Rien ne va plus à l’USAP : Les supporters demandent le départ du président !

Rien ne va plus à l’USAP : Les supporters demandent le départ du président !

3 janvier 2023 - 22:53

17 Commentaires

Publicité

Le club de Perpignan traverse une période très délicate.

En effet, en s’inclinant à domicile contre le Stade Rochelais, l’USAP est devenue la nouvelle lanterne rouge du Top 14.

Les supporters Catalans sont lassés de voir leur club s’engluer en bas du classement.

D’ailleurs une pétition a été créée cette semaine. Elle demande du changement au sein du club et vise notamment le président François Rivière.

Plus de 530 signatures ont été récoltées.

Un supporter de l’USAP s’est confié via Actu Rugby pour expliquer son mécontentement. Extrait:

« Sur le fond, ce qui est reproché à François Rivière, c’est de ne pas arriver à faire évoluer le budget et la masse salariale du club. Surtout quand dans toutes ses interviews il cite les exemples de Bayonne et La Rochelle. On voit que ces clubs se sont hyper structurés. Ce modèle, il ne l’a pas. Et il refuse d’ouvrir le capital ou de céder des parts du club.

Depuis qu’il a racheté l’Usap, cela fait 10 ans, il se contente juste de faire grandir son image de sauveur. Apparemment, sans lui, on serait en Nationale ou en Fédérale 1. Moi, je n’en veux pas personnellement à François Rivière, qui a mis beaucoup d’argent au club et il a fait ce qu’il a pu. Mais quand on ne voit quasiment aucune évolution en 10 ans, on est en droit de se poser des questions.

Il maintient l’Usap à flot, on ne va pas cracher dans la soupe, mais ses sorties médiatiques se retournent contre lui.

Les infrastructures sont dignes de la Pro D2, le recrutement est inexistant et on se fait piller chaque année nos meilleurs joueurs. On est à bout. On estime qu’il faut du changement. Soit une ouverture du capital, soit trouver des investisseurs, soit un départ de François Rivière. Sa cote de popularité a clairement baissé. On n’en veut pas aux joueurs et au staff. Mais quand on voit ce que vient de faire Brive qui a fait venir Patrice Collazo, une personne avec des compétences, on aimerait bien que le club tente quelque chose. Là, on a peur jusqu’à la fin de la saison de ne pas gagner un seul match… »

Voici la pétition : 

L’USAP souffre. Tout d’abord, l’USAP n’a pas une hiérarchie hiérarchique . Personne n’a remplacé Christian Lanta, et l’organigramme n’est pas clair. Monsieur Arlettaz est il coach où directeur sportif ?

Et si Monsieur Marty est le coach, qui est l’entraineur des 3/4 ?

L’USAP souffre d’un problème, il est difficile de savoir si ce sont les joueurs qui ne sont pas au niveau, ou le STAFF, mais l’USAP a besoin d’air frais. Nous réclamons une réorganisation du staff avec l’arrivée soit d’un coach, soit d’un directeur sportif, mais une nouvelle vision qui permettra à la fois à Monsieur Arlettaz d’être fixé et à l’équipe d’avoir un électro-choc.

Nous voulons également l’arrivée de sponsors, où d’investisseurs conjointement à Monsieur Rivière, si celui ci est en capacité de l’accepter. Dans le cas contraire nous militerons pour une nouvelle ère de présidence.

La colère n’est que rarement la solution, et nous espérons pouvoir avancer sans réclamer de licenciement, ni de grèves des supporters. Nous aimons l’USAP et nous souffrons comme les joueurs, comme le staff et comme toutes personnes qui aiment ce club. Nous allons tous dans la même direction. Mais si notre message d’espoir n’atteint pas son but, la colère prendra le pas. Et elle sera bruyante jusqu’à ce que les choses changent.

Nous espérons le maintien, mais nous attendons de la construction pour les années à venir. Et que les personnes qui n’ont pas le niveau, ni le désir de cette ambition, quittent le club où changent leur façon de faire pour atteindre ce niveau. Nous soutiendrons toujours les joueurs., tant que ils mouilleront le maillot comme c’est le cas pour l’instant. Mais pour l’histoire et l’avenir de ce club nous serons prêts à des sacrifices comme celui de ne plus venir au stade pour déclencher l’électro-choc qui permettra à ceux qui aiment l’USAP de la faire avancer. Et nous attendons des résultats, ceux que nous sommes en capacité d’avoir et pas ceux actuels, mais surtout une avancée claire sur les points évoqués. Même en cas de maintien, si rien ne change, la colère prendra le pas.

