Sam Whitelock annonce sa retraite un an avant le terme de son contrat avec Pau !

Sam Whitelock annonce sa retraite un an avant le terme de son contrat avec Pau !

2 avril 2024 - 15:16

3 Commentaires

Publicité

Joueur le plus capé de l’histoire des All Blacks, Samuel Whitelock a rejoint la Section en décembre 2023, au sortir de la Coupe du monde dont il a a atteint la finale avec la Nouvelle-Zélande.

Le deuxième ligne Sam Whitelock, double champion du monde avec les All Blacks (2011 et 2015), prendra sa retraite sportive à la fin de la saison, qu’il dispute en France avec Pau (Top 14), ont annoncé mardi son club et la fédération néo-zélandaise.

Whitelock, âgé de 35 ans et joueur le plus capé de l’histoire des All Blacks (153 sélections), avait rejoint la Section paloise en décembre, après la défaite des Néo-Zélandais en finale du Mondial 2023 en France face à l’Afrique du sud.

« J’ai pas mal discuté avec ma femme Hannah et mes trois enfants sur ce que l’avenir nous réserve. Il est temps de clore le chapitre du rugby« , a déclaré Whitelock, cité dans le communiqué de la Fédération.

Le deuxième ligne (2,02 m, 117 kg), qui a commencé sa carrière professionnelle en 2008 au sein de la franchise des Canterbury Crusaders, s’était engagé avec Pau, dont son frère Luke est capitaine, jusqu’en juin 2025.

« Je pense que ce qui m’enthousiasme le plus désormais, c’est de passer plus de temps avec mes enfants et ma femme, et les voir faire du sport. Pouvoir aller au cross-country à l’école et tout ça ».

Quintuple vainqueur du Super Rugby avec les Crusaders, il a également remporté à sept reprises le Rugby Championship (ancien Tri ou Four Nations). Avec la Section paloise, qui occupe actuellement la 7e place du Top 14, il a disputé huit matches cette saison.

« J’ai deux obsessions aujourd’hui: finir ma saison avec Pau à mon meilleur niveau et ne pas faire l’année de trop« , a-t-il encore souligné dans un communiqué du club béarnais. « J’ai la chance de pouvoir décider d’arrêter ma carrière et je veux qu’elle se termine sur une bonne note », a-t-il ajouté.

Ces dernières semaines, le deuxième ligne avait été approché en vain par Scott Robertson, le nouveau sélectionneur des All Blacks et son ancien entraîneur aux Crusaders, pour effectuer son retour sous la tunique à la fougère cet été afin d’apporter son expérience à la nouvelle génération.

Voici les réactions : 

Samuel WHITELOCK, 2e ligne de la Section Paloise Béarn Pyrénées :

« Il y a bientôt 16 ans, je disputais mon premier match professionnel. Le début d’une incroyable aventure sportive. Avec les Crusaders j’ai découvert l’exigence du très haut niveau, les All Blacks m’ont appris à toujours chercher à être meilleur dans la victoire comme la défaite et enfin à Pau je découvre un championnat très relevé avec le TOP 14.

J’ai pris la décision de mettre un terme à ma carrière en juin prochain. J’ai deux obsessions aujourd’hui : finir ma saison avec Pau à mon meilleur niveau et ne pas faire l’année de trop. J’ai la chance de pouvoir décider d’arrêter ma carrière et je veux qu’elle se termine sur une bonne note.

Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui m’ont accordé leur confiance pendant ces années. Le rugby occupera toujours une place spéciale dans mon cœur, ce sera toujours un moment particulier de ma vie, mais je veux aujourd’hui consacrer plus de temps à ma famille qui m’a suivi et soutenu tout au long de cette formidable aventure. »

Réaction de Sébastien PIQUERONIES, manager de la Section Paloise Béarn Pyrénées :

« La décision et la loyauté de Samuel ne peuvent être que saluées. Un grand joueur a pris une grande décision. Il a partagé avec nous son choix et a insisté sur sa volonté de finir au plus haut à la Section. Depuis son arrivée au club, nous apprécions tous son apport direct comme indirect, il dégage une vraie culture du travail et de la gagne. Même si son aventure béarnaise s’arrêtera en juin, il laissera un héritage à ce groupe. Je souhaite que ses derniers matchs soient ceux où la Section franchira un cap, ce serait la meilleure fin que l’équipe puisse lui offrir. »

Via RMC Sport

Publicité

3 Commentaires

  1. Max083 2 avril 2024 à 16h- Répondre

    Un géant parmis les géants, bravo Mr pour l’ensemble de votre carrière et bonne route

    J'aime 12
  2. pétoule83 2 avril 2024 à 19h- Répondre

    Ca c’est une belle carotte, quelques biftons en poche et bonsoir clara, superbe transfert.

    J'aime 4
    J'aime pas 6
  3. PHM-du Var 3 avril 2024 à 06h- Répondre

    Le top 14, c’est très dur. Pas l’idéal pour un joueur de devant un peu âgé. Les coups, les chocs… tu t’en fous voire tu les cherches quand tu es jeune jusqu’à un certain âge. Après, c’est de plus en plus dur après les matchs. Il a vu et on peut comprendre qu’il considère que ce n’est plus pour lui. Ça n’enlève rien à sa légende.