On sait pourquoi le président de l’Association de Biarritz a jeté l’éponge

On sait pourquoi le président de l’Association de Biarritz a jeté l’éponge

8 septembre 2021 - 9:49

16 Commentaires

Publicité

Le président de l’Association du Biarritz Olympique, Sébastien Beauville a décidé de jeter l’éponge et de donner sa démission.

Après des mois de pression de la part de la SASP et de son président Jean-Baptiste Aldigé, Sébastien Beauville a craqué et a décidé de remettre sa démission au 15 septembre prochain.

Et pour cause, Jean-Baptiste Aldigé souhaite absolument délocaliser le Biarritz Olympique dans le Nord de la France, du côté de Lille, en vue de la saison 2022 / 2023.

Problème : sans le numéro d’affiliation du club qui appartient actuellement à l’Association, cette délocalisation est impossible. Et bien évidemment, Sébastien Beauville étant totalement contre cette délocalisation, refusait de céder ce numéro d’affiliation à la SASP.

Ce mercredi, le journal Sud-Ouest nous explique pourquoi le président de l’Association a fini par craquer.

Sébastien Beauville annonce clairement que Jean-Baptiste Aldigé l’a menacé. Ce-dernier aurait lâché à son encontre : « On va te crever, toi, tes copains et ton club. »

Contraint de quitter le local du Stade Aguiléra, l’Association a aussi vu ses vivres être coupées par Jean-Baptiste Aldigé. Depuis le mois de février dernier, la SASP a gelé les virements qu’elle effectuait à l’Association. Ce sont donc 220 000 euros qui n’ont pas été payés à l’Association.

Pour éviter que l’Association coule définitivement et qu’elle puisse de nouveau être aidée financièrement par la SASP, son président Sébastien Beauville a décidé de démissionner. Extrait:

« La première raison de ma démission, c’est parce que les enfants du club sont pris en otage. Et le président de la SASP a dit qu’il paierait ce que le club pro doit à l’association quand je serai parti. »

Dans les jours à venir, un nouveau président sera élu à la tête de l’Association. Jean-Baptiste Aldigé a d’ores et déjà annoncé que Serge Blanco était candidat.

Une chose est sûre : Jean-Baptiste Aldigé a gagné la bataille et la délocalisation du club vers le Nord de la France se rapproche.

Publicité

16 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jfs 8 septembre 2021 at 09h- Répondre

    Déjà que je ne suis pas un fan de Blanco. Pas le joueur qu’il a été mais celui qu’il est maintenant. Mais si il accepte la delocalisation, c’est vraiment une raclure de première.

    J'aime 51
    J'aime pas 2
    • Nebro83 8 septembre 2021 at 16h- Répondre

      Moi, j’attends de voir. C’est trop gros cette histoire. A part éventuellement sur 2 ou 3 gros matchs par an (en encore) je ne peux pas imaginer une seconde la délocalisation du BO à Lille et même si je n’apprécie pas plus que ça Blanco, je le vois mal être celui par qui ça arriverait. pour moi, tout ça n’est qu’une énorme pression mise sur la mairesse de Biarritz pour qu’elle cède au chantage d’Aldigé et lui donne ce qu’il demande.

  3. Ovalie 8 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Je ne comprends toujours pas la situation.
    Nous sommes quand même dans un état de droit donc si il y a des menaces et des non paiements de sommes dues et bien la justice doit être saisie.
    Si ce mr a des méthodes dignes des voyous (menace, chantage) et bien il doit être traiter comme tel et s’expliquer au tribunal

    J'aime 47
    J'aime pas 2
  4. Cissé 8 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Amis biarrots c’est qui cet Aldigé un industriel une famille plein de pognon? Si un biarrots pouvait nous expliquer comment un mec comme ça peut s’approprier le BO sans que personne ne réagisse

    J'aime 24
    J'aime pas 3
  5. tunisien 8 septembre 2021 at 10h- Répondre

    je n’ai aucune info pouvant affirmer les dires et actes des uns et des autres mais cette manoeuvre comme celle de faire du chantage light fait parti d’une vision qu’aldigé a de son club , la politique le fric et le sport sont toujours présents dans le milieu pro comme au foot (c’est pour stade58) le rugby n’échappe pas à cette régle l’olympique de marseille et le biarritz olympique jouent dans le meme stade n’est ce pas mon meilleur contradicteur venu de toulouse et les supporteurs adoptent les meme codes !!!

  6. counterspell 8 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Que font les supporters biarrots? Ne peuvent t’ils pas mettre de la pression à Aldigé?

