Melvyn Jaminet : « Quand j’étais jeune, je m’étais dit que si je devais partir de Toulon, il fallait que j’arrête le rugby »

Melvyn Jaminet : « Quand j’étais jeune, je m’étais dit que si je devais partir de Toulon, il fallait que j’arrête le rugby »

29 novembre 2021 - 15:41

5 Commentaires

Publicité

L’arrière international Français Melvyn Jaminet s’est confié dans Stade 2, ce dimanche, pour évoquer sa jeune carrière de rugbyman.

Dans un premier temps, le joueur de Perpignan est revenu sur le match remporté par le XV de France contre les All-Blacks, il y a une dizaine de jours désormais. Extrait:

« Il fallait que je sois à la hauteur des attentes. Le fait de rentrer dans le stade totalement plein, je suis un peu sorti du match lors des premières secondes quand je rentre sur le terrain. C’est même Anthony Jelonch qui me pousse un peu pour courir car je n’avais même pas vu que mes coéquipiers avaient avancé. »

Pourtant, Melvyn Jaminet a bien failli arrêter le rugby lorsqu’il n’est pas conservé par le Rugby Club Toulonnais en 2015. Extrait:

« J’avais fait un peu le deuil de cela. Je m’étais dit que ça n’avait pas marché à Toulon et quand j’étais jeune, je m’étais dit que si je devais partir de Toulon, il fallait que j’arrête le rugby. C’était un peu l’erreur de jeune car il n’y a pas que Toulon. »

C’est finalement Grégory Le Corvec qui l’oriente vers le club de Perpignan. Extrait:

« Quand je suis arrivé à l’USAP, j’ai pris ça comme une dernière chance. Je me suis dit que si ça ne marchait pas, tant pis pour moi. J’avais pour projet de travailler dans la même filière que mon père, dans le bâtiment. Je savais que j’avais une roue de secours. »

Devant les prestations très intéressantes de Jaminet en Pro D2 avec Perpignan la saison dernière, le sélectionneur Fabien Galthié décide de l’appeler pour la Tournée estivale en Australie. Extrait:

« L’équipe de France c’était tellement quelque chose de loin pour moi encore à ce moment-là. Quand on voit sa tête au tableau dans le XV des titulaires, tu te dis que ça y’est ! Tu vas faire ta première sélection. J’ai mis un peu de temps à réaliser. En début de saison, j’espérais avec une place dans le groupe de Perpignan en Pro D2 et être dans la rotation de l’équipe, puis tu te retrouves titulaire en équipe de France contre l’Australie. C’est allé très vite en l’espace d’un an et demi. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. FRiER henri 29 novembre 2021 at 15h- Répondre

    Putain il n a rien dit. C est vous dire l incompétence de certains dirigeants. Et ce n est pas le premier. Il faut mettre des pros et arrêter la mafia. Alors oui nous serons un grand club formateur. Que des amateurs !

    J'aime 13
    J'aime pas 6
  3. gruneberg 29 novembre 2021 at 16h- Répondre

    Tu peux revenir maintenant si tu as le mal du pays.

    J'aime 18
    J'aime pas 3
  4. Jimi 29 novembre 2021 at 18h- Répondre

    Ca serait bien que Toulon ce positionne sur son dossier au cas où il aimerait revenir. Le RCT d’aujourd’hui n’est plus du tout le RCT de 2015 au niveau infrastructure et philosophie d’équipe. Bref, à lui de voir s’il veut justement prendre sa revanche avec Toulon et prendre un nouveau départ ou non.

    J'aime 6
    J'aime pas 1
    • FREDO 29 novembre 2021 at 22h- Répondre

      Jaminet s’est engagé avec le stade en 2022,secret de polichinelle

  5. Ysembe 29 novembre 2021 at 18h- Répondre

    Vous emballez pas les toulonnais. A l’Usap on veut le garder, mais pas contre son grès. Donc s’il doit partir c’est pour un challenge sportif intéressant pour lui. Alors, si vous le voulez, il faut d’abord se qualifier au moins pour une demi-finale et la coupe d’europe qui va avec. Mais j’ai peur qu’il ait déjà donné son accord à une autre équipe rouge et noire. Laquelle ? Il n’aime pas la ville de Lyon.

    J'aime 5
    J'aime pas 2
  6. Publicité