Richard Dourthe : « Les Français ont souvent souffert sur les impacts »

Richard Dourthe : « Les Français ont souvent souffert sur les impacts »

23 mars 2021 - 9:32

2 Commentaires

Publicité

Le consultant rugby Richard Dourthe s’est confié dans les colonnes du Midi Olympique de ce lundi pour évoquer la victoire des Bleus contre le Pays-de-Galles, arrachée samedi soir au Stade de France à l’occasion de la 5ème journée du Tournoi des Six-Nations.

S’il est très heureux de la victoire, il précise cependant que les Bleus ont souvent souffert sur les impacts.

Selon lui, les hommes de Wayne Pivac ont proposé aux Français la plus grosse opposition depuis l’arrivée de Fabien Galthié à la tête de l’équipe de France. Extrait:

« Attention, néanmoins, à ne pas se laisser griser par cette victoire certes exaltante mais bel et bien accouchée dans la douleur : au Stade de France, les Gallois ont très longtemps dominé les coéquipiers de Charles Ollivon et, qu’on le veuille ou non, ceux-ci ont souvent souffert sur les impacts.

À ce sujet, il me semble aujourd’hui évident que cette équipe du pays de Galles est l’opposition la plus rude ayant croisé la route du XV de France, ces deux dernières saisons : dans les zones d’affrontement, ça tapait tellement fort que Romain « Tao » et Matthieu Jalibert ont d’ailleurs quitté le terrain très rapidement. Vous remarquerez aussi que du côté des Diables Rouges, il n’y avait que des trentenaires rompus à ce genre de joute, Louis Rees-Zammit et Josh Adams exceptés. Pas drôle, le pays de Galles… Pas drôle du tout, même… »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 23 mars 2021 at 09h- Répondre

    En effet, ils ont du trouvé la faille … Allez plus vite que la défense…
    Ils ont très bien préparer les lancement de jeu tu les voyais arriver lancé sur 10m!

  3. La Rafale 23 mars 2021 at 09h- Répondre

    La sortie de Tao a été un handicap car il semblait en grande forme sur sa lancée du match contre l’Angleterre. La sortie de Jalibert et son remplacement par N’tamack a été plutôt une bonne chose pour l’équipe de France car les gallois semblait avoir ciblé les carences défensives de Jalibert.

  4. Publicité