Quand J-C Orioli se remémore l’exploit du RCT au Racing 92 pour évoquer le match des Bleus contre l’Angleterre

Quand J-C Orioli se remémore l’exploit du RCT au Racing 92 pour évoquer le match des Bleus contre l’Angleterre

6 décembre 2020 - 10:26

5 Commentaires

Publicité

Ce dimanche après-midi, le XV de France ira défier le XV de la Rose à Twickenham à l’occasion de la finale de la Coupe d’automne des Nations.

Cette rencontre est jugée très déséquilibrée puisque le staff des Bleus ne peut pas compter sur ses principaux joueurs cadres pour cette rencontre.

Comme le stipule l’accord trouvé entre la Fédération Française de Rugby et la Ligue Nationale de Rugby, les internationaux Français ne peuvent pas jouer plus de trois matches avec les Bleus cet automne.

Les Ollivon, Baille, Dupont, Fickou, Vakatawa et autres seront donc absents à Twickenham ce dimanche. Ces absences ont poussé la presse Anglaise à qualifier ce match de farce tant le match semble déséquilibré.

Dans les colonnes du journal L’équipe, l’ancien talonneur du Rugby Club Toulonnais, Jean-Charles Orioli se remémore quand un RCT très diminué a réussi avait créé l’exploit sur la pelouse du Racing 92 en mars 2016 en s’imposant sur le score de 21 à 20.

Il fait une analogie entre les deux rencontres et estime que les Bleus n’ont rien à perdre ce dimanche après-midi. Extrait:

« Lors de la causerie, Bernard Laporte nous avait dit d’essayer de ne pas en prendre 40. Il nous avait également dit qu’aucun d’entre nous ne jouerait quinze jours plus tard le quart de finale de Coupe d’Europe.

C’était calculé. Il voulait nous blesser pour lui montrer qu’il avait tort, qu’on n’était pas des truffes. Charles Ollivon, qui n’avait joué que trois matches depuis le début de saison, avait été énorme et avait enchaîné ensuite. Les Bleus n’ont rien à perdre. S’ils tiennent le score, la pression sera du côté des Anglais. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Michel Fery . 6 décembre 2020 at 11h- Répondre

    Il va tantôt pouvoir reprendre la compétition , très heureux pour notre Jean-Charles !.. Très bonne fin de saison à LUI .

  3. CASPAR 6 décembre 2020 at 11h- Répondre

    à Lille de mémoire non ?

  4. Michel Fery . 6 décembre 2020 at 13h- Répondre

    AH NON , pas du tout *Ch’tio père @CASPAR* !.. Euhhh , tu vois !!!… *Jin-Charles d’in Ch’Nord *?.. Cela m’étonnerait très fort , je pense . Par contre , en *PROD2 au FC.Grenoble* , OUI !.. et pour sans doute remplacer *Etienne Fourcade* qui lui va rejoindre *Clermont* pour l’exercice *2020-2021* .

  5. PipiouRCT 6 décembre 2020 at 13h- Répondre

    Oui, mais là on joue la meilleure équipe mondiale actuelle chez elle !

    Avec une sélection qui n’a pas les automatismes et l’expérience collective qu’il faut contrairement à un adversaire déjà suffisamment avantagé comme ça.

    Si on ne veut pas subir les avancées du pack anglais et les percussions dévastatrices de Billy Vunipola, déjà on a évité son frère , il ne faudra pas perdre la bataille stratégique de l’occupation : en début de saison Vunipola n’aura pas la condition pour pratiquer de gros déplacements. Il ne faudra donc pas se cantonner comme face aux italiens, parce que les anglais aiment relancer, eux , à leur rendre le ballon….

    Au contraire, comme nos adversaires aimaient à user bastareaud pour le sortir de la ligne eu égards à sa lourdeur, il nous faudra faire pareil pour épuiser Vunipola. Si l’on peut.

    Mais…

    ENGLAND 36-21 FRANCE

  6. Michel Fery . 6 décembre 2020 at 13h- Répondre

    @PipiouRCT .. Je crois déjà qu’avec un tel score , on n’a peut être l’espoir de voir alors une pas trop vilaine rencontre , et ce pleine de belle résistance des nôtres. ALLEZ !.. Pourquoi pas . Et , si toutefois au contraire le score venait à s’inverser , fais moi confiance , c’est dit : *je fais ce soir un super apéro !..* ( YES !.. , pour finir toutes les situations sont bonnes !.. ) NON ?.. (rire) .

  7. Publicité