Patrice Collazo se confie sur le jeune Luka Tchelidze

Patrice Collazo se confie sur le jeune Luka Tchelidze

4 décembre 2020 - 9:05

6 Commentaires

Publicité

Le manager du Rugby Club Toulonnais, Patrice Collazo s’est confié dans les colonnes du journal Var-matin pour évoquer la forme du moment du jeune pilier Luka Tchelidze.

Le technicien du XV de la Rade évoque un joueur travailleur, calme et posé.

Il précise néanmoins que Luka Tchelidze a connu un début de saison compliqué en raison d’une mauvaise hygiène de vie durant le confinement.

Mais le solide pilier Géorgien a fait les efforts nécessaires pour revenir. Extrait:

« C’est un mec travailleurs, calme, posé, qui commence à maîtriser la langue française. Il a eu un début de saison compliqué car il est rentré du confinement qu’il avait passé en Géorgie avec 10 kilos de trop. Il est donc repassé par la case « espoirs » avant de rebasculer complètement avec nous. Aujourd’hui, son embonpoint a fondu. Il a beaucoup travaillé et cela se ressent dans son jeu… Avec nous, il joue plutôt à droite mais c’est un vrai pilier polyvalent car, avec la Géorgie, il évolue à gauche. Maintenant, il est entré dans la rotation et postule. Malgré son jeune âge, et le travail qu’il lui reste à accomplir, il est solide, très souple et doté de mains agiles. »

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. grumle 4 décembre 2020 at 09h- Répondre

    Si certains s’interrogent encore sur l’éventualité d’un départ des frères Tao, Tchelidze coche déjà les cases de Sébastien…

  3. boom09 4 décembre 2020 at 09h- Répondre

    pour ma part je le connaissais tres peu ! ET SES RENTRées m’ont agreablement surpris CONTRE LE MHR particulierement ! LE FAIT d’etre POLYVALENT ET DE JOUER DE PREFERENCE à DROITE lui dessine S’IL NE FAIT le C… UN BEL AVENIR ,au vu de la rareté de bons pilars à DROITE en top 14 ! un petit clin d’oeil à BOYADJIS au passage , çà pousse derriere !

  4. Vigneron 4 décembre 2020 at 09h- Répondre

    Il coche les cases et vu ce qu’il a fait contre Pau en rentrant à gauche sur le carton jaune et en remplaçant setian’o à droite quand gros revient du carton ben c’est plutôt pas mal.
    Sur la mêlée sauf erreur de ma part Pau avait les meilleurs stats du top 14 et le minot les a tordu… avec les autres bien sûr…
    Ça reste un sport d’équipe personne est irremplaçable. Y a que l’équipe qui pourra pas être remplacer.
    Après faut des bons joueurs.

    Par contre je sais pas vous mais moi je commence à être un peu inquièt…
    Ok faut des jeunes mais faut des grand joueurs pour tirer le groupe vers le haut.
    On a toeava ok il est bon
    Nonu fait juste une pige je parie qu’il fait 2 ans…
    Parisse ça va dépendre de la saison. Mais il peut finir sa carrière cette année.
    On perd déjà daku Seb tao et romain ça risque aussi. Ok personne n’est irremplacable mais on peut pas toujours se dire on remplace un joueur par un jeune… déjà y en a pas assez et pas forcément au niveau du partant…

    Ou alors on cherche pas à être dans le top 6 et on dit juste on veut former l’élite futur de la France on amène des joueurs en top14 et il finissent dans les autres clubs après.

    Bref je pense qu’on a besoin de signer un ou 2 joueurs de renom pour montrer que l’on veut continuer à jouer le haut de tableau.

    Pardon mais signer nonu que j’adore aujour’dhui ça n’a pas le même goût que quand Mourad signe etzebeth… depuis son départ on pourra dire ce qu’on veut mais niveau recrutement il s’est rien passé d’extraordinaire…

  5. Gg13 4 décembre 2020 at 10h- Répondre

    Faut rentrer des gros joueurs dis tu, mais il faut aussi rentrer les sous ! Je te signale que pour l’instant il n’y a pas de public et les pépètes commencent à manquer !!
    Alors si un jeune qui est 4 fois moins cher pour un niveau un peu moindre certe, mais avec un gros investissement et du potentiel il doit être préféré à mon sens (voir Dridi, Tchelidze et d’autres).
    Il faut être patient on arrive pas à un haut niveau en claquant des doigts… La formation et la progression des jeunes ne sont jamais linéaires, il y a même parfois des régressions, des stagnations, tout ceci est normal.

  6. Isidore 4 décembre 2020 at 11h- Répondre

    Vu le contexte économique réel
    , le club a peut être fait l’impasse sur le titre et l’objectif défini entre Lemaitre et Collazo est d’être simplement dans les 6.
    C’est pour cela qu’il est bien dommage qu’on est loupé la dernière finale jouée, tout le monde aurait pu dire et se rejouir que la saison était positive, à juste titre.

  7. RAPIDO 4 décembre 2020 at 12h- Répondre

    franchement vous y croyez à une finale cette année et la gagner .. dans 2 ans peut etre

  8. Publicité