’on prend juste avant la mi-temps, il y a 12 joueurs sur 15 qui font une erreur ! A Bath, on a réussi à compenser les erreurs de nos coéquipiers. On a réussi à gagner le match pour cela. On n’a rien lâché jusqu’à la fin. »

Sur le plan personnel, il affirme vouloir saisir sa chance et tout donner pour l’équipe. Extrait:

« J’étais blessé en début de saison et je suis récemment revenu. Quand on me donne la chance, il faut faire ce que tu sais faire le mieux. Il faut jouer pour l’équipe en premier. Quand tu joues pour l’équipe, tu ne te trompes pas trop. Il faut faire le maximum pour l’équipe et ta performance individuelle ressortira d’elle-même. Il y a une hiérarchie à respecter mais le fait que les jeunes aient du temps de jeu, ça permet de faire reposer les cadres. Ils seront frais et dispo pour donner le meilleur pour les gros matches à venir. »

Il rappelle combien son début de carrière a été délicat avec de nombreuses blessures. Extrait:

« Je me suis blessé au genou en début de saison puis les deux épaules en six mois d’intervalle. J’étais bien à mon retour mais je n’étais pas à mon meilleur niveau. Je ne pouvais pas jouer comme je le voulais, je n’étais pas libéré. Les épaules vont beaucoup mieux et j’ai pris conscience que ce qui se passait en dehors du terrain, c’est encore plus important que ce qui se passe sur le terrain, avec notamment la musculation, l’hygiène de vie… J’ai pris conscience de tout cela en fin de saison dernière. Je savais que le terrain c’était important. Par contre j’étais à côté de la plaque pour le reste. Je n’étais pas aussi investi et intransigeant que maintenant. C’est important ce qui se passe à côté. »

Pour conclure, Matthias Halagahu se dit très heureux de pouvoir rejouer à Mayol, quelque chose de rare pour lui. Extrait:

« Il faut qu’on se paye vendredi soir, on s’est bien entrainé et j’espère que vendredi ce sera bien pour finir du mieux possible cette phase de poules. Je vais enfin pouvoir jouer à Mayol, j’attendais cela. Mayol c’est Mayol. Je suis très content de pouvoir y jouer vendredi. Ca faisait longtemps que je n’ai pas joué à Mayol, ça fait plus d’un an. C’était la première journée de la saison dernière. Donc on s’entraine à Mayol. Il faudra faire honneur à ce maillot, au stade, être présent dans l’engagement. Il faut qu’on fasse un peu ressortir ce qu’est Toulon. On a hâte d’y être vendredi soir. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jeannot 20 janvier 2023 at 09h- Répondre

    J’espère le Bonus pour le RCT et demain on verra si BRIVE (avec PC) fera mieux qu’à l’aller (sans PC) , c’est à dire ne pas prendre 41/0 et surtout pas de Bonus pour Cardiff.

    J'aime 10
    J'aime pas 1
    • Hervé31 20 janvier 2023 at 10h- Répondre

      Je ne pense pas que la coupe d’Europe ait une importance pour Colazzo et son staff, et servira plutôt a évaluer la volonté des joueurs à faible temps de jeu et des jeunes…..Voilà, voilà pour Colazzo et surtout pour le CAB….. Il faudrait que tu tournes, la page, il est parti de chez vous….

      J'aime 4
      J'aime pas 4
      • Roldon 20 janvier 2023 at 10h- Répondre

        Rien à voir avec le Schmilblick…
        Jeannot parle compta pour notre classement.

        J'aime 9
        J'aime pas 1
      • Danslaverte 20 janvier 2023 at 15h- Répondre

        Chez nous au RCT nous sommes les champions de la défense de l’indéfendable, de l’enfoncement de portes ouvertes, de la mauvaise foi légendaire et pour se tirer une balle dans le pied… Bref on fait rien comme ailleurs…
        – Certains fracassent Lemaitre alors que c’est lui qui amène les brouettes de flouz, mais peu s’insurgent devant ce duo improbable d’entraîneurs et cette place de « head coach » qui ne revient pas à celui qui la mériterait légitimement
        – On s’est émus du départ de Carbonel et celui de vanverberghe n’a que peu provoqué de réactions en comparaison alors qu’à mon sens il était au moins autant préjudiciable (il n’y a qu’à voir son parcours).
        – On a parlé et on parle encore de Colazzo en lui rejetant tous les torts, alors qu’on ne sait toujours pas ce qui s’est réellement passé, et que celui qui devait vider son sac ne l’a au final jamais fait…
        – Les supporters se divisent, s’invectivent par le bais d’associations, d’intérêts ou je ne sais quoi, au lieu d’aller TOUS dans le même sens et exiger de vrais mesures (puisqu’au final sans supporters = pas de club)
        —Bref, ici tout est différent, parce que Toulon….Ou parce que l’absurde ?

        J'aime 7
        J'aime pas 1
        • Danslaverte 20 janvier 2023 at 15h- Répondre

          Et merci au modérateur de diffuser mon post vu qu’il n’y a rien de répréhensible dedans.

  3. Eric 20 janvier 2023 at 09h- Répondre

    Allez Mathias. T’es sur le bon chemin. Poursuis comme cela et dans quelques temps tu vas tout casser et devenir un titulaire .
    Eric
    Pilou Pilou

    J'aime 12
  4. hannibal 20 janvier 2023 at 11h- Répondre

    c’est beau ! Mais ça faudra le mettre en application sur un vrai match, un de top 14 je veux dire, Mathias !

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  5. Danslaverte 20 janvier 2023 at 13h- Répondre

    Oui Mathias ! Donnez l’exemple à suivre avec tes collègues Adrien, Jules et Matéo à tous les  »anciens » qui ne nous ont pas régalés depuis longtemps ! Vous en avez les moyens, le talent et on est tous derrière vous les minots.
    Vous avez notre confiance, alors déplacez les ces p…..ns de montagnes et redonnez ses lettres d’or à notre club ! Vous les jeunes

  6. Publicité