Pierre Mignoni évoque son rapport avec la colère et les coups de gueule

Pierre Mignoni évoque son rapport avec la colère et les coups de gueule

22 décembre 2022 - 11:15

4 Commentaires

Publicité

Ce jeudi soir, le Rugby Club Toulonnais accueille le LOU Rugby au Stade Mayol à l’occasion de la 13ème journée du Top 14.

Lors d’un entretien accordé au journal L’équipe, le technicien Toulonnais Pierre Mignoni a évoqué son rapport avec la colère, lui qui pousse quelque fois des coups de gueule quand son équipe ne fonctionne pas correctement.

Selon lui, la colère, ce n’est jamais utile. Extrait:

« La colère, ce n’est jamais utile. Je sais de quoi je parle, il m’arrive parfois d’être colérique. Je travaille beaucoup sur moi. Un pétard à mèche courte, parfois, ça ne sert pas à grand-chose. Par contre, mettre une mèche longue en expliquant ce qu’on va faire, le pourquoi et le comment être meilleur, c’est ça qui m’intéresse. On construit toujours sur un échec. Il apporte la remise en question, l’ajustement vers une bonne direction. Cela peut être un mal pour un bien. Et ça me coûte de le dire, je suis un compétiteur qui n’aime pas du tout perdre, mais c’est la réalité. »

Il refuse d’affirmer avoir été trahi par ses joueurs suite aux défaites concédées à domicile contre Montpellier et le Racing 92. Extrait:

« Non. Le mot est trop dur. Quand ils ne font pas ce qu’il faut, ils ne trahissent pas l’entraîneur. Franck et moi avons été joueurs, on sait que c’est très difficile d’être à bloc pendant onze mois. C’est même impossible ! Ce qui nous pose problème c’est notre inconstance. Elle signifie que certaines choses ne vont pas. Je ne parle pas de tensions dans le groupe. Je dirais plutôt qu’on doit remettre l’église au centre du village. À savoir la culture du club, l’institution RC Toulon, l’intérêt supérieur de l’équipe. Parfois, on est capables de l’oublier. Tout ça doit être mis en avant. Ce sont des choses qu’il faut qu’on se raconte. »

Il confirme cependant lui arriver toujours de pousser des coups de gueule. Extrait:

« Si, ça peut arriver, heureusement ! On est humain, on peut avoir des coups de gueule spontanés. Mais on essaie surtout de trouver des solutions. Je n’ai pas envie de reparler de ce qu’on a dit aux joueurs après le Racing. On s’est exprimé, après on a établi un plan d’action et il faut avancer. Le plus important c’est de faire ce qu’on dit, qu’il n’y ait aucun décalage. En tant que coach, je dois être hyper vigilant et intransigeant sur ça. »

D’ailleurs, après une défaite, Pierre Mignoni appelle à de nombreuses reprises Franck Azéma pour trouver des solutions aux problèmes et faire évoluer l’équipe. Extrait:

« Après une victoire, on va s’appeler cinq fois. Après une défaite, c’est au minimum dix coups de fil. On essaie d’allier nos expériences pour prendre les bonnes décisions dans l’intérêt supérieur de l’équipe. On demande aux joueurs sur le terrain de faire les bons choix, en attaque comme en défense, et aussi dans leur vie de tous les jours. À Franck et à moi de donner l’exemple, de leur montrer la voie. On ne s’arrête jamais.

Quand ça gagne, on essaie de réfléchir pour innover, toujours surprendre. Quand ça perd, il nous faut trouver des solutions. Franck est capable d’aller chercher un truc auquel je n’avais pas pensé, qu’il s’agisse de jeu, d’attaque ou de défense, de la façon de fonctionner, de planning… Et inversement. À deux on s’efforce de trouver des solutions avec un axe fort : faire en sorte que les joueurs s’approprient leur identité, leur propre histoire. Notre job, c’est de les mettre sur de bons rails, d’optimiser les connexions entre eux, qu’ils soient acteurs de leur projet. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. Michel 0183 22 décembre 2022 at 12h- Répondre

    YES !.. Fabuleux résumé !.. Je l’adore , je l’apprécie pour son côté rassurant , car ce n’est finalement que pure vérité !.. Si vraiment demain le R.C.T continue sur ce bon chemin rapport humain et qui surtout ne les trahira jamais , alors préparons nous tous tantôt à revivre sans aucun doute avec notre R.C.T d’intenses moments de bonheur et de joies , en vrais passionnés de la balle ovale que nous sommes tous !.. GO R.C.T

    J'aime 9
    J'aime pas 3
  3. Morante 22 décembre 2022 at 12h- Répondre

    Ca a bien marché a Lyon on l’a vu .
    Franck a été bien a son arrivée jusqu’a que le local de l’etape réapparaisse

    J'aime 7
    J'aime pas 14
  4. Ritou du Pradet 22 décembre 2022 at 14h- Répondre

    Inutile post… la finale au velodrome qui etait ultra favori et a perdu ?

    Certains jouissent de l’odeur anale, question de goût.

    Azema/Mignoni c’est du top du top, laissons les tranquille, ils puent le rugby et son loyaux et travailleurs.

    Allez chandeeeeeellllllle🧑‍🎄

  5. reveur83 22 décembre 2022 at 15h- Répondre

    S’il pouvait quand même arrêter d’aboyer au bord du terrain, ça m’éviterait de couper mon sonotone !

    J'aime 3
    J'aime pas 3
  6. Publicité