Paolo Garbisi fait son mea culpa : « C’est grave de faire ça à haut niveau, c’est de ma faute ! »

Paolo Garbisi fait son mea culpa : « C’est grave de faire ça à haut niveau, c’est de ma faute ! »

23 avril 2024 - 10:33

5 Commentaires

Publicité

Samedi soir contre le Stade-Toulousain, Paolo Garbisi a fêté sa première titularisation avec le Rugby Club Toulonnais.

Auteur d’une prestation assez difficile, le joueur Italien est revenu sur ce match joué au Stade Vélodrome de Marseille.

Via Midi Olympique, il avoue avoir adoré l’ambiance dans le stade.

Cependant, il regrette sa prestation. Extrait:

On a joué dans un stade magnifique. L’ambiance était incroyable, et il faut remercier les supporters pour l’atmosphère. Honnêtement, on va retenir le résultat.

Personnellement, j’ai fait des erreurs au pied avec une chandelle trop longue et un coup d’envoi directement en touche. Ce n’est pas l’idéal pour prendre de la confiance… C’est grave de faire ça à haut niveau. Ça me déçoit. Je ne peux pas en vouloir aux mecs. C’est de ma faute, car j’ai toujours été dans de bonnes conditions. Je ne sais pas si c’est la pression, mais j’ai quand même l’habitude de vivre de grands matchs, notamment au niveau international.

Je suis habitué à ce genre d’ambiance et de rendez-vous. Pour cette première titularisation, je peux juste m’en vouloir d’avoir été en dessous de mes capacités techniques. J’ai fait de mauvais choix, et je me dois de corriger ça très rapidement pour aider le club.

Il a ensuite évoqué l’exclusion de Brian Alainu’Uese juste avant la mi-temps. Extrait:

On savait que ça serait plus dur. Je n’étais pas là, mais les mecs ont rappelé dans le vestiaire que le scénario avait été le même l’an passé. Les mecs ont répété plusieurs fois ce fait de match de l’an dernier, et ils savaient qu’on pouvait le refaire. On a trouvé les ressources pour gagner malgré la difficulté.

Selon lui, le carton rouge a fait davantage de bien que de mal à Toulon. Il s’explique. Extrait:

On n’a pas su bien démarrer la rencontre. Plus globalement, on a pris la pression dans les rucks, et on savait qu’ils nous attendaient dans cette zone importante. On n’a pas su trouver la solution en première période. C’est assez incroyable, mais je pense que le carton rouge a fait plus de bien que de mal au groupe. Ce fait de jeu a réveillé les joueurs et l’équipe. En deuxième période, à la vue des conditions du match, tout le monde a été beaucoup plus propre. Pour être tout à fait honnête, il faut aussi reconnaître que les points manqués au pied par Toulouse ont fait du bien.

Pour conclure, Paolo Garbisi a évoqué les pénalités manquées par Thomas Ramos. Extrait:

Si vous regardez à la fin du match, c’est certain que ça a eu un impact clé au moins sur le score. Sur le terrain, ça fait toujours mal quand ton buteur manque les points. Thomas est habituellement un buteur redoutable. Je connais ce rôle, et dans ces cas-là, les partenaires ne pensent jamais au fait que ça soit la raison de la défaite. De notre côté, j’ai forcément senti que ça nous galvanisait. On a toujours eu la sensation de pouvoir gagner ce match, et ça a basculé de notre côté. Toulouse a été valeureux, dur, et cela a été accroché jusqu’au bout.

Publicité

5 Commentaires