Patrice Collazo concède avoir rencontré des difficultés pour effectuer ses compositions d’équipe

Patrice Collazo concède avoir rencontré des difficultés pour effectuer ses compositions d’équipe

8 décembre 2020 - 16:08

4 Commentaires

Publicité

Le manager du Rugby Club Toulonnais, Patrice Collazo s’est confié dans les colonnes du journal Var-matin à l’issue de la très courte défaite de ses joueurs contre le Stade-Français Paris, dimanche soir au Stade Jean-Bouin (24-23).

Dans un premier temps, le technicien indique être gonflé par cette défaite mais fier de l’attitude de ses joueurs tout au long de la rencontre.

Il leur a clairement demandé de renouveler ce genre de prestations lors des échéances à venir. Extrait:

« Même si la défaite me gonfle, surtout comme ça, je suis content de leur attitude. Je leur ai d’ailleurs dit: « Je vous attends tous les week-ends a minima comme ça. » Ça se joue sur des erreurs individuelles de notre part. On a lâché des ballons dans leur camp, dans la défense. On a tenté des passes impossibles. Il suffisait de faire preuve d’un peu de patience pour glaner une ultime pénalité. J’ai senti le Stade Français en difficulté physiquement. C’est dommage. »

Il rappelle que son équipe n’a pas fait que des ballons portés comme certains s’amusent à le dire, mais a su également déplacer le ballon. Extrait:

« On me parle des ballons portés. Mais il n’y a pas que ça. On les a déplacés aussi. Pour des gens qui ne jouent pas, et qui sont incapables de se faire trois passes, on est l’équipe qui a pris le plus de bonus offensifs avec Clermont. Pour une équipe qui ne joue pas, c’est surprenant, non ? » 

Dans la foulée, Patrice Collazo rappelle que de nombreux joueurs manquent au RCT depuis le début de la Tournée d’automne. Il précise que son effectif ne peut pas tourner correctement depuis plusieurs semaines désormais. Extrait:

« Il nous manque quand même dix-huit mecs. Aujourd’hui, ce sont les vingt-six mêmes joueurs qui jouent depuis cinq semaines. On tourne sur nous-mêmes, surtout derrière, où Julien Dupuy a dû beaucoup composer. C’est pour ça que je regrette qu’on ne se paye pas aujourd’hui. Mais si on continue dans cette voie, avec cet état d’esprit et cette envie, je suis persuadé qu’on va bientôt gommer les scories. Je suis vraiment déçu pour mes joueurs et même triste parce qu’ils y ont mis beaucoup de choses sans être récompensés. »

Désormais, Patrice Collazo ne pense qu’à la réception de Sale samedi après-midi au Stade Mayol à l’occasion de la première journée de la Champions Cup. Extrait:

« Je n’ai qu’une envie : vite reprendre l’avion pour préparer le prochain match. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. LOLOBRIGNOLES 8 décembre 2020 at 16h- Répondre

    Sincèrement, il n’y a rien à dire sur ce match du RCT, aussi bien sur l’engagement qui a été mis que sur le plan de jeu proposé. Cette rencontre se joue à des détails et surtout à la décision incompréhensible de l’arbitre de ne pas nous accorder de pénalité dans les 5 dernières du match alors que le Stade Français a multiplié les fautes (maul écroulé et joueur hors jeu). Si nous conservons le même état d’esprit pour les prochains matchs à l’extérieur, nous n’en perdrons pas beaucoup.

  3. RCTWINNER 8 décembre 2020 at 17h- Répondre

    il est vrai que le pack de devant reste conquérant, et la progression est bien visible. Par contre nos faiblesses reste sur les lignes arrières durement touchée par les blessures et les sélections de CARBONEL, SERIN et VILLIERES….Vivement que nous récupérions notre effectif au complet car je le conçois aisément cela devient un vrai casse tête pour un coach, lorsqu’il doit aligner une ligne de trois quart performante face à la concurrence qui est pour certaines écuries moins affectée.

  4. La Rafale 9 décembre 2020 at 08h- Répondre

    Avant les match on dit : l’absence de joueurs ne doit pas être une excuse. Après les matches perdus on dit : il nous manque trop de joueurs.
    On a été au complet contre Bristol ou en début d’année à la Rochelle . Maintenant l’équipe a réalisé dimanche son meilleur match (avec celui contre le LOU) et on ne perd que sur quelques fautes individuelles. Quoiqu’en dise Colazzo depuis le début de la saison on a vu 2 bons matches qu’on soit au complet ou non . Il faudra maintenir le niveau de dimanche si on veut être dans les 6.

  5. Dawg pound 9 décembre 2020 at 14h- Répondre

    Et il se plaint en plus : fallait recruter, fallait remplacer les departs. C est trop tard maintenant.

  6. Publicité