Patrice Collazo réagit à la victoire de Montpellier : « Je ne vais pas commencer à exciter les mecs ! »

Patrice Collazo réagit à la victoire de Montpellier : « Je ne vais pas commencer à exciter les mecs ! »

1 juin 2024 - 22:59

1 Commentaire

Publicité

Ce samedi, Montpellier s’est imposé à domicile contre le LOU Rugby à l’occasion de la 25ème journée du Top 14.

Interrogé via Midi Libre à l’issue de la rencontre, le manager du MHR, Patrice Collazo s’est confié.

Il a analysé la victoire des siens.

Il explique que cette victoire est très importante pour la suite de la saison Montpelliéraine. Extrait:

« Ce que je vois, c’est 70 minutes pleines avec une équipe qui a joué constamment dans l’avancée, qui a tout maîtrisé, sa conquête, sa défense, ses zones de marque, notamment encore plus sur la deuxième mi-temps, moins sur la première mi-temps. Après, effectivement, les dix dernières minutes sont plus compliquées. Mais on a essayé des choses parce qu’on est encore dans une période où on peut essayer des choses avant l’access-match. 

Celui-là, c’était important. C’était important de retrouver l’émotion, de renouer avec l’émotion de la victoire, surtout sur des matchs comme ça, où c’est le dernier match à domicile pour beaucoup de joueurs.

Il fallait avant tout gagner parce qu’on était quand même sous la menace d’Oyo comptablement. Il y avait encore quelque chose à aller chercher. Lyon aussi, je pense qu’ils venaient chercher des places au classement et viser un peu plus haut aussi. Quand vous sortez de six défaites consécutives, ce n’est pas évident d’attaquer un match comme on l’a fait. Je trouve qu’on a été cohérents.

On est encore dans une phase où on essaiera des choses le week-end prochain tout en essayant de rester cohérents. Le but, c’est d’avoir au soir de Clermont 33 joueurs potentiellement qui ont du temps de jeu pour sélectionner la meilleure équipe possible.

L’équipe s’est mise en configuration barrage. On essaie des choses avant ce match, il faut qu’on prépare tous les scénarios possibles. On essaiera encore des choses le week-end prochain (à Clermont) en essayant de rester cohérent. Le but c’est d’avoir de 30 à 33 joueurs avec du temps de jeu pour sélectionner la meilleure équipe possible. »

Dans la foulée, il a évoqué la Pro D2 et les deux équipes que le MHR risque de rencontrer en access match : Vannes et Grenoble.

Il se confie. Extrait:

« J’ai vu que les deux équipes qualifiées directement en demies ont eu des problèmes de justesse. La semaine sans jouer a compté. Ce n’est pas passé pour Aix, c’est passé pour Vannes. J’ai fait le début de saison en Pro D2 (à Brive) et les deux équipes ont ferraillé plus que d’habitude. Grenoble est sur une dynamique de fou. On a deux équipes à analyser pour le barrage, ça se resserre (sourire). Ce sont deux équipes dynamiques, athlétiques qui proposent du jeu, ça se rapproche du Top 14. J’ai une idée d’où on ira mais je vais la garder pour moi. Je ne vais pas commencer à exciter les mecs ! »

Publicité

1 Commentaire