Brive en a été capable, Pau et Bayonne en sont capable. L’USAP en est capable alors elle doit le faire.

Publicité

17 Commentaires

  1. Publicité

  2. marc 3 janvier 2023 at 23h- Répondre

    J’espère qu’on attendra pas dix ans de notre côté pour lancer une telle initiative, car j’ai l’impression de lire une description de notre propre président.

    J'aime 14
    J'aime pas 17
    • Jojo83 4 janvier 2023 at 10h- Répondre

      Commence par ouvrir une cagnotte Leetchi et casser ta tirelire !

      J'aime 3
      J'aime pas 9
      • marc 4 janvier 2023 at 10h- Répondre

        Change de disque, toujours le même refrain à côté de la plaque… Des investisseurs il y en a même à Brive.

        J'aime 6
        J'aime pas 2
        • Hervé31 4 janvier 2023 at 14h- Répondre

          Brive peut dire merci à Gilham d’avoir trouvé Outre-manche, car personne ne se poussait au portillon pour y investir…..

    • Brain73 4 janvier 2023 at 11h- Répondre

      Nous,les moyens,on les a mais le recrutement n’est pas cohérent , déséquilibré.Trop d’erreurs:Etzebeth pas remplacé, les prolongations de Setiano et Parisse, Kolbe qui n’a pas l’esprit  »club », pas de 15 depuis Halfpenny, 2 très bons centre mais rien derrière….
      Par contre, l’arrivée de Biggard est une bonne chose,surtout s’il arrête sa carrière galloise après la coupe du monde

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  3. Byron Quellerreur 3 janvier 2023 at 23h- Répondre

    USAP, BO même combat, l’outrecuidance présidentielle en moins. Bon courage à nos amis perpignanais !

    J'aime 14
  4. Danslaverte 4 janvier 2023 at 09h- Répondre

    C’est le Président qui entraîne et qui joue le week-end, c’est bien connu…

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  5. Mola the best 4 janvier 2023 at 10h- Répondre

    Changer pour qui? Avec le dernier budget de top 14 difficile de faire mieux. Par c-ontre je ne comprends pas qu’avec une équipe espoir vice championne l’an passé, on ne voit pas plus de jeunes en équipe première. Sans gros sponsor pour augmenter le budget et dans un département où le plus gros employeur est une asso de maintien à domicile je ne vois pas comment l’Usap pourrait rester en top 14.

    • Arrêtez les conneries ! 4 janvier 2023 at 14h- Répondre

      Petit problème le Président Rivière est aussi le principal financier de USAP …..
      Mais n’oublions pas que Perpignan est la seule ville à posséder 2 clubs de rugby professionnels
      l’USAP et les Dragons Catalans –

      • Hervé31 4 janvier 2023 at 14h- Répondre

        La seule? tu es sûr ? Revoies tes infos….Il y a une autre ville où il y a 4 structures sportives professionnelles dont deux liées au ballon ovale.

      • ST 4 janvier 2023 at 15h- Répondre

        Pas la seule ville non. Le ST et le TO XIII sont non seulement dans la même ville mais aussi dans les mêmes installations.

  6. Danslaverte 4 janvier 2023 at 10h- Répondre

    C’est le président qui entraîne et qui joue, c’est bien connu

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  7. boom09 4 janvier 2023 at 11h- Répondre

    heureusement qu’il y a RIVIERE et QU ‘il y a eu RIVIERE ! quand on connait le contexte catalan , bon courage aux investisseurs !

  8. HL1315 4 janvier 2023 at 11h- Répondre

    Faudrait pas qu’ils demandent le retour d’Azéma.

  9. Brain73 4 janvier 2023 at 11h- Répondre

    Nous,les moyens,on les a mais le recrutement n’est pas cohérent , déséquilibré.Trop d’erreurs:Etzebeth pas remplacé, les prolongations de Setiano et Parisse, Kolbe qui n’a pas l’esprit  »club », pas de 15 depuis Halfpenny, 2 très bons centre mais rien derrière….
    Par contre, l’arrivée de Biggard est une bonne chose,surtout s’il arrête sa carrière galloise après la coupe du monde.

  10. Kawa6h 4 janvier 2023 at 12h- Répondre

    Mais il est sur le pré le président ??

  11. Perrin 5 janvier 2023 at 09h- Répondre

    J aurais plus compris qu ils le fassent ,quand ils ont donné le bonus offensif á un concurrent direct,que face aux champions d Europe

  12. Publicité