    Cette situation est incroyable! Et comme dit Ovalie, si les méthodes ne sont pas légales, il faut saisir la justice

    J'aime 17
  7. Pinpippe 8 septembre 2021 at 12h- Répondre

    Pour des paroles raciste on veut des sanctions exemplaires et des menaces de mort (si c’est avéré) personnes ne bougent

    J'aime 14
    J'aime pas 1
  8. Bernard 8 septembre 2021 at 12h- Répondre

    A tous les supporters du BO vous lisez divers articles sur cette triste affaire . Poser les bonnes questions aux différents protagonistes et chercher leurs intérêts financier . Tout ne peut être écris dans un journal . Ne vous laissez pas éblouir par nos débuts de résultats . Madame la Maire prenez vous aussi les bonnes décisions pour que le BO reste le BO dans l’intérêt du club et de la bonne gestion financière

  9. Gurpegi 8 septembre 2021 at 13h- Répondre

    Pour bien comprendre la chose, il faut savoir que le sieur blanco est sous le coup d’un redressement fiscal (il doit 1,7 millions € au fisc) suite à ses affaires passées. Un « généreux mécène » (je vous laisse deviner qui) s’est proposé de payer sa dette en échange du fameux numéro qu’il donnera une fois élu président de l’amateur. Pas très glorieux tout ça…

    J'aime 7
    J'aime pas 1
    • Byron Quelle Erreur 8 septembre 2021 at 15h- Répondre

      Et voilà !

  10. Juanito 64 8 septembre 2021 at 14h- Répondre

    Biarritz Olympique (BO) club de mon enfance avec ton école de rugby … Ou es tu passé ???? On est encore quelques uns à croire que toute cette mascarade va s’arrêter ….. Serge Blanco pour redonner de l’espoir aux Biarrots …OK !!!!! Mais ????

    • Cissé 8 septembre 2021 at 22h- Répondre

      Que faites-vous supporters biarrots, vous allez pas bouger.les associations de supporters vont rien faire c’est votre club

  11. Brubru 8 septembre 2021 at 16h- Répondre

    Si le transfert de kolbe fait parler…
    Les propos racistes doivent être punis…
    Et là la mafia Basque qui fait du chantage financier et des menaces directes sur des personnes et qui déplace un club dans le nord et la ça se déroule tranquille Émile…
    L esprit rugby… 2 salles 2 ambiances…
    Ca donne pas une jolie image…

  12. Tilosach 8 septembre 2021 at 20h- Répondre

    Les faits sont graves, et malheureusement pour les biarrots, je ne vois pas ce qui va empecher les propriétaires de délocaliser le club. La stratégie et les intérêts des uns et des autres ont été clairement énoncés:
    – Les Gave voulaient un complexe immobilier à Biarritz, ils vont se rattraper avec des partenariats immobiliers dans le nord
    – Aldigé est un bras droit doué pour le mensonge (cf public lors du match de barrage), la manipulation (cf interface avec mairie de Biarritz), les menaces (cf association), ce qui montre sa détermination et les moyens qu’il est prêt à employer
    – Blanco a un lourd passif financier (en tant qu’ancien dirigeant et homme d’affaires) et fera ce qu’il faut pour éponger toutes ses dettes
    – la mairie a compris le problème éthique (projet immobilier) et ne cèdera rien aux Gave et à Aldigé
    – l’association est privée de ressources et ne peut plus assurer la formation des jeunes
    – les joueurs et supporters vont profiter de la dernière année du club basque à Biarritz, ensuite il ne restera que l’Aviron.
    Question: que fait la justice, et que font les supporters ?

  13. Laps 8 septembre 2021 at 23h- Répondre

    Le rugby basque est tombé bien bas au lieu de faire une équipe bab bayonne anglet biarritz avec le potentiel de sponsors et de spectateurs et école de rugby pour garde nos jeunes pour faire un maximum de nouveaux joueur le boucliers de brenus il changerait de ville pas toujours les mêmes depuis des années un peu aux autres mais il faut y mettre les moyens et surtout de l entente et les chauvins bayonnais et biarrots qui laisse leur place pour le rugby intelligent et respectueux pour les joueurs et les arbitres nos voisin landais ont tout compris à l histoire du jumelage alors si l intelligence pouvez l emporté le pays basque deviendrait la terre du rugby et des finales de top 14 et c est un bayonnais qui dit la réalité car faire le yoyo des top14 et pro des 2 rien de bien constructifs pour bayonne et biarritz qui sont pas à la hauteur d être dans l élite du rugby

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  14. Name 9 septembre 2021 at 08h- Répondre

    Quand tu sais que Blanco doit tout à Serge Kampf, l’ennemi juré du propriétaire actuel Charles Gave.

  15. Publicité