Mieux qu’une consolation ? ( Source Rugby 365 )

Mieux qu’une consolation ? ( Source Rugby 365 )

23 mai 2010 - 9:09

Publicité

TOULON_WILLIAMS_160510Une semaine s’est écoulée et la cicatrice n’est toujours pas refermée. Battu en demi-finales du championnat par Clermont (35-29) le week-end dernier à Saint-Étienne au terme d’un match fou, Toulon n’a pas encore digéré cette désillusion aussi énorme que rageante. Certaines décisions arbitrales, largement commentées ces derniers jours, ont du mal à passer. Pour éviter de trop ressasser, les hommes de Philippe Saint-André ont tenté, dès lundi, de tourner la page. Pour se consacrer uniquement sur leur dernier match de la saison face à Cardiff au stade Vélodrome de Marseille. Car c’est bien une finale dont il s’agit. Certes ce n’est pas la plus prestigieuse, la H Cup disputée entre Biarritz et Toulouse au Stade de France, mais le Challenge européen. L’autre Coupe d’Europe. Celle des outsiders dont fait partie un RCT de plus en plus ambitieux.

Au terme d’une très bonne saison sur les deux tableaux, Toulon a l’occasion de rafraîchir un palmarès vierge de titre depuis 1992. Alors, forcément, cela aide à positiver. « C’est fini, dimanche, on va laver cette frustration », lançait en début de semaine de semaine le capitaine Joe Van Niekerk. « La ville, mes joueurs, le président méritent un trophée et ça serait bien de le ramener dimanche à Toulon, souligne PSA. La saison finirait en apothéose. On a un beau challenge à relever. Une belle finale à Marseille. On a un barbecue ensemble avec femmes, joueurs et enfants lundi. Cela serait bien d’avoir la coupe près de nous. Cela serait mérité avant que les joueurs ne partent en vacances. » Et qu’ils ne visent des objectifs encore plus élevés la saison prochaine.

Pour passer cette étape de plus, les Toulonnais, même avec une équipe en partie remaniée, devront retrouver motivation et solidité. Surtout pour la dernière apparition de Tana Umaga avec le maillot du RCT. « On veut lui offrir cette finale, il le mérite », résume le deuxième ligne Jocelino Suta. Victorieux de huit de ses neuf matchs de Challenge cette saison, le club de Mourad Boudjellal s’attend pourtant à 80 minutes délicates contre Cardiff. Un habitué de la H Cup qui avait notamment sorti Toulouse l’année dernière en demi-finales. Après Toulouse et Perpignan, les Blues seront le troisième adversaire de Toulon au Vélodrome. Une affiche de gala pour un épilogue que tout le monde espère radieux sous le soleil marseillais. « En règle générale, les équipes qui gagnent cette compétition s’affirment après au haut niveau », prévient Saint-André. A Toulon de le confirmer.

Publicité

  1. zana 23 mai 2010 à 10h

    Mieux qu'un trophée de D2 alors on le veut

Comments are closed.