Non conservé par Toulon, Chris Masoe ne voulait en aucun cas arrêter sa carrière

Non conservé par Toulon, Chris Masoe ne voulait en aucun cas arrêter sa carrière

5 juin 2022 - 17:43

1 Commentaire

Publicité

Arrivé au Rugby Club Toulonnais en 2012 en provenance du Castres Olympique, le troisième ligne Néo-Zélandais Chris Masoe n’a pas été conservé à l’issue de son contrat, au mois de juin 2015.

Comme il l’explique lors d’un entretien accordé au journal régional Var-matin, les dirigeants Toulonnais de l’époque lui avaient fait comprendre qu’il était trop vieux pour rester à Toulon.

Mais ce-dernier se sentait encore de jouer. C’est pour cette raison qu’il s’est finalement engagé en faveur du Racing 92. Extrait:

« Mon corps me disait qu’il avait encore deux belles années devant lui. Puis je voulais encore jouer. Je n’étais pas prêt à ranger les crampons, j’avais encore à donner à ce sport qui m’a tant apporté. »

Dès sa première saison avec le Racing, il remporte le Bouclier de Brennus. C’était d’ailleurs contre Toulon au Camp Nou de Barcelone, en 2016. Extrait:

« C’était un honneur de remporter à nouveau ce trophée face à mes anciens coéquipiers, mes potes. Après le match, j’étais allé les voir dans le vestiaire, j’étais un peu déçu pour eux. Je savais ce que c’était de perdre, mais je me disais qu’ils avaient aussi beaucoup gagné… »

Pour conclure, Chris Masoe évoque le choc à venir entre le Racing et Toulon, ce dimanche soir. Extrait:

« Quoi qu’il arrive dimanche soir, je retiendrais que l’une des deux équipes a gagné. Ce sera forcément une bonne nouvelle pour moi. Le meilleur l’emportera, et j’espère qu’il ira loin dans la compétition. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. rollerman 5 juin 2022 at 18h- Répondre

    Toulon

  3. Publicité