Romain Sazy : « Je n’aime pas dire ça mais… »

Romain Sazy : « Je n’aime pas dire ça mais… »

29 août 2022 - 9:59

1 Commentaire

Publicité

Le deuxième ligne du Stade Rochelais, Romain Sazy s’est confié dans les colonnes du journal régional Sud-Ouest pour évoquer le début de la saison 2022 / 2023.

Ce-dernier a notamment réagi aux nombreux joueurs Rochelais qui ont quitté le club cet été.

On pense notamment à Dany Priso, Ihaia West, Mathieu Tanguy, Jérémy Sinzelle, Victor Vito, Wiaan Liebenberg, Kévin Gourdon ou encore Arthur Retière.

Selon Romain Sazy, il est peut-être mieux que ces joueurs aient quitté le club cet été. Il explique son point de vue. Extrait:

« Je n’aime pas dire ça, parce que des copains avec qui on avait créé tellement de beaux liens et gagné un titre avec ce groupe sont partis mais, au final, est-ce que ce n’est pas une bonne chose ? Pas mal de rotations, les mecs qui arrivent vont vouloir prouver, ça va tirer le groupe vers le haut, le recrutement a été ciblé et nous, ça nous évite de garder le même confort et de nous reposer un peu. Je ne pense pas que ça se serait passé comme ça, même si on n’est à l’abri de rien. Les champions ont toujours eu du mal à encaisser, digérer leurs titres, on prend une pression importante.

On a peut-être l’étoile sur le maillot, mais il ne faudra pas trop la regarder, car les adversaires n’auront qu’une envie, nous taper. On a été dans cette position quand le champion d’Europe venait à Deflandre, il y avait 16 023 personnes qui voulaient le taper, et c’est normal. Et c’est pareil avec le champion de France. On sera attendus mais il faut vite repartir de zéro et créer une cohésion avec les nouveaux. C’est notre job de vite mettre les choses en place. Mais sur les premières semaines, si je les prends un par un, il n’y a rien à leur reprocher. Ils s’impliquent, ça a l’air d’être des très bons mecs, je ne doute pas une seconde que la mayonnaise va prendre. »

Il l’avoue : le groupe de la saison 2021 / 2022 était extrêmement soudé. Extrait:

« Généralement, chaque année, c’est entre 5 et 15 départs, forcément on crée des amitiés, certains étaient là depuis longtemps, c’est toujours dur à encaisser. Ça a été hyper intense, dès la mi-saison, on avait accéléré le mode cohésion, je suis partisan du fait de dire que le terrain, c’est 50 % et que le hors terrain est aussi important.

Si tu n’as pas ça, je ne vois pas comment tu arrives à faire les efforts pendant les matchs. Un groupe de 40 joueurs qui ne se supportent pas, je ne suis pas sûr que ça colle. Cela faisait un petit moment qu’on n’avait pas eu un groupe comme ça. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Mieston 29 août 2022 at 13h- Répondre

    Moi personnellement, je regrette le depart de papidze et de retiere et certains n’aurons pas ete remplace , quantitativement en troisième ligne , c’est trop peu de joueurs recrutés seul tanga , ça risque d’etre léger pour tenir toute une saidon , d’ailleurs le jeune ett talentueux haddad est out pour 3 mois , botia sera plutot utiliser au centre , qui est aussi un poste ou le manque se fera sentir tout au long des échéances internationales et pour finir le poste de piliers droit est trop peu fournie, atonio en edf sclavi en equipe d’argentine , restera que colombe

  3. Publicité