Sergio Parisse évoque sa frustration et sa grande détermination

Sergio Parisse évoque sa frustration et sa grande détermination

5 novembre 2022 - 11:23

1 Commentaire

Publicité

Le troisième ligne du Rugby Club Toulonnais, Sergio Parisse s’est confié en conférence de presse pour évoquer le match à venir contre Montpellier, programmé ce dimanche soir au Stade Mayol.

Ce-dernier est dans un premier temps revenu sur la courte défaite concédée contre Bordeaux-Bègles, dimanche dernier au Stade Chaban-Delmas (27-26).

Il exprime sa grande frustration. Extrait:

« A la fin du match, il y avait énormément de frustration car on avait les moyens de remporter plus de points. Il y a pas mal de choses positives notamment à l’extérieur. Nous étions très loin contre La Rochelle et Toulouse en terme de résultat car on a pris 30 points à chaque fois. Mais contre Bordeaux, on a très bien débuter le match, on avait 10 points d’avance à la mi-temps. Mais on les laisse revenir très vite en seconde mi-temps, on les laisse croire. Donc bravo à eux car ils ont montré leur caractère. On a eu pas mal de regrets en terme de résultat car nous avons été très disciplinés, on prend 5 pénalités seulement. Donc beaucoup de frustration et on a envie d’évacuer tout cela rapidement et se projeter sur la réception de Montpellier.

Quand on est discipliné notamment à l’extérieur, on est là au score. On était devant au score et on n’était pas loin de gagner ce match. Il faut rester sur cette dynamique contre Montpellier, au niveau de la discipline. Car c’est quelque chose de très important. Il faut essayer d’enlever cette frustration sur le terrain. Quand on est joueur, on analyse les matches, on voit les matches à la vidéo, ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, on travaille sur la conquête et la touche car on a perdu 5 ou 6 ballons. Ils nous ont bien contré dans ce secteur. Puis contre Montpellier on veut confirmer notre bonne mêlée qui est dominatrice. C’est un point important. On a travaillé cela cette semaine car on veut performer contre Montpellier, dans les choses où nous avons été défaillants. »

Selon lui, Toulon aurait très bien pu remporter ce match. Il tente d’analyser dans la foulée les grosses difficultés rencontrées dans le secteur de la touche avec de nombreux ballons perdus. Extrait:

« Je pense que si on gagne le match, personne ne parle des touches que nous avons perdu. Mais on fait une faute à la fin du match qui nous enlève la victoire. Il faut analyser les choses mais pas de manière simpliste. Ne pas dire que nous perdons le match car nous avons perdu 5 touches. Contre l’UBB la saison dernière, à Mayol, on perd 6 touches et on gagne le match. C’est vrai que l’on aurait pu avoir 5 munitions de plus à exploiter, mais on ne remet pas tout en question. On analyse. En face, on n’a pas des plots mais des joueurs qui ont le droit d’être très bons en touche. Nous, on essaye de faire du mieux possible dans les annonces. Sans Rebbadj, on n’avait plus de sauteur en fin de match et c’était donc plus facile pour l’UBB de nous contrer. Malgré tout, je pense qu’on gagne de nombreuses touches et ce n’est pas rien. On essaye de gommer tout cela pour être performant. Tout cela passe par l’entrainement et la compréhension de cet échec. Chaque week-end, on a un adversaire différent, des joueurs différents et on veut être plus performant. Contre Montpellier on veut être plus efficace dans ce secteur. »

Contre Montpellier, l’international Italien s’attend à une très grosse confrontation. Extrait:

« On s’attend à un gros match même si Montpellier n’a pas débuté sa saison de la meilleure des façons. Mais ce sont les champions en titre. C’est une équipe redoutable, elle a les moyens de gagner à l’extérieur. Après ce match il y aura une période de coupure et les deux équipes vont vouloir bien finir ce bloc de matches. On a vraiment envie de terminer fort sur un gros match dimanche. Il faudra être à 100% pour battre cette équipe de Montpellier. »

Il affirme que le groupe s’est très bien préparé pour ce match malgré les départs de nombreux internationaux. Extrait:

« On s’est bien préparé, il y a eu un gros investissement de la part des joueurs qui sont partis la semaine dernière et c’est une fierté. Je suis bien placé pour le dire car quand tu es en club, tu retournes en sélection et c’est une fierté de représenter son pays. C’est une fierté pour le club. Et dans le groupe, on sait que l’on va devoir compter sur tout le monde. Il faut avoir de la profondeur et c’est dans ces moments-là que tu dois montrer que tu es compétitif même si tu perds tes meilleurs joueurs. On aura une équipe un peu plus affaiblie mais ça ne nous perturbe pas car on le savait. C’est une opportunité pour les joueurs en manque de temps de jeu de se montrer.

Il y a beaucoup de joueurs qui partent donc il faudra vite réintégrer tous les joueurs qui ont moins de temps de jeu. Ils sont frustrés car ils veulent jouer davantage. Il faut les faire basculer dans une énergie positive. On risque un peu de vouloir trop faire individuellement car on a vraiment envie de faire. Mais cette envie individuelle ne dois pas dépasser le collectif. On doit rester dans le collectif et se concentrer sur des choses assez simples. Quand tu as beaucoup de joueurs qui partent, il faut aller sur les bases, sur des choses simples et se servir de cela comme moteur et énergie. Quand la composition va tomber, certains joueurs n’auront pas joué ces derniers temps et tu as un gros match contre Montpellier à Mayol. L’énergie sera là et il faudra se servir de ce moteur pour être performant. »

Pour conclure, Sergio Parisse dit le plus grand bien de Mathieu Bastareaud. Extrait:

« Je connais bien Mathieu Bastareaud car avant il jouait avec les arrières. Je suis content pour lui car c’est énorme ce qu’il a fait. Tout le monde l’a enterré après sa blessure à Mayol. Il a montré énormément de caractère et de force mentale pour revenir. On le voit jour après jour qu’il se déplace de plus en plus. Il pourrait passer chez les trois-quarts comme ça il nous laisse tranquille chez les troisième ligne (rire). On parle beaucoup avec lui, on a des profils différents et c’est bien d’avoir un bon équilibre à chaque match. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. le nougatier 5 novembre 2022 at 16h- Répondre

    Il ne faut pas se voilé la face, il ne s’agit pas seulement des 5 touches contrés…
    Il s’agit aussi de voir les mauls derrière qui s’articule mal, les prises de balles en l’air qui ne sont jamais bien propre et net les lancé pas droits etc.

    Autant lors de précédent match on a vu une amélioration autant là sans Olivon et comme tu le souligne qu’avec un seul sauteur c’est facile aux autres de nous contrer et le problème il est bien là……

    Et sans ce problème de touche on aurait pu être à l’abri de coup siflet ou de faute de grossière commis par le manque de lucidité moi je voie ça comme ça….

  3. Publicité