Rassie Erasmus n’assume pas ses propos à l’encontre de Wayne Barnes

Rassie Erasmus n’assume pas ses propos à l’encontre de Wayne Barnes

15 novembre 2022 - 19:12

6 Commentaires

Publicité

Rassie Erasmus a publié plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux dans lesquelles il remet en question les décisions prises par l’arbitre de la rencontre France-Afrique du Sud le week-end passé (30-26).

Le directeur du rugby Sud-Africain a récemment été banni par World Rugby pour avoir publié une vidéo d’une heure sur les réseaux sociaux dans laquelle il critiquait ouvertement l’arbitre Nic Berry, l’année dernière.

De retour depuis peu au sein du staff Sud-Africain, le directeur du rugby Sud-Africain n’a semble-t-il pas appris la leçon.

Ces derniers jours, il a publié de nombreuses vidéos sur son compte Twitter afin de dénoncer l’arbitrage de Monsieur Wayne Barnes lors du match contre le XV de France.

Même en Afrique du Sud, où Erasmus est devenu un héros national après avoir guidé les Springboks jusqu’à la victoire finale lors de la Coupe du monde en 2019, on craint que ses messages sur Twitter ne s’avèrent contre-productifs pour les chances de l’équipe nationale à long terme.

Actuellement en Italie pour défier la Squadra Azzurra, Rassie Erasmus a démenti avoir critiqué l’arbitre Wayne Barnes. Extrait:

« Il ne s’agit pas de s’en prendre à l’arbitre… C’est manifestement quelque chose que nous devons corriger de notre côté. Je pense que les supporters sud-africains aimeraient comprendre cela, mais si les gens déforment mon propos, cela je ne peux pas le contrôler malheureusement. »

Une chose est sûre : Nigel Owens, l’ancien arbitre international Gallois n’a pas du tout apprécié les sorties médiatiques de Rassie Erasmus. Extrait:

« Je les ai vus apparaître et je me suis dit ‘est-ce que c’est son vrai profil? Est-ce qu’il fait ça? Pour moi, nous n’avons pas besoin de cela dans le jeu et j’aurais pensé qu’il avait appris sa leçon maintenant.

Une fois que vous commencez à mettre ce genre de choses sur les réseaux sociaux en remettant en question les décisions, ce n’est pas l’esprit de ce sport… Je ne pense pas que ce soit juste et je n’aime pas ça. »

Rassie Erasmus risque-t-il une nouvelle sanction ? Affaire à suivre…

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 15 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Lol c’était clairement une critique envers l’arbitre ou plutot son arbitrage …
    Le soucis c’est qu’il a relevé les incohérences uniquement en sa défaveur …
    Il y en avait tout autant en notre défaveur !
    Ce n’était pas un arbitrage maison mais anglo saxon, en gros ni pour l’un ni pour l’autre 😉

    J'aime 9
    J'aime pas 1
  3. Lorenz 15 novembre 2022 at 20h- Répondre

    Dans le sport business il y a des enjeux économiques, le rugby étant devenu pro je considère que l’arbitrage a des comptes à rendre.
    Personne ne dit qu’arbitrer est facile mais ils sont quand même secondés par la vidéo et les juges de touche. Ce qui limite les erreurs.

    Certes il y en aura toujours, surtout lorsque les erreurs évoquées sont côté opposé à l’arbitre.

    Bien sûr l’erreur est humaine mais Nigel ne va pas nous enfumer avec ça trop longtemps non plus ! Parce que quand c’est trop gros ça ne passe plus !

    Je soutiens Erasmus sur le principe, sur la forme c’est discutable non pas parce qu’il utilise un outil lui permettant de valider ses propos mais parce qu’à ce moment-là il faut monterer les erreurs en défaveur de l’autre camp aussi : ce qu’il ne fait pas avec l’errur de la pénalité contre macalou qui n’y est pas. Coûte 3 points aussi, comme celle de Faf de Klerk, mais qu’en plus il y avait carton contre Kolbe pour croche-pattes volontaire d’anti-jeu.

    J'aime 7
    J'aime pas 3
    • dede89 16 novembre 2022 at 07h- Répondre

      Entièrement d’accord mais dans ce cas soyons impartial jusqu’au bout et WB a plus défavorisé l’AF-Sud, grattages non validés, en avant imagin(é!) sur une action d’essai, des petits trucks, les bleus qui plongent, ralentissent les sorties ou bien la faute énorme de Ramos qui aurait pu valoir un rouge du coup TOTO ne pouvait plus y échapper!
      Quand aux vidéos, des images valant mieux que de longs discours, owens , c’est du plus grand comique avec sa réclamation sur imprimé carboné à faire remonter à World Rugby . Mdr…..

      J'aime 2
      J'aime pas 4
      • Lorenz 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

        Faux pour l’en-avant, en plus, car je suppose que tu parles de celui de la fin du match, donnant la mêlée sur laquelle on marque la dernière pénalité , ils ne sont pas en position d’essai mais à 50m !

        Non seulement il y a en-avant, je l’ai revu plusieurs fois au ralenti mais alors rien ne permet de dire qu’ils sont en position d’essai, absolument pas !

  4. Tilosach 16 novembre 2022 at 01h- Répondre

    Erasmus risque 2 choses: une suspension plus lourde pour récidive, et un regard moins bienveillant du corps arbitral pour lui rappeler qui est le maître du jeu sur le terrain.
    Ces coachs qui critiquent l’arbitrage a la moindre défaite appellent eux mêmes les défaites a venir.

  5. dede89 16 novembre 2022 at 07h- Répondre

    C’est bien écrit mais ça ne veut pas dire grand chose quand tu vois des coaches ou des capitaines demander une vidéo qui ne leur est pas accordée par l’arbitre ou quand c’est l’arbitre vidéo qui doit signaler une faute évidente ou qu’il suffit que Mola dessine le rectangle avec les bras en sifflant pour l’avoir sa vidéo…
    Ca démonte cette argumentation et puis ce n’est plus Erasmus le coach et ça c’est bien vu par la fédération Sud-Af, il est devenu directeur du rugby!

  6. Publicité