On sait pourquoi Romain Ntamack n’a pas été libéré par le staff du XV de France !

On sait pourquoi Romain Ntamack n’a pas été libéré par le staff du XV de France !

28 octobre 2022 - 10:55

1 Commentaire

Publicité

L’entraineur des avants du XV de France, William Servat s’est confié via Midi Olympique pour évoquer le problème rencontré par les Bleus au poste de pilier gauche.

Il affirme que les forfaits de Cyril Baille et de Jean-Baptiste Gros, tous les deux blessés, sans oublier l’indisponibilité de Reda Wardi suite à son carton rouge, ont contraint le staff Tricolore à rapidement réagir.

Il affirme être satisfait de Jérôme Rey et Clément Castets, lesquels ont été appelés suite à ces désistements. Extrait:

« La première blessure de Cyril Baille, puis la deuxième de Jean-Baptiste Gros à qui nous souhaitons bon rétablissement et puis le carton rouge de Reda (Wardi) nous a contraints à réagir le plus rapidement possible avec des joueurs qui se sont très bien comportés sur le rassemblement. Qui sont très présents. Ça montre l’étendue du réservoir que nous pouvons avoir à ce poste-là. C’est quand même appréciable d’avoir plusieurs joueurs qui peuvent postuler. »

Selon lui, tout se déroule très bien pour le poste de pilier gauche. Extrait:

« Après la richesse et la particularité de notre système, c’est que nous nous entraînons tout le temps à 42 joueurs. Ça nous a permis jusque-là de voir de nombreux joueurs qui, certes, n’ont pas encore porté le maillot pour débuter les matchs, mais ce sont des joueurs qui connaissent le projet et qui sont très impliqués. Quand on voit la vitesse avec laquelle Clément Castets s’est intégré dans notre projet de jeu, on n’a pas trop de question à se poser. Que ce soit sur les pré-requis sur les systèmes de liaison ou les pré-actions, il est déjà au point sur mes attentes et sur celles que l’on s’est fixées tous ensemble. »

Questionné sur la décision du staff de ne pas libérer Romain Ntamack, lequel est actuellement en manque de temps de jeu, William Servat a expliqué la raison de cette décision. Extrait:

« Bien sûr, nous nous sommes interrogés. Romain a été blessé et n’a pas encore rejoué. Mais on connaît tous le sérieux et la qualité de travail de ce joueur. Il s’est donné les moyens de revenir à temps et de revenir dans le projet de l’équipe de France. Nous avons jugé qu’il était tout aussi important que Romain reste toute la semaine avec nous pour bien s’entraîner. Toute la semaine, nos entraînements ont été à haute intensité. Demain, ce sera aussi le cas face à l’équipe de France des moins de 20 ans. C’est une façon de lui redonner les habitudes, les rouages avec ses centres, ses ailiers, les avants. C’est rentrer dans le système collectif et c’est important pour sa capacité à être très performant pour le match contre l’Australie. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Hervé31 28 octobre 2022 at 13h- Répondre

    Et surtout ne pas prendre le risque de le « péter » à Bayonne où cela risque d’être un match rugueux.

    J'aime 2
    J'aime pas 3
  3. Publicité