Selon l’ASM, Clermont aurait fait mieux que « jeu égal » avec le Rugby Club Toulonnais… malgré la défaite

Selon l’ASM, Clermont aurait fait mieux que « jeu égal » avec le Rugby Club Toulonnais… malgré la défaite

19 septembre 2022 - 10:25

16 Commentaires

Publicité

Ce lundi, le site officiel de Clermont propose son compte rendu du match.

Bien évidemment, ce compte rendu est pro Clermontois.

Voici le résumé du match selon asm-rugby :

« Les Auvergnats ont livré une rude bataille sur la pelouse de Mayol bousculant les Toulonnais dès qu’ils eurent la main sur le ballon, impulsant de longues séquences qui mirent les locaux dans les cordes et presque sous l’éteignoir en toute fin de rencontre. Pénalisés par une séquence de double infériorité où ils encaissèrent 3 essais, le reste de la rencontre est à mettre du côté des satisfactions comme ce point de bonus défensif ramené après une fin de rencontre prometteuse.

Il ne fallut pas bien longtemps pour comprendre que l’engagement allait occuper une bonne partie de cette rencontre entre deux équipes soucieuses de monter en puissance. Les Clermontois sont les premiers à se mettre en action et sont récompensés dès la 3ème minute par une pénalité de Belleau (3e). La réplique du RCT est immédiate puisque les Varois s’installent dans les 40 mètres de l’ASM et provoquent de nombreuses fautes. Serin convertira deux pénalités pour remettre son équipe en tête mais sur la première vraie possession de balle des Auvergnats, Newsome file derrière la ligne après une bonne demi-douzaine de temps de jeu qui balayent le terrain. (6-8 à la 22e). Toulon reprend néanmoins son chemin en avant, poussant les hommes de Jono Gibbes vers une indiscipline qu’ils vont payer au prix fort. Successivement, Paul Jedrasiak et Cristian Ojovan quittent le terrain. Deux absences immédiatement bonifiées par les Toulonnais qui jouent vite une pénalité sur l’aile dépeuplée pour inscrire leur premier essai par le pilier Gigashvili (35e). Sur l’action suivante, c’est la bombe fidjienne, Wainiqolo qui déchire la défense des Jaune et Bleu trop désorganisée pour contenir les appuis de feu de l’ailier du RCT. Dans le coup durant une demi-heure Clermont tourne avec 12 points de retard (20-8)

Il ne reste que quelques minutes d’infériorité aux Auvergnats lorsque les deux équipes reviennent sur le terrain… ce sera suffisant pour que les Varois inscrivent un troisième essai en débordement par le jeune ailier Dréan (42e). Avec 20 points de retard, Clermont aurait pu sombrer, au contraire les hommes de Jono Gibbes vont se remobiliser et se relever en s’appuyant sur leur jeu. Forts sur ballons portés, ils sont dès la 47èmeminute récompensés par un essai de pénalité après un maul écroulé par le RCT. Quelques minutes plus tard, après une nouvelle séquence de jeu rapide et de très bons soutiens offensifs (Iturria et Dessaigne ont abattu un travail colossal !) c’est Julien Hériteau qui franchit la ligne toulonnaise rapprochant ainsi son équipe à 5 points. Baptiste Serin repoussera un peu le danger par une pénalité claquée de 40 mètres mais c’est bien Clermont qui à la main sur cette fin de rencontre où chacune des possessions clermontoises fait passer un frisson dans les travées de Mayol. L’animation de la charnière Bezy -Belleau et les rushs de Raka destabilisent la défense de Toulon qui souffre et commence à regarder le chronomètre. Les choses se compliquent encore à la 72e lorsque Lucas Dessaigne fait sauter le dernier verrou après une belle série de percussions sur la ligne du RCT qui cède à quelques minutes de la fin du match. La transformation de Jules Plisson porte le score à 30-29 dans un Mayol en apnée. Il reste une poignée de minutes à jouer et Clermont continue d’exercer une pression de plus en plus inquiétante pour le public varois, mais il est bien difficile de s’imposer à l’extérieur et d’aller chercher ces dernières pénalités dans le money time… Malgré la domination Jaune et Bleu, les Toulonnais resteront parfaitement disciplinés selon l’arbitre de la rencontre et iront même jusqu’à récupérer un dernier ballon synonyme de victoire.

