Nouveau rebondissement à Béziers – Episode 356 : les Emiratis de retour !

Nouveau rebondissement à Béziers – Episode 356 : les Emiratis de retour !

21 juillet 2020 - 16:26

11 Commentaires

Publicité

Le feuilleton de l’été n’est pas encore terminé.

Alors que l’investisseur des Emirats a récemment jeté l’éponge après que la DNACG ait demandé de nouveaux documents pour valider le rachat du club, le Midi Olympique nous informe qu’un énième rebondissement est en train d’avoir lieu.

Le bi-hebdomadaire indique notamment que l’investisseur Samir Ben Romdhane pourrait finalement passer par une porte dérobée pour mettre un pied dans le club Héraultais.

Suite aux départs de l’investisseur Louis-Pierre Angelotti et du co-président Pierre-Olivier Valaize, seul Cédric Bistué reste à la tête de l’ASBH à l’approche de la nouvelle saison 2020 / 2021.

Selon les informations du Midi Olympique, l’investisseur des Emirats pourrait à court terme devenir l’actionnaire du club, et cela dans les semaines à venir.

Le journal précise que le maire de Béziers Robert Ménard a participé à une visio-conférence avec les acteurs majeurs du dossier pour savoir si un entrée dans le capital de l’investisseur des Emirats était envisageable.

L’actuel président de l’ASBH, Cédric Bistué ne serait pas contre selon une source proche du dossier. Extrait:

« Ce serait le moyen de mettre un pied dans le club sans passer par une autre guerre stérile et, pourquoi pas, d’y apporter un regain de vitalité avant de vraiment prendre les choses en mains. »

Lors d’un entretien accordé au Midi Olympique de ce lundi, le directeur financier de la société Sotaco International, Philippe Baillard a expliqué qu’une reprise du club de Béziers n’était pas encore totalement à écarter. Extrait:

« Je ne sais pas… Allez savoir… J’ai envie de dire aux propriétaires actuels : « Revoyez votre copie parce qu’en l’état, avec des fusils partout, on ne peut pas y aller. » Si Béziers n’a pas besoin de nous dans l’immédiat, on va prendre une année sabbatique pour réfléchir et mettre une stratégie en place. Peut-être seront-ils dans de meilleures dispositions, dans quelques temps. »

Il se pourrait finalement que ce soit dès le mois de septembre. Affaire à suivre…

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. Eric 21 juillet 2020 at 16h- Répondre

    Dallas …. Le retour !!!!
    Eric
    Pilou Pilou

  3. Isidore 21 juillet 2020 at 17h- Répondre

    J’attends la suite avec impatience.!
    Si l’investisseur émirat arrive à ses fins, ça démontrera pour moi que les anciens dirigeants de Beziers ont fait capoter la vente en 1er intention. Pourquoi ? Mystère.

    • DedeLePremier 21 juillet 2020 at 21h- Répondre

      Ou qu’ils pensaient être en territoire conquis avec leur pétrodollard.
      S’ils se sont adapté, ben c’est bien.

  4. Faf 21 juillet 2020 at 17h- Répondre

    Vivement une belle équipe européenne à Béziers! Ce serait superbe!

  5. RAPIDO 21 juillet 2020 at 17h- Répondre

    encore un effort la reprise du rugby c’est pour bientot , on va voir la fin de la saga asbh après de multiples épisodes plus ou moins bien mis en scène , l’épisode final n’est pas encore écrit …la prochaine saison celle du mois d’aout sera très chaude et érotique pour ne pas dire plus avec des bisous sur le masque et des attouchements respectants la distanciation pronée par le ministre de la santé plus ou moins 1,5 mètre ce qui mérite d’etre signalé comme une preuve éclatante d’amour, et les fans utilisants abondamment le gel hydroalcoolique pour caresser le visage étonné des actuels dirigeants …!!!
    c’est ça le monde merveilleux du rugby !!!!

  6. platon 21 juillet 2020 at 17h- Répondre

    un compromis est possible et signatures de joueurs au chomedu

    • Solera Catherine 22 juillet 2020 at 09h- Répondre

      Notamment BEST

  7. Stef65 21 juillet 2020 at 18h- Répondre

    L’équipe qu’avait fait Dominici (sur le papier) paraissait cohérente. Béziers doit essayer de remonter dans le TOP14 dans les deux ans. J’espère juste qu’il ne paiera pas les pots cassés d’avoir trop parlé. Le rachat a été trop rapide et on a essayé de ralentir cette affaire ? Dominici comme directeur sportif, il est à sa place à mon avis.

  8. Claude 22 juillet 2020 at 15h- Répondre

    Pour sauver le club la seule solution est de passer par les émiratis.
    Reste a savoir si Bistué va enfin lâcher prise.

  9. raymond 23 juillet 2020 at 17h- Répondre

    certains antagonistes font peine à voir ? Heureusement que le Maire s’en est mêlé et que son doigté ainsi que son initiative sauvent le rugby à Béziers ?
    Merci Monsieur Ménard !!

  10. Publicité