L’incroyable parcours de Beka Gigashvili avant d’atterrir à Toulon

L’incroyable parcours de Beka Gigashvili avant d’atterrir à Toulon

19 novembre 2019 - 18:18

1 Commentaire

Publicité

Le pilier international Géorgien Beka Gigashvili s’est engagé en faveur du Rugby Club Toulonnais l’été dernier pour trois saisons.

Interrogé via Rugbyrama, l’ancien joueur du FC Grenoble est revenu la manière dont il a débuté le rugby.

Il précise n’avoir jamais regardé de rugby avant ses 20 ans. Il est arrivé très tard dans le monde du rugby et a très rapidement gravi les échelon. Extrait:

« Aussi fou que cela puisse paraître, avant mes 20 ans, je n’avais jamais regardé un match de rugby. Je connaissais, de très loin, mais ça ne m’intéressait absolument pas. Je n’étais jamais allé dans un stade. Alors rêver de devenir pro… jamais ! Moi, je venais de la lutte. Je la pratiquais depuis deux ans. Puis je suis parti à l’armée. Je voulais reprendre la lutte à mon retour. Mais un ami m’a dit « Beka, viens, on fait un entraînement de rugby, ça va te plaire ». Je traînais des pieds, et je lui ai dit non. Mais il a longuement insisté. J’ai alors dit « ok, une séance, vraiment parce que c’est toi ». À partir de ce moment, le rugby est devenu toute ma vie.

Six mois après j’ai rejoint le Spartak, un club de Moscou. Puis je suis retourné en Géorgie. Là je me suis dit qu’il fallait peut-être tenter quelque chose en France ; alors je me suis fait un cv vidéo. Et Chambéry m’a contacté. C’était le début de l’aventure… J’ai alors découvert la Fédérale 1, en 2015. Je ne parlais pas un mot de français. Ni d’anglais. J’ai bien un copain qui est arrivé quelques mois plus tard, mais au début, ç’a été rude (sourire). Puis en 2017, j’ai rejoint Grenoble, en Pro D2, d’abord, puis en Top 14, la saison suivante. Et je suis devenu international en novembre 2018… »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. arm 20 novembre 2019 at 07h- Répondre

    Excellent qu’il vienne de la lutte, il possède des qualités sportives pour pratiquer le rugby

  3. Publicité