Les Clermontois auront fait mieux que jeu égal avec les Toulonnais qui n’ont réellement trouvé des solutions qu’en supériorité numérique durant laquelle ils ont inscrit leurs trois essais. Les Auvergnats peuvent légitimement nourrir des regrets sur cette période mais peuvent aussi se satisfaire d’une réaction qui est allée bien plus loin que l’orgueil. Dangereux et réalistes à chaque fois qu’ils ont été capables de tenir le ballon, les Clermontois ramènent un bon point de bonus et pas mal de confiance dans un match qui sera fondateur. »

Publicité

16 Commentaires

  1. Publicité

  2. Mieston 19 septembre 2022 at 10h- Répondre

    Oui mais ça fait combien d’annees que l’on tient ce même discours, c’est plus des promesses de jours meilleurs qu’on attend de cette equipe clermontoise mais des actes , yen a plein le cul d’etre le poulidor du top 14

    J'aime 2
    J'aime pas 6
    • ASMCA31 19 septembre 2022 at 13h- Répondre

      Je suis désolé mais je vois vraiment un visage différent cette saison. Sur les trois premiers matchs, nos joueurs se donnent à fond.
      L’engagement mis sur ces matchs, je ne l’avais pas vu avec autant de régularité depuis de nombreuses saisons !
      Pour l’instant, ça ne nous sourit pas (totalement). Force est de constater qu’on progresse réellement.
      Sans cette fichue mêlée (et l’absence ultra préjudiciable de Slimani), on aurait déjà 4 points de plus au classement général (3 de plus hier soir et un de plus face à Pau).
      En plus de l’engagement, je vois aussi un jeu plutôt séduisant. Des mecs qui tiennent le ballon sur 7, 8, 10, 15 temps de jeu sans lacher le ballon, qui avancent. Je vois de l’alternance et pas simplement du jeu large-large systématique et stérile comme lors de la saison dernière.
      Ne soyons pas ingrats !

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  3. Juan smith 19 septembre 2022 at 11h- Répondre

    je réponds un seul truc aux clermontois depuis hier soir: no scrum no win comme disent nos amis britaniques

    J'aime 4
    J'aime pas 2
    • ASMCA31 19 septembre 2022 at 13h- Répondre

      Bah, si Belleau réussit sa pénalité, on gagne sans mêlée, hein ?

      J'aime 7
      J'aime pas 2
  4. marc 19 septembre 2022 at 11h- Répondre

    Selon n’importe qui qui connait le rugby et qui a regardé le match en fait…

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  5. Barracuda 19 septembre 2022 at 11h- Répondre

    Inferiorite numérique pour qu’elle raison peut parce que dominé ?en mélée ,fautes anti jeu sur la ligne de l’ASM am,cela n enlève rien a la superbe prestation de l’ASM mais resté lucide en amicale on prend 40 points sans aucun conteste la c est différent quand même malgré les absents de part et d autres le RCT a monté un peu le curseur.bravo a l’ASM point de bonus mérite

  6. madrague 19 septembre 2022 at 11h- Répondre

    je trouve ce résumé tout a fait objectif…..les jaunes auraient gagné on aurait pas pu crier au scandale

    J'aime 14
    J'aime pas 1
    • ASMCA31 19 septembre 2022 at 13h- Répondre

      Merci pour ta franchise !
      Le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre.

      J'aime 3
      J'aime pas 2
    • Beautas 19 septembre 2022 at 15h- Répondre

      Clairement, en seconde mi-temps, j’ai cru que l’ASM allait réussir son coup. Comme trop souvent, le RCT s’est assoupi au moment où l’on pouvait envisager le BO. Gigantesque passage à vide et gros engagement de l’ASM. Particulièrement dans les rucks et contre-rucks. Tendu jusqu’à la fin; on a claqué du fessier 🙂

    • Gg13 19 septembre 2022 at 16h- Répondre

      Le commentaire est assez objectif dans l’ensemble mais un truc manque quand même.
      S’il précise que la bonne période toulonnaise est dans une période où il y a des cartons jaunes pour l’ASM, il doit préciser que la remontada clermontoise correspond aussi en partie au jaune de Swann Rebbaj…
      Pour rendre à César ce qui appartient à César !

      J'aime 7
      J'aime pas 1
  7. LaoTseu 19 septembre 2022 at 11h- Répondre

    Les Toulonnais n’ont pas touché le ballon de la 42ème à la 80ème.

    J'aime 7
    J'aime pas 4
    • Dédé 19 septembre 2022 at 12h- Répondre

      Oui je dirais même qu’on ne l’a pas touché de la 1e à la 192e minute. Comme sur la première victoire en HCup, tu te souviens ? 🙂

      J'aime 7
      J'aime pas 3
      • LaoTseu 19 septembre 2022 at 12h- Répondre

        Le rapport avec la choucroute ?

        J'aime 1
        J'aime pas 1
  8. Name 19 septembre 2022 at 13h- Répondre

    « La place de Jaude était vide.
    Devant moi marchait Nathalie.
    Il avait un joli nom mon guideuuuhhhh…
    NaaAATHHHAAaaalllllliiiiiiiiiieeeeee… »

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  9. Aldo 19 septembre 2022 at 14h- Répondre

    Les jaunars auraient l’emporter sans que ce soit un vol!!
    Ils ont gagné tous les impacts !
    Sans un belleau des mauvais jours, nous perdions ce match sans qu’il y ai scandale!!

  10. nounou32 19 septembre 2022 at 15h- Répondre

    Et comme d’habitude ç’est l’arbitre qui fait le résultat . Dans tous les matchs ils sifflent toutes les 40 sec. souvent pour rien ! et personne ne dit rien …..

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  11. Publicité