Mohamed Haouas a invectivé des journalistes lors de son procès

Mohamed Haouas a invectivé des journalistes lors de son procès

5 février 2022 - 19:43

6 Commentaires

Publicité

Ce vendredi 4 février, le pilier droit du XV de France, Mohamed Haouas était jugé au tribunal de Montpellier pour des faits de cambriolages remontant à 2014.

Le pilier droit de Montpellier a écopé d’une peine de 18 mois de prison avec sursis et à 15 000 euros d’amende.

Dans son édition du jour, le journal L’équipe nous informe que Mohamed Haouas s’est fait remarquer lors de son arrivée au tribunal.

Ce-dernier n’a pas hésité à invectiver les journalistes présents pour suivre l’affaire : « Alors, vous vous régalez ou pas ? »

Quelques instants plus tard et alors qu’il passait le portique de sécurité du tribunal, Mohamed Haouas s’en prenait aux photographes, demandant aux policiers de les arrêter. Extrait:

« Arrêtez les journalistes et je vous donne 500 euros ! » tout en sortant de faux billets de 500 euros d’un Monopoly.

Plus tard, Mohamed Haouas s’est excusé. Extrait:

« Je ne suis pas un criminel, j’ai peur que l’on salisse mon image. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Billkm 5 février 2022 at 20h- Répondre

    Il se prend pas pour qui n’importe qui cet homme. Il n’a tiré aucune leçon de son passé. Une belle mentalité.

    J'aime 25
    J'aime pas 2
  3. LOUIS83 5 février 2022 at 20h- Répondre

    J’espère plus jamais en equipe de France

    J'aime 22
    J'aime pas 2
  4. Diabollo83 5 février 2022 at 20h- Répondre

    Lol bien sûr qu’il sera encore en EDF. Il est vrai que les journalistes ont souvent mauvaise presse mais le coup des billets de Monopoly est nul en vue des actes répréhensibles pour lesquels il était convoqué et a été mal condamné. Je ne dis pas qu’il aurait dû faire de la prison pour ne pas détruire son avenir professionnel et rugbystique encore que si c’était un travailleur lambda… Par contre des TIG comme par exemple passer du temps dans des EPHAD puisqu’il n’y a pas assez de personnels, sensibiliser des jeunes des quartiers lors de conférences, faire traverser les enfants devant les écoles,… Enfin y’en a des trucs qu’on aurait pu lui faire faire pour le recadrer un peu.

    J'aime 11
  5. Noir 5 février 2022 at 20h- Répondre

    Les commentaires négatifs seraient-ils les mêmes s’il s’appelait Éric Dupont ?

    J'aime 3
    J'aime pas 18
    • Billkm 5 février 2022 at 21h- Répondre

      C’est quoi le rapport, il est français, on s’en fou de son nom.

      J'aime 11
      J'aime pas 1
  6. Le râleur 5 février 2022 at 20h- Répondre

     » je ne voulais pas salir mon image » comme si il avait besoin d’eux pour la salir son image charlot

    J'aime 17
  7. Publicité