Morgan Parra : « Je ne suis pas là pour leur donner la leçon mais… »

Morgan Parra : « Je ne suis pas là pour leur donner la leçon mais… »

25 juillet 2022 - 17:03

1 Commentaire

Publicité

Le demi-de-mêlée international Français, Morgan Parra s’est engagé en faveur du Stade-Français Paris pour les deux prochaines saisons, soit jusqu’au mois de juin 2024.

Ce-dernier s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique pour évoquer ses débuts avec le club de la Capitale.

Il explique s’être rapidement installé à Paris, dès le mois de juin. Extrait:

« Très bien, ma famille et moi sommes arrivés une semaine après la fin du championnat. Pour nous, le but était de s’installer le plus vite possible, vu qu’il y avait pas mal de changements. On est partis en vacances et je suis finalement revenu une semaine avant la reprise. L’accueil de mes coéquipiers a été top, je suis en découverte perpétuelle. J’apprends des uns et des autres à la fois sur le terrain et en dehors. »

Questionné sur la concurrence à venir avec Arthur Coville au poste de 9, Morgan Parra a rappelé avoir plus de dix ans d’écart avec le jeune Parisien Arthur Coville.

Il précise cependant ne pas vouloir donner de leçon mais plutôt échanger et partager. Extrait:

« Nous avons dix ans d’écart, ça me met un coup ! (rires) J’ai été étonné d’être le plus vieux du groupe lors des premiers entraînements… Déjà, la saison dernière à Clermont c’était juste. Mais là, il y a des écarts de 10 ou 12 ans. Ça fait bizarre ! Que ce soit pour Arthur ou James Hall, mon but est de bien travailler avec eux, comme avec le reste des joueurs. Le plus important, c’est que l’équipe tourne. Je ne suis pas là pour leur donner la leçon mais pour échanger et partager nos envies. Arthur, James ou même Joris Segonds sont des joueurs avec des registres complètement différents, pleins de talents et qui sont essentiels à l’équipe. »

Pour conclure, Morgan Parra évoque le premier match de la saison : la réception de Clermont justement, son ancien club. Extrait:

« Le premier match est contre Clermont mais il se jouera à Paris, surtout. J’aurais préféré qu’on se déplace là-bas, pour avoir un peu moins de stress en début de match. Ça restera quand même un moment bizarre ! Mais je ne vais pas me tromper de club, je vais me battre pour le Stade français. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. ison . 26 juillet 2022 at 07h- Répondre

    Faisons lui confiance , il saura faire !.. Car en attendant , il n’a encore jusqu’à présent , jamais loupé ses challenges . Et qui plus est , celui là sera sans aucun doute son dernier de carrière en temps que joueur . Alors , à plus forte raison .

  3. Publicité