Quand le Toulonnais Jiuta Wainiqolo dévoile véritablement qui il est

Quand le Toulonnais Jiuta Wainiqolo dévoile véritablement qui il est

29 novembre 2021 - 11:51

3 Commentaires

Publicité

Arrivé au Rugby Club Toulonnais l’été dernier, l’ailier Fidjien Jiuta Wainiqolo était encore inconnu du grand public.

C’est lors du titre Olympique des Fidjiens en rugby à VII que le joueur Varois a véritablement commencé à faire parler de lui.

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, le Fidjien a ainsi dévoilé qui il était vraiment. Extrait:

« Je m’appelle Jiuta Wainiqolo, je suis un joueur Fidjien de 22 ans. Je suis originaire de Namara, Vuda, un petit village d’une centaine de familles. J’ai ensuite grandi à Navua, la ville où habite ma famille. »

Il explique avoir été un enfant assez simple à vivre. Extrait:!

« J’étais un blagueur, toujours à rigoler, sourire et faire marrer les autres. Un enfant assez simple à vivre (sourire). J’ai également trois sœurs et deux frères, mais je suis le plus jeune, le bébé de la famille, celui que tout le monde protège (rires). J’ai eu une belle enfance. »

Il vivait d’ailleurs aux Fidji avec ses parents, dans une ferme. Extrait:

« Nous vivons dans une ferme, et mes parents ont toujours pêché, élevé des animaux. Nous avons un grand jardin, où nous faisons pousser des choux, des haricots, des tomates ou encore du manioc. Mon papa était donc agriculteur, mais il est désormais à la retraite. Ma maman, elle, restait plutôt à la maison. »

Sa plus grosse bêtise ? Il affirme ne pas avoir été un enfant perturbateur. Extrait:

« J’aimais faire rire les autres, mais je n’ai pas souvenir d’une grosse bêtise. Vous savez, je suis issu d’une famille religieuse, nous allions régulièrement à l’église. Mes parents m’ont enseigné la religion, le respect et je ne voulais pas aller à l’encontre de cette éducation. »

Pour conclure, Jiuta Wainiqolo explique à quel point la religion est importante pour lui. Extrait:

« Elle est indispensable dans ma vie. C’est là que je puise ma force. J’ai toujours considéré Dieu comme la source de mon bien-être. Pour moi, chaque petite chose doit être faite en pensant à Dieu, car il me regarde. Et je prie chaque jour pour l’en remercier : avant de dormir, quand je me lève, avant et après l’entraînement, etc. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. RCTWINNER 29 novembre 2021 at 14h- Répondre

    Une bonne personne ce garçon, qui se laisse guider par la lumière divine et profite pleinement de la vie.
    Pas besoin d’être hyper riche pour profiter des beaux moments de la vie, il suffit de rester humble et respectueux des êtres et de la nature, ce qui manque énormément à la société d’aujourd’hui.

    J'aime 22
    J'aime pas 1
    • RAPIDO 29 novembre 2021 at 15h- Répondre

      Ce sont les paroles que me produisent les inspecteurs des impots quand ils me prennent mon pognon que je n’ai pas volé mais gagné à la sueur du front de mes esclaves

      J'aime 4
      J'aime pas 4
  3. Isidore 29 novembre 2021 at 20h- Répondre

    Rapido, en ces temps d’inquisition mentale numérique, il vaut mieux préciser que c’est de l’humour ou du second degré.
    Et encore c’est pas gagné, car numérique veut dire binaire, trois neurones pour éviter le « tiers exclu » c’est de trop!

  4. Publicité