Non-conservé dans le staff du XV de France, Jean-Baptiste Elissalde dévoile la vérité

Non-conservé dans le staff du XV de France, Jean-Baptiste Elissalde dévoile la vérité

19 novembre 2019 - 15:56

7 Commentaires

Publicité

Le technicien Jean-Baptiste Elissalde n’a pas été conservé dans le nouveau staff du XV de France. Son aventure avec les Bleus a pris fin à l’issue de la Coupe du monde au Japon.

Pourtant, Fabien Galthié n’aurait pas été contre le fait de conserver l’ancien Toulousain dans son staff. Mais en raison de restriction budgétaire de la Fédération Française de Rugby, cela n’a pas pu se faire.

Interrogé dans les colonnes du quotidien L’équipe, Jean-Baptiste Elissalde s’est exprimé sur le sujet. Extrait:

« Fabien Galthié ne m’a jamais dit directement qu’il me voulait. Des personnes m’en ont parlé et, dans son langage, Fabien se projetait parfois sur le futur avec moi. Je ne me faisais pas trop d’illusions, parce que le staff est riche, que les mecs qui arrivent coûtent déjà de l’argent. En fait, ma première réflexion quand j’en ai entendu parler a été de me dire : « Putain, j’ai réussi ! S’il a pensé à moi dans son staff, ça veut dire que je travaille bien. » »

Il concède que lorsque Fabien Galthié est arrivé au sein du staff de l’équipe de France, il s’est posé beaucoup de questions sur sa nouvelle mission dans le groupe France. Extrait:

« Quand Fabien a été nommé, j’étais tellement… Pas vexé, mais c’était une remise en question. Comment vont-ils me percevoir ? Est-ce que je vais être mis de côté ? Alors, j’ai voulu montrer que j’étais présent. Je savais un peu comment Fabien fonctionnait, je connaissais sa structure offensive et j’ai tout réécrit. Quand on s’est réunis avant la Coupe du monde, Jacques Brunel nous a demandé : « C’est quoi votre objectif ? » J’ai répondu : « Si je pouvais être heureux ». C’était simple. Heureux, ça voulait dire : bien m’entendre et bien bosser avec Laurent Labit et Fabien, soutenir les collègues du staff d’avant, être au soutien de Jacques… »

Désormais, Jean-Baptiste Elissalde a hâte de retrouver un poste d’entraîneur, pas forcément de numéro 1. Extrait:

« Ça m’a manqué pendant ces deux ans. En équipe de France, tu te « désentraînes » à entraîner. Je n’ai pas l’ambition d’être numéro 1, même si je sais que je pourrais. Être un Jean-Louis Gasset (adjoint historique de Laurent Blanc), cela n’a rien de déshonorant, au contraire. Ma seule ambition, c’est d’entraîner. Avec les victoires, les défaites, les claques dans la gueule, les gens qui critiquent, les bons et les mauvais entraînements. C’est peut-être un peu maso après deux ans comme ça, mais j’ai envie de ça. Les vacances, ç’a été bien une semaine, pour retrouver la famille. Mais après… Du coup, faut que je regarde du rugby trois heures par jour. On ne sait jamais, si Fabien pouvait me prendre (rires). »

Publicité

7 Commentaires

  1. Publicité

  2. PLATON 19 novembre 2019 at 16h- Répondre

    ET SI IL VENAIT AU RCT ,,,,?,?

  3. Personne 19 novembre 2019 at 16h- Répondre

    TOULON a besoin d’un nouveau staff Mourad, prend note.

  4. Patrick83 19 novembre 2019 at 16h- Répondre

    Entraîneur des arrières du Rct ce serait une bonne pioche

  5. KAISER54 19 novembre 2019 at 17h- Répondre

    plus que ok avec vous 3

  6. Batigol 19 novembre 2019 at 17h- Répondre

    Non j’en veux pas, vraiment. Toulouse n’a jamais joué aussi mal derrière qu’avec lui aux commandes.
    Pareil pour l’edf, hors de question !

    • San Nari 19 novembre 2019 at 18h- Répondre

      pas faux. Il était coach des 3/4 pendant l’une des pires saisons de Toulouse depuis très très longtemps (12ème à la fin de la saison). Et en partant il avait dézingué tout ses anciens collègues dans la presse en rejetant toutes les fautes sur eux. Mentalité pas terrible.

  7. M 19 novembre 2019 at 22h- Répondre

    A choisir, je préfère encore un mec de la maison comme STB.

    S’il faut changer le staff, il faut un vrai saut d’expérience et de statut pour ce poste.

  8. Publicité