« Que ça plaise ou non à Christophe Urios, Clermont est aujourd’hui un monument en péril »

« Que ça plaise ou non à Christophe Urios, Clermont est aujourd’hui un monument en péril »

8 mars 2023 - 11:47

12 Commentaires

Publicité

Clermont a quasiment tiré un trait sur le top 6 suite à sa lourde défaite concédée sur la pelouse de Montpellier, le week-end dernier.

Le journaliste Midi Olympique Simon Valzer l’a affirmé : le manager Christophe Urios était furieux à l’issue de la défaite de ses joueurs concédée contre Montpellier.

Selon lui, la fin de saison va être très compliquée pour l’ASM, désormais. Extrait:

« J’ai été étonné de la tournure du match car Clermont est bien rentré dans le match et petit à petit, le match a basculé pour Montpellier. Pourtant, il y a eu un double carton jaune pour Montpellier. En tribune on se disait que c’était fini pour Montpellier. Mais Clermont a été incapable de marquer ! Je ne sais pas comment les Montpelliérains ont réussi à défendre à 13 contre 15. Les Clermontois ont été très maladroits. Et en deuxième mi-temps, les Montpelliérains sont sortis indemnes de cette infériorité numérique et le scénario du match a totalement changé. Clermont ne proposait plus rien.

Christophe Urios s’est confié en conférence de presse, il était dans une colère froide. Je n’aimerais pas être à la place des Clermontois. Le débriefing du match a dû être violent. Il a été déçu par plein de joueurs sans les citer. Maintenant, Clermont est 10ème avec 40 points, 10 points de retard sur le sixième Bayonne. Puis devant, Toulon remonte fort, Montpellier se donner le droit de rêver… A moins d’autres sorties de route, ça va être très dur pour Clermont pour finir la saison. »

Marc Duzan, autre journaliste Midi Olympique, remue le couteau dans la plaie et l’affirme haut et fort : Clermont est un monument en péril, que cela plaise ou pas à Christophe Urios. Extrait:

« Que ça plaise ou non à Christophe Urios, Clermont est aujourd’hui un monument en péril. Le dernier titre de Clermont remonte à 2017, Clermont a du mal à tirer de grands joueurs, Clermont vit au quotidien sous la menace du foot car le Clermont foot prend des parts de marché de saison en saison. Clermont est un monument en péril et le travail qui attend Urios est colossal.

Je pense que Christophe Urios se rend compte que l’effectif qu’il a à Clermont n’est pas du tout l’effectif qu’il avait à Bordeaux. Il y a un gros boulot de recrutement et il faut reconstruire beaucoup de choses. J’ai vu que Kremer c’était officiel tout comme Haouas. Grand bien leur fasse car ils en ont besoin, il faut tourner la page et rayer cette saison. Le top 6, c’est mission impossible pour Clermont. »

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. F21L 8 mars 2023 à 11h54- Répondre

    Quelle honte d’utiliser ce genre de propos, c’est scandaleux, ignoble, moqueur, condescendant, comment peut-on oser?!
    Ah mais non, la phrase ne vient pas du club donc cette fois ces propos sont en adéquation avec la réalité actuelle de l’ASM, bravo pour leur lucidité…

    J'aime 31
    J'aime pas 14
  3. fabdu91 8 mars 2023 à 12h22- Répondre

    Ce qui est différent c’est que ça vient d’un journaliste qui constate que l’équipe est sur le déclin, le classement en atteste. Le journaliste est normalement neutre.

    La communication du RCT vient du club RCT qui est lui même mal embarqué et cela dure depuis un paquet de saisons, donc au mieux elle est maladroite au pire elle est stupide puisque nous sommes aussi un monument en péril…

    J'aime 32
    J'aime pas 15
    • Denis83 8 mars 2023 à 13h38- Répondre

      J’ai cru comprendre que c’était le match qui était un monument en péril et pas le RCT ni L’ASM.

      J'aime 16
      J'aime pas 1
    • Georges 83 8 mars 2023 à 14h10- Répondre

      Tous les clubs sont passés par une saison compliquée,c’est pas pour ça qu’ils ont été en péril, la communication du rct est certe maladroite mais en définitive reflète le mal être de bon nombres de clubs, aujourd’hui c’est Clermont et Toulon, demain qui sait peut-être même le grand Toulouse ou Bordeaux,le mal est peut-être à chercher ailleurs, entre autre les cadences infernales supportées par les joueurs, top 14,6 nations,matchs internationaux d’automne et de juin plus la coupe du monde cette année, ont est les plus beaux ont est les plus forts mais la fédération est en train de tuer le top 14.

      J'aime 21
      • Hervé31 8 mars 2023 à 15h53- Répondre

        D’où l’obligation d’avoir un groupe élargit à plus de 45 joueurs compétitifs…..mais pour cela il te faut au bas mots 25 contrats espoirs…

  4. Kawa6h 8 mars 2023 à 12h54- Répondre

    Mais qu’ils sont c.. ces journaleux..

    J'aime 14
    J'aime pas 8
  5. MerciJojo63 8 mars 2023 à 13h51- Répondre

    « Le dernier titre de Clermont remonte à 2017″… comme si Clermont gagnait des titres tous les 2-3 ans…pfff

    J'aime 4
    J'aime pas 2
  6. Rock métal 8 mars 2023 à 15h29- Répondre

    Donc c’est ce monsieur qui aurait sorti sa et c’est nous toulon qui avons morfler merci simpa 🥶🥶🥶

    J'aime 1
    J'aime pas 5
    • Hervé31 8 mars 2023 à 15h56- Répondre

      Non au début c’est la cellule com du RCT, ce « gratte-papier » tente juste d’exister et de faire le buzz en surfant sur ces propos malencontreux….Encore un qui a dû prendre un mauvais retour par Urios en conf presse….. Le plus drôle c’est qu’il va falloir qu’il évite d’y retourner s’il ne veut pas le deuxième effet kiss cool

      J'aime 7
      J'aime pas 1
  7. Gringo03 8 mars 2023 à 15h38- Répondre

    Donc si je suis bien ces propos, Castres, Perpignan, Brive, Pau, Clermont bref tous es clubs hors du top6 cette année sont en peril !!!!! Bon là bonne nouvelle c’est que le stade francais était en très grand péril l’année dernière et est 2e cette année !! Moi je pense que c’est le metier de journaliste qui est en peril….. les.mots ont un sens, une orientation et une connotation, un journaliste doit savoir utiliser les mots justes et proportionnes à chaque situation et ce n’est manifestement pas.le.cas pour ce monsieur..

    J'aime 8
    J'aime pas 1
  8. RNFOREVER 8 mars 2023 à 17h10- Répondre

    Ne dit-on pas qu’un journaliste doit faire preuve d’objectivité et d’intégrité? Ne doit-il pas recueillir l’information et la retranscrire le plus fidèlement possible? Mais que ne ferait-on pas pour exister et faire le buzz?! N’est-ce pas messieurs les journaleux, notamment du MO?

  9. Seb 8 mars 2023 à 18h41- Répondre

    Si quelqu’un avait tenu les mêmes propos pendant la longue période de disette du stade toulousain, quand Noves ne voulait pas laisser les clés du camion et qu’ils étaient devenus très moyens…

    J'aime 4
    J'aime pas 3
  10. Publicité