Mohed Altrad : « Bastien Chalureau a échappé de justesse à une amputation »

Mohed Altrad : « Bastien Chalureau a échappé de justesse à une amputation »

27 juin 2022 - 9:55

9 Commentaires

Publicité

Le président de Montpellier, Mohed Altrad s’est confié suite à la victoire de son équipe en finale du Top 14.

Il rappelle dans un premier temps que le MHR est le plus jeune club du Top 14.

Il explique comment il a repris le club en 2011 alors qu’il était en grande difficulté financière. Extrait:

« C’est le plus jeune club de Top 14. Il est né en 1986. En 2011, toutes les collectivités m’avaient sollicité pour faire quelque chose pour ce club qui était en souffrance. J’ai tout fait sur le plan personnel, sur le plan matériel et sur le plan affectif. Aujourd’hui, ce Bouclier c’est un bien commun. J’ai sous-estimé les difficultés au départ car je n’ai jamais été par le rugby auparavant. Je découvrais et j’ai fait des erreurs comme tous les débutants. Mais l’histoire est belle. Nous avons été deux fois en finale et on gagne la troisième. On a été régulièrement dans les plays off et c’est une courbe remarquable pour un si jeune club. »

Il ne manque pas de défendre son manager Philippe Saint-André, un technicien qui a été critiqué et accablé après son passage raté à la tête de l’équipe de France, entre 2011 et 2015. Extrait:

« C’est le premier Bouclier pour Montpellier qui n’est pas une terre de rugby comme Perpignan, Carcassonne ou Clermont et j’en passe, lesquels ont un siècle et demi d’existence. Nous, nous avons 36 ans. Et j’ai appris que l’on ne pouvait pas gagner sans créer des histoires d’hommes. On les a ces histoires d’hommes aujourd’hui. Il y a cette histoire entre moi et Philippe Saint-André. En 2015, il était entraineur de l’équipe de France, on joue les Blacks en quart de finale de la Coupe du monde et on prend 63 à 13. C’était la honte ! On l’a accablé, on lui a marché dessus et on a tout dit sur cet homme là. Mais quand on échoue, on n’échoue jamais tout seul. On échoue avec les autres. Il s’agit d’un sport collectif et de haut niveau. Mais c’était une histoire d’hommes.

Dans la foulée, Mohed Altrad rappelle que le talonneur Australien Paenga Amosa ramassait les poubelles dans son pays il y a encore cinq ans tandis que le deuxième ligne Bastien Chalureau a fait de la prison et a failli se faire amputer d’une jambe. Extrait:

« Notre talonneur Australien Amosa qui ramassait encore les poubelles dans son pays, il y a cinq ans. Bastien Chalureau a échappé de justesse d’une amputation de l’une de ses jambes. Il a fait de la prison. Il a tout fait ! Vous voyez, aujourd’hui, il est champion de France. »

Mohed Altrad espère désormais que le MHR sera capable de connaitre d’autres succès. Extrait:

« Il manquait ce bout de bois. J’ai découvert que les joueurs étaient à la plage en train de faire du surf avec le Bouclier, je ne savais pas où il était ! Aujourd’hui, c’est une reconnaissance, nous ne gagnons pas le Bouclier si facilement. Mais ce n’est pas terminé. Si vous gagnez ce trophée une fois, on va dire qu’on a eu beaucoup de chances car Castres n’a pas fait son match et est passé à côté. Mais si Castres est passé à côté, c’est peut-être à cause de l’adversaire. Donc il faut en gagner un autre et encore un autre. C’est la volonté qui m’anime. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. L INDIEN 27 juin 2022 at 10h- Répondre

    t as raison Altrad en prenant des morts de faim qui en ont chies dans leur vie , tu gagnes des titres , quand tu prends des senateurs tu fais zero phases finales pendant plusieurs annees !!

    J'aime 15
  3. COM'PARHASARD 27 juin 2022 at 10h- Répondre

    A Toulouse, il a échappé de justesse à la correctionnelle !!

    J'aime 6
    J'aime pas 5
  4. moana pacific 27 juin 2022 at 10h- Répondre

    En plus il reste humble
    Belle trajectoire pour ce club et son staff

    J'aime 13
  5. Larade 27 juin 2022 at 10h- Répondre

    Pas sûr que Chalureau soit ravi qu’on rappelle ce genre d’info…

    J'aime 5
    J'aime pas 3
    • HL1315 27 juin 2022 at 12h- Répondre

      Je crois que Chalureau en fait lui-même allusion, dès la fin du match.
      Quand il dit au micro de Canal plus, repris sur le blog :
      « Je ne réalise même pas que l’on ai gagné le titre mais c’est une belle revanche sur la vie. Ca montre à beaucoup de personnes que si on ne lâche rien, on peut y arriver. »

      La revanche sur la vie, c’est peut-être au risque d’amputation, que je ne connaissais pas, dont il fait allusion donc. Et je crois aussi que c’est de son passage passage en prison dont il fait également allusion.

    • math1907 27 juin 2022 at 13h- Répondre

      Il a lui-même tout évoqué dans une itw avant la finale !

  6. RAINERI Maurice 27 juin 2022 at 11h- Répondre

    Le Bouclier ça se respecte, on fait pas de la planche à voile avec !

    J'aime 7
    J'aime pas 9
    • math1907 27 juin 2022 at 13h- Répondre

      Promis il n’y avait pas de voile !!!

      • LeCorse 27 juin 2022 at 22h- Répondre

        Certes, pas de voile mais quelques vapeurs !!

  7. Publicité