Pascal Cotet jugé ce mercredi : Découvrez ce que risque le pilier Bayonnais !

Pascal Cotet jugé ce mercredi : Découvrez ce que risque le pilier Bayonnais !

18 janvier 2023 - 9:36

9 Commentaires

Publicité

C’est ce mercredi que le pilier de l’Aviron Bayonnais, Pascal Cotet va être jugé dans une affaire de violences.

Les faits se sont déroulés le 3 décembre dernier.

A la sortie d’une boite de nuit du côté de Biarritz, Pascal Cotet aurait violemment frappé une jeune femme de 25 ans au visage.

La victime indique avoir été traitée de « sale arabe ». Extrait:

« J’ai entendu « sale arabe ». Je me suis retournée pour être bien sûre qu’il parlait de moi. Il était bourré. Il n’était pas du tout lucide et manquait de cohérence. »

Pascal Cotet est convoqué par le parquet de Bayonne pour une composition pénale. En raison de la faible gravité des faits, cette procédure alternative est appliquée. Elle permet d’éviter une comparution devant un tribunal et à la victime d’obtenir une réparation de son préjudice.

Le journal Sud-Ouest nous informe que la victime demande une indemnité à hauteur de 3 000 euros pour le préjudice. Pascal Cotet pourrait également écoper d’une amende et d’un stage de citoyenneté.

A noter que les dirigeants de l’Aviron Bayonnais n’ont pour le moment pas décidé de sanctionner le joueur. Extrait:

« L’Aviron bayonnais rappelle son engagement ferme contre toutes formes de violences, notamment celles faites aux femmes. Le club attend désormais les conclusions de l’enquête en cours et ne manquera pas d’y donner toute suite qu’il conviendrait. »

Le club Basque sanctionnera-t-il le joueur en cas de condamnation par la justice ?

Affaire à suivre…

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. boom09 18 janvier 2023 at 09h- Répondre

    le fait d’etre bourré n’ explique quand méme pas tout ! De là à frapper une jeune femme au vu de son gabarit ?

    J'aime 18
    J'aime pas 2
  3. GdPierre84 18 janvier 2023 at 09h- Répondre

    Belle image de notre sport…Quand on voit un bourrin pareil mettre des bouffes à une femme, on se dit qu’il était pas présent à la distribution de cerveau.
    Il a porté atteinte à l’image de son club. Ce mec est une honte.

  4. Danslaverte 18 janvier 2023 at 09h- Répondre

    Composition pénale pour faible gravité des faits ? Il a frappé une femme au visage et insultée ou pas ? Si tel est le cas je ne comprends pas trop cette déclaration de : faible gravité des faits… ??? Tout ça questionne quand même.
    Si les faits annoncés ici sont avérés et jugés et que la sanction est une composition pénale, ça renvoie un drôle de signal à tous les agresseurs potentiels. Je dis bien  »Si » les faits sont avérés et donc jugés.

    J'aime 18
    J'aime pas 2
  5. Tunes 18 janvier 2023 at 10h- Répondre

    On vas voir le président donneur de leçon ce qu’il vas faire.

    J'aime 10
    J'aime pas 1
    • Ange81 18 janvier 2023 at 11h- Répondre

      Aviron Bayonnais très hypocrite sur le coup
      Honteux

      J'aime 8
      J'aime pas 4
  6. Tomprice83 18 janvier 2023 at 10h- Répondre

    C’est léger comme sanction……

    J'aime 15
    J'aime pas 2
  7. madrague 18 janvier 2023 at 10h- Répondre

    je suis d accord avec le commentaire de danslaverte si même le parquet qualifie de faible gravité des faits le fait de taper sur une femme faut pas s étonner qu il y ait encore des milliers de k o n n a r d s qui tabassent leurs conjointes et ceux pour la plupart dans une impunité tout à fait scandaleuse…….si c est les faits sont avérés ce gars doit prendre cher

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  8. madrague 18 janvier 2023 at 10h- Répondre

    et en guise de sanctions le club va le priver de musculation comme ça la prochaine fois qu il claquera une femme il fera moins mal

  9. le dacquois 18 janvier 2023 at 10h- Répondre

    rien !, dans ce pays quand tu joue au foot ou au rugby tu peux tout te permettre !!….

  10. Publicité